6.5/10

Star Trek

Reboot boum boum de la saga des étoiles quadridécagénaire, ce Star Trek 2009 tente de séduire aussi bien les fans boutonneux que les simples consommateurs de grosses machines. Sympa mais creux.

Hollywood raffole depuis quelques années des "begins", généralement matinés de la notion de "reboot" : Batman, James Bond et même les tueurs de Halloween et de Vendredi 13 viennent nous montrer leurs parents, leur école maternelle et nous William Shatner ?
William Shatner ?
présentent les filles dont ils tiraient les couettes à l'école. Le procédé est devenu une astuce quasiment systématique pour faire du neuf avec du vieux, aguichant à la fois le public initié (familiarité des noms et de l'histoire) et la nouvelle génération (c'est tout nouveau, on vous raconte tout depuis le  début et c'est en Dolby Surround, promis). Star Trek, c'est la quintessence de cette méthode : afin de relancer une saga essoufflée (les derniers films étaient franchement nazes, la série Enterprise n'a pas eu le succès escompté malgré sa nature de préquelle), les producteurs embauchent un cinéaste poids lourd (J.J Abrams) pour la première fois depuis le premier film en 1979 (dirigé par Robert Wise) ; gomment toute numérotation pour l'intituler pompeusement Star Trek ; et décident d'en faire un retour sur la jeunesse de Kirk, Spock, McCoy et le reste de l'équipage le plus connu de l'USS Enterprise. Une fois ce choix effectué, il n'est plus question de scénario, simplement de satisfaire un maximum de gens...

DeForest Kelley ?
DeForest Kelley ?
James Tiberius Kirk (Chris Pine) est le fils d'un officier de Starfleet. Son héritage est lourd, puisque Papa s'est sacrifié afin que James et sa mère puissent vivre. De son côté, le demi-Vulcain Spock (Zachary Quinto) se fait vanner par ses pairs à cause de sa moitié humaine. Les deux jeunes gens vont apprendre à se connaître dans des circonstances dramatiques, qui les rapprocheront également du Dr Leonard ‘Bones' McCoy (Karl Urban), de la belle Uhura (Zoe Saldana), du jeune russe Pavel Chekov (Anton Yelchin), du pilote Hikaru Sulu (John Cho) et de l'ingénieur Montgomery ‘Scotty' Scott (Simon Pegg). Personne ne manque à l'appel ? Ces braves gens vont donc devoir échapper aux machinations diaboliques (mouahah) du vilain Romulan Nero (Eric Bana).

Leonard Nimoy ?
Leonard Nimoy ?
L'intrigue de base est d'une simplicité confondante, et n'a pour ainsi dire aucun intérêt : un gars vient du futur pour se venger ? sérieusement, après quarante ans de scénarios basés sur l'entente entre les peuples, la recherche d'une meilleure compréhension des psychologies, des sociétés, des religions, des morales ?... après quarante ans de variantes sur les dizaines de sujets que la science-fiction offre aux auteurs ?... Les scribes de ce Star Trek n'avaient visiblement qu'une seule instruction : placer un maximum de scènes d'action sur une trame aussi mince que possible. Ici, la réflexion cède la place à la testostérone, il s'agit de savoir qui a la plus grosse paire de coucougnettes, qui va se taper la méga-bonne, qui va essuyer le plus d'explosions sans transpirer, etc. Sur ce terrain, le film se défend même plutôt bien, servi par la direction sans faille de J.J. Abrams qui s'est fait la main sur un Mission : impossible 3 déjà bien secoué (et déjà sans rapport avec la série dont il portait le nom). Montage serré mais lisible, effets spéciaux pétaradants habilement combinés aux cascades réels... Pas de doute, le spectacle est là.

Quant au nom de Star Trek, il a été compris comme une sorte de marque, un Nichelle Nichols ?
Nichelle Nichols ?
moyen de titiller la nostalgie sans trop faire d'efforts. Les fans sont supposés accorder moins d'importance au scénario qu'aux clins d'œil et aux hommages, on leur sert donc tous les points de repères disponibles : la caution de Leonard Nimoy qui apparaît en vieux Spock, la présence d'un prédécesseur de Kirk appelé Christopher Pike (interprété par Bruce Greenwood), la scène maintes fois évoquée mais jamais vue du test Kobayashi Maru... Les acteurs ressemblent à leurs modèles (à part Chekov, rigolo mais sans rapport), et s'ingénient à imiter scrupuleusement leur jeu. Pourtant, il s'agit d'une sorte de "reboot" à la fois astucieux et paresseux : nous sommes dans une réalité alternative, ce qui permet d'imaginer autant de suites qu'on veut sans avoir à se soucier de la cohérence avec l'existant. Autant dire qu'en cas de jackpot, on verra Kirk et Spock reprendre le chemin des champs de bataille. N'empêche que les spectateurs de la série d'origine, qui avait des scénaristes mais pas de pognon, auront peut-être du mal à avaler que Star Trek soit devenu un simple spectacle de son et lumières qui sonne un peu creux.

A découvrir

Missionnaire (Le)

Partager cet article
A voir

Incognito

A propos de l'auteur

18 commentaires

  • tyler

    26/06/2006 à 20h47

    Répondre

    C'est J.J. Abrams (créateur des séries télévisées Alias et Lost et réalisateur de Mission: Impossible 3) qui tournera le onzième volet de la franchise Star Trek dont la sortie est prévue pour 2008.
    Le scénario coécrit par Abrams, Alex Kurtzman et Roberto Orci (scénaristes sur M:I IIIet The Island)


    C'est mauvais signe rien qu'a voir les noms des personnes qui feront ca. Parce que The Island et Mi III, ne sont pas vraiment des bons films..

    on verra bien..

  • froo

    26/06/2006 à 23h10

    Répondre



    Selena a dit :
    Pour la route, une goulée de nostalgie: «L'espace, l'ultime frontière. Voici le vaisseau galactique « Enterprise ». Sa mission : explorer des mondes nouveaux et étranges, découvrir de nouvelles formes de vie et de nouvelles civilisations et s'aventurer dans les recoins les plus éloignés de la galaxie... »

    « Space, the final frontier. These are the voyagers of the starship « Enterprise ». Its continuing mission : to explore strange new worlds, to seek out new life and new civilizations, to boldly go where no one has gone before...»
    (pour les fans: écoutez ceci)

    sauf que ça c'est le générique de [i]Star Trek : The Next Generation. la deuxième des séries du nom....
    çui de la série avec Kirk (The original series[/i], il est très.... chais plus trop comment décrire... ça fait très 60's quoi....

  • tyler

    27/06/2006 à 01h38

    Répondre

    Tu veux dire Kitsch ? Oui en effet, ca fait tres kitsch !!


    Une serie culte quoi !!

  • froo

    27/06/2006 à 12h38

    Répondre

    ouiiii !! Kitsch ça colle bien pour qualifier !


    bon bon.... n'empêche.... après la cinquième série, Enterprise, et là... avec ce qu'ils ont comme idée pour le film... on voit que la mode est aux prequels... ça peut être une bonne idée...
    mais... ça risque de pas être évident pour la cohérence avec la série... (si on chipote à fond...)
    vont-ils garder les mêmes boutons démodés, les mêmes bruitages de quand on communique d'un endroit à l'autre du vaisseau ? et tant d'autres questions....

    (non non, je ne suis pas une trekkie )

  • nazonfly

    13/09/2007 à 21h45

    Répondre

    Where's Captain Kirk? (je sais que mes interventions sur ce fil sont d'une justesse et d'un talent assez incroyables).

  • Anonyme

    08/05/2009 à 23h08

    Répondre

    Un peu creux ??


    Ce film n'aporte absolument rien en terme de contenu.


    A part les boum-boum qui plairont a tout le monde, l'univers de Star trek a ete foule du pied.


    Et il parai que JJ Abrams a eu le soutient des fans  ? C'est un beau menteur.

