7/10

Zack et Miri font un porno

Film sympa sans grande ambition mais quelques très bonnes surprises au passage et des dialogues savoureux comme sait les préparer Kevin Smith. Le nouveau Kevin Smith messieurs et dames.

Chronique basée sur la version UK interdite aux moins de 18 ans

Kevin Smith est barbu et les barbus c'est sympa, un peu comme les routiers. Remarquez que c'est peut-être l'inverse. Peut-être qu'il est sympa e
t que c'est pour ça qu'il est devenu barbu. Mais on se rapproche trop de la discussion philosophique et la question n'est pas là. Il ne reste donc qu'un constat : il est sympa et il nous le prouve une fois de plus. Pour ceux qui ne le connaissent pas, vous avez dû tomber sur lui à un moment ou à un autre si ce n'est pour sa réalisation de Dogma pour laquelle il est assez connu, mais aussi pour sa prestation de Siilent Bob du grand duo Jay and Silent Bob vus dans Scream 3 ou encore dans le clip Cuz I was High d'Afroman. L'un dans l'autre vous l'avez forcément vu quelque part car avec son physique assez standard de mini ours bedonnant si ce n'est lui c'était donc son frère. Il signe ici une nouvelle comédie dont le titre est une fois de plus un duo. Zack et Miri, à l'image de Jay and Silent Bob, se complètent.

Zack et M
iri sont meilleurs amis depuis l'école primaire. Alors que Zack est un loser désabusé qui sert des capuccinos dans un café paumé qui rappelle le Quick Stop de Clerks. Il regarde sa collocatrice Miri collectionner les étapes d'une vie assez moisie mais tellement assumée. Les voilà donc approchant leurs 35 ans, sans le sou et pas loin de la fin de la vie agréable. Mais c'est compter sans la providence du destin qui leur donne l'occasion de rebondir. Plus d'électricité ou de chauffage, il faut donc réagir. C'est là qu'une idée assez géniale les traverse : tournons un film porno. Alors que la galaxie leur envoie ce message divin et que la conjoncture les emmène vers un acte irréparable, les questions commencent à se poser dans ces têtes peu prêtes à se les poser. La vie va-t-elle se compliquer ?

Si Kevin Smith nous a appris une chose, c'est que la comédie sentimentale n'est pas son plus grand moment de gloire. On se rappellera de Chasing Amy par exemple qui était loin d'être un bon film "malgré" la présence de Ben affleck ou encore de Jersey Girl, remake quasi auto-proclamé
d'un film de John Hugues intitulé She's having a baby. Il fait bien attention ici de rester en dehors des clous de cette route sur laquelle il s'est déjà fait écraser. Toujours fidèle à son registre bon enfant, il met donc en scène des personnages avec qui il développe une extrême tendresse dans des scènes aux dialogues incongrus et drôles comme il sait si bien en écrire. L'un dans l'autre le film gentil est au rendez-vous tout comme l'entertainment promis par cette démarche. Il est malheureux que celle-ci manque d'originalité à l'inverse de son créateur qui voulait certainement faire à nouveau un film pour les fans. Et il faut dire que dans ce registre il n'y a pas un mot plus haut que l'autre. Certes le concept du film est un peu couillu mais il reste trop propre malgré les quelques fesses qu'il nous propose au long des deux heures de films et les petits gags scatos qui forment la marque de fabrique d'un ensemble très gentil.Peut être également qu'il a déjà été trop loin dans nos mémoires avec le déluge de sperme lors du Donkey show de Clerks II.

De plus Jay and Silent Bob manquent cruellement à l'appel. La raison est assez
simple toutefois puisque Jason Mewes prend ici un rôle bien plus entier sous les traits du benêt de service qui veut devenir acteur porno. Il faut dire que ça lui pendait au nez quand on connais un peu le personnage et complice de toujours du gros Kevin. Il effectue sa métamorphose de manière évidente et reste un des éléments les plus drôles dans le secteur personnages secondaires, réitérant sa performance d'acteur à part entière de Bottom's Up aux côtés de Paris Hilton. Il faut bien accorder ici qu'il a la tête de l'emploi et qu'il joue son rôle avec une toute autre énergie que dans ses frasques précédentes. Les personnages secondaires étant de surcroit une spécialité du réalisateur...

Il nous réintroduit également le grand Jeff Anderson, présent à ses côtés depuis le
premier jour de tournage du premier film, à l'époque où le budget n'existait pas. Aux commandes de la production on ne change pas non plus une équipe qui gagne depuis la premiere enveloppe de 28 000 dollars (pour Clerks) et c'est à nouveau Scott Mosier qui s'y colle, perdant a priori encore quelques cheveux et quelques années d'espérance de vie.

Mais la grande différence dans tout cela, c'est l'introduction de nouveaux
personnages à son palmares car Zack et Miri ne font pas figuration et le duo est très bien trouvé. Seth Rogen qu'on connait depuis peu et qui représente la nouvelle génération des enfants du Saturday Night Live prends ici une autre dimension. Son charisme déjà bien présent dans 40 ans toujours puceau ou En Cloque explose dans ce personnage pataud et volontaire dont le vocabulaire fleuri n'a d'égal que le désir de n'avoir aucune motivation dans la vie. Encore un homme sans compromis qu'il campe impeccablement. Encore un personnage frais et vrai qu'il transcende de normalité. D'ailleurs on note un beau parallèle entre Zack et Kevin, probablement porté par un désir innasouvi de réaliser un film porno  lorsqu'il nous proposa son premier long métrage. A ses côtés Elizabeth Banks, spécialiste des rôles de blonde sexuelle, donne elle aussi de la profondeur à ses talents de comédienne. Son sourire est lumineux et son mal-être de jeune fille à l'estime personnelle rabaissée par des années de bataille contre l'opinion publique est d'une rare intensité... pour ce genre de rôles dont on attend assez peu au bout du compte.

On retrouve également quelques guests comme Darell de The Office US ou encore Socks de Reaper, série produite par le même Kevin Smith mais qui n'a pas bouleversé les foules. Et surtout on retrouve quelques guest stars du monde nébuleux du X. Traci Lords et son rôle de Bubbles sont toutes deux charmantes et sobres, représentant ainsi la vieille école. En parallèle Katie Morgan, jeune star montante du X version Naughty America et My sister's hot friend se fait une place de choix en bimbo écervelée. La comédie ne semble pas lui poser de problème apparemment. A suivre peut-être.

Au final on passe un bon moment saupoudré d'irrévérence et de Smith attitude, bordé d'une histoire sentimentale assez sympa et fraîche. Rien de nouveau en terme de style, toujours une légère profondeur subtile et peu exploitée mais belle et bien présente. Bref un autre film entre potes. C'est sympa mais c'est sympa.

A découvrir

Toto le héros

Partager cet article

A propos de l'auteur

6 commentaires

  • Anonyme

    21/01/2009 à 23h43

    Répondre

    J'ai pas compris le rapport entre Seth Rogen et le Saturday Night Live ?

  • Anonyme

    22/01/2009 à 12h34

    Répondre

    Autant Jersey girl ne m'a pas du tout emballé aurant j'avais adoré chasing amy...

  • Anonyme

    14/07/2009 à 02h46

    Répondre

    j'ai bien aimé la comédie<a href="http://cinema.krinein.com/zack-miri-tournent-porno-8324.html">...</a>

  • Anonyme

    03/08/2010 à 12h06

    Répondre

    Un film bien barré pour une bonne soirée entre pote. Je viens de voir qu'il va sortir directement en DVD. On peut en devenir coproducteur et avoir son nom sur la jaquette d'un DVD de Kevin Smith Un concours vient d'être mis en ligne, on doit réalisé une parodie de film porno pour gagner une caméra ou un téléphone. réalisateurs en herbe c'est par ici : http://ow.ly/2kcpr.

    Moi je vais en parler à ma mère

  • Guillaume

    06/07/2011 à 13h00

    Répondre

    Non mais oh ! C'est quoi cet article racoleur !! http://television.krinein.com/plate ... 16536.html

  • sven

    06/07/2011 à 20h40

    Répondre

    Excellent film!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques