Super-héroïque attitude : DC Comics sort l'artillerie lourde

Alors que Marvel bat le haut du pavé depuis 2000 avec sa foultitude d'adaptations à succès (les trois X-men, les trois Spider-man, les huit Fantastiques... sans compter toutes les suites à venir et les autres adaptations), DC Comics peinait à sortir autre chose que ses sempiternels Batman et Superman. Et si le premier réussissait son come-back avec Batman Begins (60 millions de dollars de profit sur la distribution en salles), le deuxième se prit une belle vautre (70 millions de pertes pour Superman returns !) malgré une production repoussée pendant près de dix ans et une ronde incessante de scénaristes et de réalisateurs...

La série animée Justice League (2001-2006)
La série animée Justice League (2001-2006)
DC et Warner Bros. se sont donc tournés vers les autres titres de leur catalogue pour sortir de cette impasse : outre l'alternatif Watchmen, dont le tournage par Zack Snyder s'apprête à commencer, ils ont confié le projet Justice League of America (La Ligue des Justiciers) à George Miller, réalisateur de la trilogie Mad Max et de... Babe... Bref, le film montrera Superman, Batman, Wonder Woman, Flash, Green Lantern et Aquaman, mais les deux premiers ne seront pas Brandon Routh ni Christian Bale, l'idée étant de proposer une version rajeunie des personnages. Dans la foulée, deux autres films seront tournés, axés chacun sur un seul héros : Flash, réalisé par David Dobkin (Serial noceurs, Shanghai Kid 2... je sais, vous auriez préférer ignorer sa filmo) ; et Green Lantern, réalisé par Greg Berlanti. Le casting de ces films reste un relatif mystère, même s'il paraît quasiment confirmé que Superman sera joué par Rupert Evans (le jeune agent dans Hellboy) et Wonder Woman par une certaine Teresa Palmer. Et pour les fans, sachez que sous le masque de Flash, on trouvera Wally West. On se comprend.

Du côté des deux franchises entamées, Batman poursuit son chemin dans The Dark Knight (sortie l'an prochain) tandis que le Superman de Bryan Singer semble laisser sa cape au vestiaire pour l'instant.

A propos de l'auteur

9 commentaires

  • Anonyme

    29/10/2007 à 22h36

    Répondre

    Article totalement faux c'est mort de rire.


     Superman a peut-être marché moyen mais n'a aucunement perdu 70 millions, il a quand même rapporté !


     De plus, Superman ne laisse pas sa cape au vestiaire puisque la suite sera bien tournée (confirmée par la Warner) avec Routh et aura pour titre The Man Of Steel, sortie en 2011 (http://www.superman-legend.fr/news.php?idnews=306).


    Article navrant ! 

  • riffhifi

    29/10/2007 à 22h44

    Répondre

    Budget de Superman returns : 270 millions de dollars


    Recettes de Superman returns sur le territoire national (la cible première des producteurs) : 200 millions de dollars.


    Pertes : 70M.


    Source : imdb.


    "semble laisser sa cape au vestiaire pour l'instant" signifie qu'on ne verra pas le bout de son nez avant quelque temps. 2011 c'est très loin, tellement loin qu'on peut parler de projet fantôme pour le moment (cinq ans après le premier film, ce n'est pas le rythme habituellement choisi pour les suites de blockbusters...). Ce n'est pas confirmé par la Warner dans l'article que tu cites, mais décrit par le vice-président de DC comme étant toujours d'actualité. Nuance.

    A bientôt Yoko21

  • Anonyme

    30/10/2007 à 00h33

    Répondre

    DC Qui appartient à.... (roulement de tambours ) Warner Bros !


     Et je t'assure que le projet est d'actu pour ce faire juste après JLA, la Warner cherche même des scénariste (Google est ton ami pour verifier, la Warner a bien confirmée).


     Et pour le budget que tu m'a sorti je suis encore mort de rire, il est totalement faux, verifie tes sources ça craint ! Alan Horn l'a dit lui même que le film a rapporté. Il a rapporté 200 millions c'est exact mais aux USA ! Le film n'est pas sorti qu'aux USA que je sache...

  • Anonyme

    30/10/2007 à 00h35

    Répondre

    Et je rajoute que le budget du film n'a jamais été de 270 millions mais compris entre 200 et 250...

  • Anonyme

    30/10/2007 à 00h35

    Répondre

    Le problème c'est qu'aucun film ne suit le rythme habituel car la greve fait s'accélerer ou ralentir des projets


    La greve va être énorme, alors le film sur la JLA a été avancé, aux dépends de la suite de returns certes


    Concernant la pseudo perte de Returns, le film a couté 205 Millions d'euro, + 65 de pubs, a rapporté 204 Millions aux états unis et atteint les 400 Millions à travers le monde, sans compter les ventes de DVD, si perte il y a je demande à voir


    Le projet farfelu dont tu parles, MOS est bel et bien programmé, Routh a effectivement été confirmé, un appel à scénariste a été lancé, il semblerait que le film soit bientôt "greenlighté"

  • riffhifi

    30/10/2007 à 01h17

    Répondre

    OK, je n'étais pas clair, je reformule : un film qui fait 70 millions de dollars de perte (je maintiens) sur le territoire national (les USA) est considéré comme un bide par les producteurs, à juste titre. D'où le greenlight de JLA qui brûle la priorité à Man of Steel, repoussé aux calendes grecques.


    Mais je suis sincèrement content que l'article te fasse tant rire, Yoko21, les occasions de se fendre la poire ne sont pas si nombreuses dans cette vallée de larmes.

  • Danorah

    30/10/2007 à 08h38

    Répondre

    Pauvres fanboys, oui ! (On parle de quoi au fait ?)

  • nazonfly

    30/10/2007 à 09h04

    Répondre

    D'un film daubé il me semble.

  • Anonyme

    30/10/2007 à 11h58

    Répondre

    Y a un truc que ta pas compris mais faudra bien que sa rentre c'est que le budget du film n'a jamais éta de 270 millions mais de 250 (200 + 50 millions de budget publicitaire MONDIAL) donc ton calcul est totalemen faux.


     Donc oui il a rapporté 204 millions aux USA mais le budget du flm était de 200. Donc pour inclure les 50 millions en + commence par inclure les recettes faites dans le monde entier.


     Sur ce je vous laisse vous exiter tdevant des films comme X-Men 3 ou Spiderman 3 et la prochaine fois quand on fait un article on se renseigne...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques