3/10

En sursis

2 the grave

In a city ruled by criminals, two families have forgotten their fear of the law. But he... He will make them remember. From the producer of MatriX, Romeo Must Die. Et même chose pour En Sursis. Deux populations ethniques au premier plan pour se faire la guéguérre, Jet Li, DMX, Joel Silver en producteur, du rap, Andrzej Bartkowiak en réalisateur, et un titre VO qui ne veut absolument rien dire (Cradle 2 The Grave). Et on étoffe un peu le casting avec Mark "Catscratch" Dacascos et Kelly "Lady Deathstrike" Hu pour mieux faire passer la pilule. Voilà, la grande distribution est prête à se satisfaire des rentes d'un nouveau produit hollywoodien formaté, et qui plus est calqué presque sur mesure sur le titre précédent de Bartkowiak, Roméo doit mourir...

Tony Fait (DMX), avec la complicité de son amie Daria et de deux potes négligeables, réalise non sans mal le casse le plus ambitieux de sa carrière de petite frappe. A ceci près qu'un agent des services secrets taiwanais, Sou (Jet Li), fait foirer le plan de fuite, et que les malfrats ne récupèrent qu'un sac de pierres apparemment très précieuses. Un petit tas de cailloux très convoités, ce que Tony apprendra bien vite à ses dépens : Vanessa, sa propre fille, est enlevée par Ling (Mark Dacascos), un terroriste lui aussi taiwanais un brin susceptible, qui désire plus que tout récupérer sa caillouterie. Tony veut récupérer sa progéniture, Sou les pierres, ils doivent faire équipe...

Personne ne pourra contester l'évident lien entre Romeo doit mourir et En sursis, devant un tel rassemblement de preuves citées plus haut (et ce n'est qu'une partie). Je n'aurais pas été étonné de revoir Aaliyah dans le rôle féminin, si celle-ci avait pu répondre à l'appel. Mais ne vous inquiétez pas, Jet Li et son cortège de coups de tatanes sont là et bien là, et c'est probablement le seul attrait du film. Et quand je dis seul attrait, c'est véritablement en désespoir de cause, au vu de la pauvreté des combats. Même la scène supposée spectaculaire, un affrontement contre quinze types patibulaires concurrents pour une ultimate fighting locale, se révèle inintéressante et passablement crédible. Mais la palme revient au personnage de DMX, qui de toutes les têtes de branquignols du film est le seul à pourvoir tenir tête à Jet, si l'on exclut monsieur Dacascos. Déjà que leur relation repose sur un échange de bons procédés douteux, si en plus ils se mettent à marcher sur les murs pour éviter des clébards assoiffés de vengeance, autant faire venir Wesley Snipes, qui garantira au moins un minimum de jeu et de crédibilité. On est alors ravi de voir arriver le dénouement, décomposé en trois scènes parallèles rivalisant chacune de médiocrité : DMX qui récupère sa fille à la barbe d'un homme de main méchamment busté, un duel à mort Gabrielle Union-Kelly Hu assez amusant à regarder, et un règlement de compte Dacascos-Li au centre d'une aire entourée de flammes (quand je vous disais qu'En sursis piochait dans Romeo doit mourir).

Vous l'aurez compris, on se fiche rapidement du scénario, en laissant toute cette belle bande se tataner joyeusement pour nos beaux yeux sur fond de rap. Notons que je ne trouve pas d'autre mot que "consternant" pour qualifier le pompage évident sur Romeo doit mourir, précédent film de Bartkowiak tout aussi mauvais, mais qui reposait au moins sur une bonne idée. A noter, la présence de Julie Du Page en figurante "acheteuse française".

A découvrir

Capitaine Orgazmo

Partager cet article
A voir

Lost Highway

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • weirdkorn

    23/06/2003 à 00h00

    Répondre

    Pauvre petit réalisateur qui ne sait faire que ce genre de films mais vraiment exactement les mêmes, sans aucunes scènes originales. Pauvre Jet Li et Marc Dacascos qui sont réduits à devoir tourner ce genre de merde pour l'argent. Pauvre scénariste à l'imagination aussi déserte que celle du compositeur qui écrit pour Lorie. Pauvre film en général, du pop-corn movie bas de gamme.

  • Anonyme

    26/06/2004 à 00h01

    Répondre

    Earl simmons alias DMX débute sa carrière d'acteur plutôt bien,en jouant avec un bon acteur tel que JET-LI.Une petite pointe d'humour,quelques scènes de kung-fu,de l'actions de la bonne musique,et de très bons acteurs,ce film devrais plaire aux fans de DMX.

    sway.

  • Anonyme

    27/06/2004 à 00h02

    Répondre

    En sursis est un très bon film puisque DMX et DRAG-ON joue dedans. On doit l'humour du film grâce à ANDERSON, Tomy dans le film et le charme de DARIA laissera tous les garçons sans voix. C'est un film à aller voir surtout pour les fans de bonne musique. Signé SWAY.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques