5.5/10

SuperNova

Boum ?

Non, il ne s'agit pas d'un film présentant une super-héroïne aux cheveux blancs adepte de café (cette blague a été certifiée par la fédération de la blague), mais plutôt du phénomène physique décrivant l'explosion d'une étoile. Ce qui donne lieu à un petit film de science fiction, petit par l'envergure mais suffisamment grand par la bonne volonté générale que l'on a bien voulu lui accorder.

Dans le futur, à l'ère des voyages sidéraux, un vaisseau-hôpital reçoit un SOS d'une colonie minière éloignée et abandonnée. Après un voyage dimensionnel qui coûtera la vie à leur commandant, l'équipage récupère le dernier survivant de la colonie Titan 37, un soi-disant pillard possédant un étrange objet lumineux...

Pour un petit film, il est étonnant de voir une telle qualité visuelle. De magnifiques paysages spatiaux, des beaux décors et effets spéciaux, ça en jette pas mal et c'est tant mieux. D'un point de vue scénario, c'est déjà moins la fête. Entre le commandant qui perd la vie pendant le voyage sidéral (seul moyen de mettre le beau héros aux commandes), les personnages secondaires qu'on évacue d'une manière très soudaine, ou même en regardant l'intérêt général du film (un méchant à bord !), il est évident qu'ils n'ont pas eu besoin de beaucoup de temps pour définir l'intrigue ou pour développer les personnages. A vrai dire, cela fait plus penser à un téléfilm, le genre de soirée qu'affectionne particulièrement M6. Bref, pas vraiment de quoi jubiler.

SuperNova est correct dans sa forme, mais très moyen en ce qui concerne le scénario et les acteurs/personnages. Permettra certainement dans le futur de passer un bon plateau-télé devant M6.

A découvrir

Spider-man

Partager cet article

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • Lestat

    03/02/2003 à 00h00

    Répondre

    Le réalisateur de ce film n'est autre que Walter Hill (48 heures, Dernier Recours) Comme il n'en était pas content, il l'a sorti sous un pseudo : Thoma Lee.

    Walter, Walter, Walter...faut assumer Walter

  • ultraviolence

    08/12/2003 à 00h01

    Répondre

    Franchement, 5.5, c'est bien payé et on se demande bien comment sont venus s'échouer James Spader et Angela Bassett dans cet infect navet. Pas étonnant lorsque l'on sait que pas deux, trois réalisateurs se sont succédés (c'est Walter Hill qui est crédité mais il a renié ce film, Coppola s'est chargé du montage final)

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques