4/10

Underworld 2 : Evolution

(sous) monde de me....

Annoncé dès la sortie du premier volet, motivé par un bénéfice flirtant avec les 70 millions de dollars, Underworld 2 récupère l'univers et les personnages du premier film en prenant bien soin de demeurer dans la même veine. Normal, donc, de retrouver Len Wiseman à la barre, sa femme Kate Beckinsale dans le rôle principal, et l'invisible Scott Speedman en souffre-douleur. Seulement, faire une suite n'est jamais chose aisée, même si généralement celle-ci bénéficie d'un budget plus conséquent. Le résultat, on l'imagine facilement, et cette critique le prouve.

Marcus (Tony Curran), le premier des vampires, s'échappe du manoir - refuge des vampires en apprenant les dessous de la trahison de Viktor (Bill Nighy). Avec la ferme intention de délivrer son frère William, le premier des lycans, il se met à la recherche de Sélène (Kate Beckinsale), la seule vampire encore en vie capable de localiser l'emplacement du sarcophage. Ce que Marcus ignore, c'est que la belle immortelle est accompagnée dorénavant d'un compagnon de choix, en la personne de Mickael Corwin (Scott Speedman), descendant de la lignée des Corvinus, et accessoirement premier hybride de l'histoire...

L'action prend place immédiatement après les évènements du premier, un rapide flash-back de 800 ans permettant d'introduire quelques faits nouveaux nécessaires au bon déroulement de l'intrigue. La débandade commence juste après : Marcus, premier des vampires, s'échappe de son cercueil afin de faire le ménage parmi les figurants réchappés du premier volet. Kraven notamment, un des vilains du premier, nous offre la plus courte apparition qui nous ait été donnée de voir pour un potentiel fouteur de troubles miraculeusement survivant. Rassurez-vous, l'essentiel est là : Kate Beckinsale en tenue de cuir ultra-serrée, et Scott Speedman en remake de Hulk version bleue et pas baraque. Dans les deux cas, de la psychologie allégée qui leur permettra néanmoins de batifoler dans un conteneur le temps d'une journée, histoire d'attendre que le soleil se couche. Niveau scénario, on se bidonne sec : rappelez-vous, Corvinus est à l'origine des vampires et des lycans, a enfanté les premiers de chaque espèce. Depuis, William (Lycan) pionce tranquillement dans une prison d'acier très étroite, et Marcus (Vampire) ne pense plus qu'à le libérer pour... probablement pour dominer le monde, un truc comme ça. Si ces inepties se montrent plus ou moins cohérentes dans une première partie, la deuxième les mixe avec de tous nouveaux ingrédients rendant la sauce plutôt indigeste. Alors, pour habiller, les producteurs ont allongé 30 millions de dollars de plus que pour le premier, histoire d'acheter en gros des explosifs, des hectolitres d'hémoglobine, des fourrures, plein de trucs pour faire film d'action. Len Wiseman (réalisateur) n'a plus qu'à remuer sa caméra et à produire du ralenti dernière mode, et le cahier des charges est bouclé.

Un film d'action pas bégueule dès qu'il s'agit de faire péter des trucs, très faible en calories intellectuelles, et donc, dans l'ensemble, très très négligeable. Le couple porteur, déjà pas franchement transcendant dans le premier Underworld, réussit l'exploit de faire encore plus bas de plafond. On se passera du numéro trois, merci.

A découvrir

Truman Capote

Partager cet article

A propos de l'auteur

14 commentaires

  • naweug

    10/03/2006 à 09h53

    Répondre

    Ta critique me plaît bien, et on s'attend tout sauf à un chef d'oeuvre !

  • Cineman

    12/03/2006 à 00h18

    Répondre

    Je te trouve quand même un peu dur avec ce film.
    Biensur on est loin , très loin même d'un chef-d'oeuvre , le scénario n'est vraiment pas très recherché mais il a le mérite de faire place à beaucoup d'actions et donc remplis honnêtement son rôle de divertissement , et le fait même en mon sens beaucoup mieux que le premier.
    La ou son prédecesseur s'étendait dans de longs discours ennuyeux au possible , ce second opus préfère enchainer les scènes d'actions d'une manière complèment décomplèxée et évite donc de rentrer dans la psychologie bas de gamme proposée par le premier.
    Il assume totalemement son statut de film bourrin et sanglant et j'ai passé personnellement un bon moment , calé dans mon siège avec mon popcorn , en tout cas je ne me suis pas du tout ennuyé et je pense que c'est le seul objectif de ce film.
    Alors évidemment il se fera très vite oublier mais en sachant que tu as mis la note de 6 au premier Underworld je ne vois vraiment pas pourquoi celui ci aurait une note inférieure à la moyenne.

  • dead.eyes

    13/03/2006 à 15h45

    Répondre

    Dans mes souvenirs le 1er opus était pas mal alors je suis allé voir l'évolution... hier dans les salles.
    Plutot que d'évolution je parlerais plutot de régression, sénar bidon, scènes d'action... meme pas intéressantes à regarder, ça c'est le comble.
    Reste Selène dans son costume bien moulant, maigre consolation sur 2h de film...

  • Anonyme

    16/03/2006 à 09h09

    Répondre

    dead.eyes a dit :
    maigre consolation sur 2h de film...


    1h46 en temps réel

    Bon moi je suis (comme souvent) en désaccord avec Nicolas, pour moi le second dépasse sans problème le premier. C'est un film Avec ses défauts mais aussi de grandes qualités, Wiseman aurait aimé faire un film mémorable et culte, bon il en est loin mais son film est sympathique et les scènes d'actions sont sympas, moi je me suis éclaté au final c'est pas tout les jour qu'on peut voir des combats de loup garous contre les vampires et la on peut pas dire que ça soit irregardable.

    Bref, c'est sympathique, j'attends le troisème opus en espérant qu'il ne le bacle pas et qu'il sera aussi bon sinon mieux que le second...

  • Anonyme

    16/03/2006 à 19h05

    Répondre

    La question à 1000 roupies étant "qui vont-ils trouver maintenant comme super méchant????"

  • Anonyme

    16/03/2006 à 22h11

    Répondre

    Alakhaï a dit :
    La question à 1000 roupies étant "qui vont-ils trouver maintenant comme super méchant????"


    Ben normalement wise man avait annoncé une sequelle et une prequelle (comme une nuit en enfer quoi !!!!) je ne sais pas si il a changé d'avis depuis, mais si c'est la cas, ta question ne vaut plus rien

  • Anonyme

    16/03/2006 à 22h36

    Répondre

    D'un autre côté, le cours de la roupie est pas au beau fixe

  • Lestat

    19/03/2006 à 13h32

    Répondre

    Je fais partie de ceux qui ont aimé le premier Underworld et cela pour son histoire, son ambiance, sa mytholigie...
    Plus orienté action et quittant son environnement urbain, Underworld 2 m'a paru de fait nettement moins intéressant. Scènes d'actions pas très lisibles, acteurs charismatiques comme des planches -heureusement, il y a les actrices^^-, Underworld 2 peine à captiver. Reste une fin assez démente qui sauve le tout, et un peu de gore, c'est toujours sympa.

    Pas irregardable non plus, Underworld 2 est un petit divertissement qui n'égale jamais son premier volet. Un bon film pour video-club, en somme. Ou pour un Printemps du Cinéma...

  • Anonyme

    21/03/2006 à 21h07

    Répondre

    Lestat a un peu pres résumé mon sentiment.

    Pas un film un divertissement. Du sang, de l'ultra violence. T'en prend plein la figure tout le long du film. Sa part n'importe comment,c'est pas ultra bien joué.(Mème si les yeux de kate beckinsale sont superbes)
    Mais sa occupe deux heure. sa vaut 3 Euro 50...Pas plus

  • Anonyme

    21/03/2006 à 21h18

    Répondre

    Doran l'Albinos a dit :
    Lestat a un
    Mais sa occupe deux heure. sa vaut 3 Euro 50...Pas plus


    non 1h45 et Lestat ets un vieux italonostaligiques

  • keeve64

    29/03/2006 à 22h29

    Répondre

    Un bon divertissement à mon humble avis.
    Au fait ça vient d'où qu'un vampire, fut-il Dracula lui-même, peut être tuer par un loup-garou (cf: Valhensing).
    Sinon le bon point c'est que le vampire reprend un peu ses lettres de noblesse contrairement à Blade III où le Dracula d'opérette était navrant. Ici le noctambule est vraiment pas beau, vraiment costaud, et sur Underworld 1 reste dans le style dandy galant de l'ère romantique Manquait plus que la chemise à franfreluches,

  • Anonyme

    09/03/2009 à 00h18

    Répondre

    si si... ils ont osé faire le 3, j'en sors, n'y allez pas, c'est une boite de conserve réchauffée, et heureusement que c'est Tatopoulos qui dirige, sinon on aurait cru au film comique... mon dieu... j'en suis navrée!

  • Anonyme

    25/01/2010 à 18h42

    Répondre

    j'adore ce film [img]/cinema/../forum/images/smilies/please.gif"%20border="0[/img]

  • Anonyme

    28/08/2010 à 18h50

    Répondre

    autant le 1 était une réussite, autant celui là n'est que violence et pornographie. Ce film n'a aucun intérêt pour moi, je le trouve glauque et sans aucune morale... Le 3 est mieux il paraît, mais ça n'est pas difficile ! 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques