6/10

véritable histoire du Petit Chaperon Rouge (La)

L'idée de base est plus qu'alléchante : détourner la célèbre histoire du Petit Chaperon Rouge. Derrière ce projet un peu fou, Tony Leech, Cory Edwards et Todd Edwards. Les trois américains livrent un film d'animation délirant et malheureusement trop inégal.

Sous forme d'une enquête policière, les scénaristes-réalisateurs proposent quatre récits qui s'entrecoupent brillamment. Sur un rythme soutenu, le film emporte le spectateur dans des délires qui atteignent des sommets avec des seconds rôles sans retenue. En tête, l'écureuil surexcité Twitchy est source de la plupart des rires. Sa façon de parler, comme s'il se trouvait en permanence sous l'emprise de drogues, constitue une véritable trouvaille. Derrière, la chèvre Japeth et ses chants typiques américains sont splendides de frénésie incontrôlée.

Le récit du loup est irréprochable. Fort de la bonne tête de son narrateur et de la présence de l'écureuil à ses côtés, il passe en un instant particulièrement jouissif. Néanmoins, les trois autres rapports ont tous leurs défauts. Celui du chaperon rouge subit une légère niaiserie ambiante, notamment dans certaines chansons. Malgré une animation fluide, il fache franchement avec l'aspect hideux de son personnage. Les versions de la grand-mère et du bûcheron tiennent de l'anecdotique. Niveau visuel, La Véritable Histoire Du Petit Chaperon Rouge offre un graphisme irrégulier. Bien loin des réalisations Pixar, la plupart des personnages manquent d'expressions, rejoignant la pénurie en détails des décors.

Le célèbre conte de Charles Perrault se trouve gentiment égratigné par des égarements comiques remplis de références cinématographiques, policières et musicales. La Véritable Histoire Du Petit Chaperon Rouge est plus orienté vers un public adulte qu'enfant. Le cocktail finement pensé est malencontreusement caractérisé par de regrettables carences esthétiques. Néanmois, cela ne devrait pas empêcher une suite qui pourrait palier à ces quelques défauts.

Partager cet article

A propos de l'auteur

8 commentaires

  • Dara

    28/01/2006 à 12h54

    Répondre

    Assez décue par le film, mais je ne suis pas sûre d'épingler vraiment ce qui fait que cela ne fonctionne pas. J'avoue l'avoir vu en VF (je ne peux pas faire autrement) et je sais que ça n'aide pas. Mais en dehors de ça, le graphisme et l'animation sont vraiment en dessous , tandis que l'histoire a du mal à nous captiver (quelques longueurs, pas ou peu de suspens...) et que la BO est quelconque. Dur dur de passer derrière Schrek (et son excellente BO)! On note l'effort pour faire quelque chose de plus que la simple parodie de contes, mais tout cela a un goût de déjà vu (Pinocchio aussi joue à Tom Cruise dans Mission impossible, Fiona se bat aussi à la Trinity...). Bref, je pense que je n'aurais pas mis plus que la moyenne.

  • Fandor

    28/01/2006 à 15h50

    Répondre

    Si l'histoire est très drôle lorsqu'elle verse dans le n'importe quoi assumé (cf. le bouc chantant) et si le tout est divertissant, le plus gros problème vient de la réalisation.

    Je ne parle pas de l'animation en tant que telle. Elle est certes nettement en dessous de [b]Shrek ou d'un Pixar mais c'est juste une question de moyens, pas de talent. Le design n'est pas novateur non plus mais il sert assez bien l'histoire quand même.

    Non, c'est la réalisation qui pèche. Jamais une idée n'est exploitée jusqu'à son terme. Par exemple, lors de l'interrogatoire du Loup, ça commence comme un épisode de NYPD Blue, ce qui est une très bonne idée. Malheureusement, ça tient 30 secondes et on repart pour quelque chose de plus plan-plan, convenu. Pareil pour La mélodie du bonheur[/b] du petit Chaperon Rouge ou la poursuite à ski bondienne.

    Ca reste un bon divertissement mais on ne peut s'empêcher de penser que c'est un peu raté. Cependant, la suite suggérée en fin de film donne assez envie !

    Sinon, je ne peux que regretter qu'il n'y ait pas un hommage fait à Tex Avery qui avait lui aussi revisité ce conte sous forme de film à procès. Et là, pas de problème de réalisation.

  • Zered

    29/01/2006 à 23h52

    Répondre

    Zdenek a dit :
    Les jeunes, pourquoi mettre à tout prix un c à Shrek?

    Je crois qu'il y a vraiment un C à Shreck. En fait, l'imprimeur responsable des affiches a fait une faute lors de la sortie du film et depuis la mauvaise orthographe circule.

  • Fandor

    30/01/2006 à 17h35

    Répondre

    Vu que ça a l'air d'être capital pour certains...

    Pas de "c".

  • olympe

    01/02/2006 à 20h33

    Répondre

    Je suis assez déçue par ce film....La bande annonce était pourtant alléchante
    Je trouve ridicule tous ces chants. Et puis le personnage de la grand mére est peu crédible en "super mamy!"
    De plus, l'humour anachronique aurait pu etre travailler davantage pour que se soit vraiment drole! Certaines scénes sont marrantes quand meme, et au moins ça casse les préjugés sur les loups!

  • Cineman

    04/02/2006 à 14h16

    Répondre

    Je pense que les critiques précédentes ont déja bien cernées les problèmes fondamentaux de ce film et je ne vais donc faire que confirmer une frustration commune sur un film qui aurait pu être bien meilleur .
    Effectivement on ne peut s'empêcher en sortant de la salle de se dire que nous venons de voir un film qui ne prend jamais vraiment de gros risques et qui , pour une parodie se voulant quand même d'un grand délire avant tout , reste en fin de compte très conventionel.
    On a l'impression qu'il ne va jamais au bout de ce qu'il entreprend et qu'il ne fait que survoler des idées humoristiques qui sont pourtant très intéressantes mais qui auraient pu être bien mieux avec plus d'approfondissements .
    Et biensur le petit chaperon rouge souffre aussi de la comparaison avec shrek , qui est quand même la référence de l'animation parodique , mais pas par son design ou la qualité de l'animation car on ne peut reprocher à un film de faire avec les moyens du bord, mais plutot parcequ'il est beaucoup moins aboutit que son homologue à tout point de vue .Schrek est beaucoup plus maitrisé dans ses délires et détient également une BO formidable ce qui n'est pas le cas du petit chaperon rouge qui possède tout de même des chansons relativement niaises .
    Bref je suis d'accord avec la note donnée car même si nous avons le droit à de bons moments de rigolades ( le bouc chantant ou encore toute l'histoire autour du loup et de son ami l'écureuil drogué ) , mais la frustation d'être passé à coté d'un film qui aurait pu briller avec un peu plus de travail ne nous lache pas et c'est franchement dommage .

  • weirdkorn

    05/02/2006 à 13h53

    Répondre

    Cineman a dit :
    Bref je suis d'accord avec la note donnée car même si nous avons le droit à de bons moments de rigolades (le bouc chantant ou encore toute l'histoire autour du loup et de son ami l'écureuil drogué)


    Tout pareil. J'suis un fan du bouc chantant maintenant. Mais c'est vrai que pour le reste c'est "peut mieux faire".

  • iscarioth

    05/02/2006 à 14h14

    Répondre

    Je me suis caché les mains derrière les yeux pendant de bons moments de la projection tant c'était honteux de nullité. Les phases chantées sont d'un ridicule ! Même "ce rêve bleu" d'Aladdin est moins agaçant ! La BO et à vomir, l'animation est défaillante, le scénario est faiblard... Je retiens juste quelques bons personnages : le loup, son accolyte speedé et le bouc chantant...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques