2/10

The Devil Inside

C'est l'histoire d'un type qui se réveille un matin avec une seule idée en tête... faire un film d'horreur.
Après de longues recherches de plusieurs années, il constate que le créneau de la possession démoniaque n'est pas du tout usé jusqu'à la corde et qu'il y a encore beaucoup à faire de ce côté là.

The. Devil. Inside. Oui, c'est sympa comme nom : The Devil Inside. Genre le démon à l'intérieur. On comprend bien le thème avec un titre comme ça.


Prêtres à tout.

Mais il sent bien qu'il a encore besoin de faire quelques recherches afin de commettre un film exceptionnel. Alors il se replonge dans ses recherches.

Quelques années plus tard, le teint blanchi par tout le temps resté en bibliothèque, il se rend compte qu'il a trouvé une opportunité énorme : il doit faire un faux documentaire. C'est quelque chose que personne n'a fait, il faut vraiment sauter sur l'occasion !

Alors il écrit son petit scénario, il y met beaucoup d'amour, de temps, de passion.

C'est l'histoire d'une femme qui appelle le 911 pour signaler qu'elle vient de tuer trois personnes. Évidemment, elle est reconnu folle. Bien qu'américaine, elle est internée en Italie.

Quelques années plus tard, sa fille décide de renouer avec elle, et lui rend une petite visite de courtoisie, et, tant qu'à faire, elle fait appel à deux exorcistes pour lui venir en aide.

S'ensuivent alors des manifestations surnaturelles : la vidéo qui sursaute, le son qui s'amplifie, des voix multiples, des langues plurielles, des croix inversées, des membres qui tournent plus que nature, des forces physiques surhumaines. Brrrr.

Le type, c'est évident, détient là un scénario incroyable ! Il n'y a plus qu'à trouver quelques financements, et hop, c'est sûr, son film sera dans les cinémas du monde entier.


Le dentiste ? Jamais plus !

Et il faut bien dire que ça marche. Son film est maintenant dans les cinémas du monde entier. Tout le monde peut voir son film pourri. Tout le monde peut se rendre compte que le thème de l'exorcisme est usé jusqu'à la corde. Tout le monde peut constater qu'il ne suffit pas de filmer avec une caméra qui ne sait pas faire une mise au point pour faire un documentaire.

Enfin... tout le monde... mais j'espère que vous aurez lu cette critique coup de gueule avant. Inutile de passer une heure et demie à vous morfondre.

The Devil Inside est vraiment raté. Un film au moins aussi bon que sa fin. Que je ne dévoilerai pas pour que les quelques courageux qui le visionneront entièrement puissent malgré tout lâcher un petit rire nerveux.

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques