7.5/10

tigre et la neige (Le)

« I Am Italian! »

Face aux drames de la vie, la foi en l'amour et l'espoir peuvent faire des miracles. Le Tigre et la Neige est une nouvelle démonstration de la pensée positive de Roberto Benigni. Après La vie est belle en 1997 et Pinocchio en 2002, l'acteur-réalisateur-scénariste revient en grande forme avec un humour et une tendresse rares dans le cinéma contemporain.

Les mimiques, gestes et paroles du cinquantenaire italien sont de véritables délices pour les amateurs du genre. Il lui suffit parfois d'un sourire, d'une phrase débitée à cent à l'heure ou d'une référence à l'Italie pour déclencher l'hilarité. D'un regard triste ou d'une image pour émouvoir. Benigni, qui campe ici Attilio de Giovanni, un professeur de poésie, expose une fois encore son génie comique. Il atteint des sommets avec les illustrations de séduction de son doux personnage de crétin-amoureux et avec des quiproquos divins qui se moquent gentiment du terrorisme et de la guerre. Si la bande-annonce révélait une histoire qui se passe en partie en Irak, le réalisateur ne tombe pas dans le pathos. Benigni a l'intelligence de montrer la situation de Bagdad en 2003 avec la complexité et la gravité qui la caractérise. Son tableau du pays sonne juste et son histoire d'amour est à la fois touchante et vibrante avec la performance de sa belle femme Nicoletta Braschi.

Exceptés des temps morts obligés dans une histoire d'attente et la dernière scène inexplicable de Fuad (Jean Reno), Le Tigre et la Neige est un enchantement poétique qui trouve le juste milieu entre le dramatique et le comique.

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Kei

    28/12/2005 à 16h53

    Répondre

    Pour moi, Le Tigre Et La neige n'est que niais. C'est une histoire d'amour improbable, ou tout finit par s'arranger, où le contexte de guerre n'est pas là pour donner de la gravité, mais simplement pour être un ressort comique.
    Très sincèrement, je n'ai pas aimé ce film. Pour moi, Begnigni était associé au magnifique La vie est belle, et je suis allé voir ce film uniquement parceque c'est begnigni. Quelle déception. Pourtant, j'ai franchement ri aplusieurs reprises. Mais fallait t'il nous refaire le coup de la belle au bois dormant ?

    Et effectivement, la derniere scene de Fouad est totalement inexplicable. Je me demande encore a quoi elle sert...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques