A DECOUVRIR
8/10

Frequency - Test

Aïe... J'ai mal à la tête, je vois flou et j'ai les mains qui tremblent encore... Il faut dire que je viens de passer quatre heures sur Frequency, le meilleur jeu musical de la PS2 et le plus original qu'il m'ait été donné de voir depuis samba de amigo. Loin d'être un simple pompage de dance dance revolution, Frequency revisite carrément le genre en mélangeant jeu musical et logiciel de musique comme Music 2000 ou Fruity Loops. Ça paraît compliqué mais en fait c'est très simple.

Chaque morceau est découpé en six pistes : percus, guitares, synthé, voix, effets... Ces pistes sont découpées en une série de boucles répétitives. Pour pouvoir les activer, il suffit de se placer dessus en utilisant droite et gauche du pad et d'appuyer au bon moment sur L1, R1 ou R2 selon le ton de la note. En quelque sorte, vous reconstituez la chanson en jouant ! Chaque boucle activée vous permet de gagner de l'énergie qui vous permet de continuer. Il y a aussi des bonus comme les multiplicateur de points ou un bonus pour activer une boucle d'un seul coup. Les chansons sont divisées en morceaux et si vous arrivez à activer toutes les boucles avant la fin d'un morceau, vous pouvez scratcher avec le stick analogique pour faire encore plus de points. Ajoutez à cela le fait de ressentir le beat avec les vibrations de la manette et vous obtenez un gameplay très nerveux mais extrêmement fun.

Un premier mode de jeu vous permet de débloquer les quelques 25 chansons réparties en trois niveaux de difficulté et avec la possibilité de choisir parmi dix ambiances graphiques. Si le mode easy se termine très rapidement, seuls les plus accros parviendront à bout du mode expert qui demande une parfaite coordination. A cela s'ajoute un mode remix qui vous permet de remixer vous-mêmes les titres puis d'utiliser ses morceaux dans le jeu. Enfin, jusqu'à quatre joueurs pourront s'affronter en même temps, mais c'est assez confus.

Graphiquement, vous vous baladez dans un tunnel hexagonal, chaque face étant une piste. De magnifiques effets de lumières viennent agrémenter vos réussites et le décor environnant est très coloré, fait de formes géométriques un peu à la Rez. On distingue parfois des vidéos dans le décor des artistes qu'on remixe. En tout cas, on en prend plein la tête et je déconseille fortement d'y jouer plus d'une heure.

Évidemment, que serait un bon jeu musical sans une excellente B.O. ? Dur de dépasser le niveau du grand samba de amigo qui nous faisait vibrer sur ses airs latino très connus type macarena.

Frequency ne déçoit pas en nous apportant un patchwork de musiques de tout genre mais de grande qualité : trance (Orbital), rock (No doubt), rock electro (The Crystal Method) et même du métal indus (Fear Factory) !!!
Je vais quand même faire quelques reproches sinon on va m'accuser de faire de la pub. D'abord je rappelle que les jeux musicaux ne plairont pas à tout le monde. Il faut vraiment aimer la (bonne) musique et avoir joué auparavant à ce type de jeu qui reste spécial. Ensuite, >em>Frequency est trop facile jusqu'à sa moitié puis devient parfois carrément impossible, rallongeant la durée de vie mais privant le joueur moyen des dernières musiques. Enfin, les musiques (très américaines), le choix graphique et le côté sérieux pourront repousser ceux qui adoraient tripper devant les tigres qui jouaient du banjo de samba de amigo !

Partager cet article

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Rubriques