  • protoss

    08/05/2009 à 23h23

    Répondre

    'tin, faut pas oublier les bouses de nanars des films Star Treck précédents. Là, le réalisateur à de la marge, il peut pas faire pire que les quelques extraits entrevu d'un humanoïde robotisé au métal argenté et à la démarche et la voix d'un C6PO, et d'extra-terrestres au front bien cornu. 'fin, perso j'aimerai juste savoir si ça redresse ou non les derniers films ? Histoire de savoir si ça vaut le coup de perdre 10€ et 2h de temps (c'est que j'en ai pas finis avec les 2 gorilles jumaux dans doom3 moâ).

  • Anonyme

    09/05/2009 à 13h46

    Répondre

    Moi aussi je suis déçu. La série historique (celle avec les vrais : Léonard Nimoy, William Shattner, DeForest Kelley ) est irremplaçable. Il y avait une audace dans les scénarios totalement disparue dans Next Generations (à part quelques sursauts d'inspirations) et entrée dans la ringardisation avec Deep Space Nine… j'ai abandonné avec "Voyager"…


    Il y a quelques jour je réfléchissais que l'audace des scénarios  de la série initiale de Star Trek, dans les années 60, les scénaristes d'aujourd'hui n'oseraient plus : pourquoi ? Ce sont peut-être les méfaits du politiquement correct ? 

  • riffhifi

    10/05/2009 à 11h22

    Répondre

    Kali, macmaniaque : je pense effectivement que Star Trek s'est réduit ces dernières années à une simple succession de gimmicks sans réel contenu. Mais je ne suis pas étonné qu'une partie des fans, ceux qui s'attachent essentiellement aux détails de l'univers Star Trek qu'à l'intérêt des scénarios, ait été comblé par le nouveau film. Par contre, je trouve que Next Generation est une excellente série, peut-être même supérieure à l'originale.


    Protoss : Le film peut te plaire même si les précédents t'ont laissé de marbre. A vrai dire, même les fans bâillaient devant Insurrection et Nemesis.

  • Anonyme

    10/05/2009 à 13h23

    Répondre

    Star trek, le cinéma  pour du cinéma! Star trek dépoussièré, nettoyé, balayé et remis à jours.


     Un film comme on voudrai en voir plus souvent au cinéma. Des surprises continue (la planète des glaçes), une histoire fluide sans annicroche, des références à d'autres films comme " Le régne du feu" avec leurs 3 sauteurs casqués dans le ciel.


     Une musique rock, des batailles spatiales pas de Star wars amour/gloire et beauté, mais bien des lasers, de l'hypespace, des étoiles et des planétes réalistes éffaçant la numérisation des illustrateurs FX.


     En sus, un peu de sexe inside..Qui l'eu crut! Petit bémol sur l'humour, mais Star trek c'est sérieux.....


     Congratulations à l'équipe Paramount et aux super acteurs de ce film!


     Pas un film pour vous en mettre plein les yeux, mais pour un divertissement .


    Sa fait plais' !

  • Nicolas

    10/05/2009 à 19h41

    Répondre

    J'ai trouvé cela assez convainquant, en sachant que je ne connais pas des masses Star Trek. La relecture est justifiée par une petite astuce scénaristique, et même si le scénario n'a rien de très original, c'est assez enlevé et plutôt bien piloté par Abrams.

  • Anonyme

    10/05/2009 à 20h48

    Répondre

    Excellent ! En ce qui
    concerne les personnages principaux (Kirk, Spock, Mac coy, Scotty,
    ...), leurs caractéristiques adorées par les fans de la série se
    mettent en place lentement, très lentement, mais très sûrement, et
    c'est un pur délice. Léonard Nimoy fait son apparition au moment où
    personne ne s'y attend, et le fait de le revoir est une immense joie.
    On retrouve aussi dans ce film un peu de la naïveté de la série
    d'origine, l'humour également. A la fin du film, la reprise du
    générique de la série télé est un pur bonheur ! Pour le reste, les
    effets spéciaux sont à la hauteur, ainsi que la réalisation. Moi qui
    suis un adorateur de la série, je suis enchanté par ce film ! A voir
    absolument !

  • Anonyme

    17/05/2009 à 15h29

    Répondre

    J'ai adoré =)

  • Anonyme

    18/05/2009 à 15h43

    Répondre

    tout simplement le meilleur film de SF  depuis des lustres,


    je n'ai pas vu les séries next Gs et autres ,,juste la 1ere


    et le film enest digne voilà!

  • Lestat

    18/05/2009 à 18h58

    Répondre

    Je suis tout sauf un trekkie, j'ai plutôt grandit avec Star Wars et Alien, tout ça. En outre, le peu que je connais de Star Trek, c'est par le biais de Jean-Luc Picard : je ne sais pas si c'est la meilleure manière de prendre le pli, cette série culte m'apparaissant alors, avec mes yeux d'enfants, réduite à une poignée de bonshommes en pyjamas taillant le bout de gras devant des écrans clignotants. Pour autant, Star Trek avait un je ne sais quoi de fascinant : cette propreté, cette politesse, tous ces gens qui s'apelleaient "Monsieur" même quand c'était la chianlit intégrale autour d'eux...



    Voila voila, tout ça pour dire que j'y connais rien ou peu s'en faut et que ma vision de Star Trek n'est pas spécialement la plus optimale puisque ramenant à une image qui m'est propre mais sans doute biaisée (diable, ce mot est traitre).  J'ai trouvé le film divertissant. Beaucoup moins abscon que la série dont j'ai le souvenir (est-ce une qualité, pour autant ?), plus rythmé, plus fun. Après, c'est une médaille qui a son revers : l'histoire est quand même bien pourrie (le voyage temporel...digne d'un Stargate SG1 !),. Y'a pleins de scènes qui semblent venir d'autres films, de SW Episode 1 notamment (et c'est pas un compliment en soi) et l'humour m'a dérangé, je dois dire. Je ne sais pas si c'est à cause du sérieux papal qui caractérisait les excursions de Picard (encore une fois, c'est l'image que j'en ai conservé, si ça se trouve il faisait tout pleins de bonnes blagues), mais franchement...Bon, Kirk s'envoie en l'air avec une pin-up verte, c'est bien sympa, mais le même qui se tape des mains énormes à cause d'un virus foireux, on se demande un peu ce qu'on regarde  ...



    En passant, je ne sais pas comment sont considéré les Romuliens dans l'univers de Star Trek, mais leur vaisseau de la mort est un sacré bordel : c'est quoi cette eau stagnante et ces cables qui trainent partout ? Surtout que pour un engin censé venir du futur, il a l'air bigrement moins bien foutu que l'Enterprise, leur astronef.



    Le gars qui joue Spock est vraiment le SPock que j'avais dans mon souvenir, jusque dans le lever de sourcil. Bravo.



    Karl Urban est tout pourri. Mais je crois que c'est sa tête qui me reviens pas.



    JJ Abrams fait ce qu'il peut avec la caméra, ça manque un peu de plans d'ampleur, quand même. L'Enterprise qui surgit de Saturne, c'est joli, mais j'aurai aimé plus de plans iconiques de ce type. Le scope, bien vu, mais si c'est pour tout mettre en gros plan, ça sert à rien, quoi.



    Quand à Chris Pine, qui a une tête de gland  (...),  je connais pas vraiment le Kirk original, mais il est convainquant.

  • Umbriel

    23/05/2009 à 00h24

    Répondre

    Je ne suis pas un grand fan de la série et c'est sans doute pour ça que j'ai bien aimé le film. Bon, c'est un peu tiré par les cheveux comme histoire, y'a quelques scènes qui n'apportent pas grand chose mais ça reste sympa.


    A noter que je trouve que le lifting est plutôt réussi. Ils ont réussis à garder les tenues et l'entreprise tout en réussissant à retirer le côté kitch de la série.


    A noter la prestation de l'acteur qui joue Sylar dans Heroes, je trouve que le role de Spock lui va bien. Par contre, quand on se souvient de Nichelle Nichols, on a du mal à comprendre le choix de Zoe Saldana (Nichols n'avait rien d'une pin-up)

  • Anonyme

    23/05/2009 à 12h57

    Répondre

    Sympatique. 'fin, c'est pas une bouse au moins, mais ça reste hyper commerciale, avec un méchant bien méchant, des gentils bien gentils, un capt'aine bien courageu qui n'hésite pas à se sacrifier pour le bien de l'humanité (c'est pas nos présidents qui... tien... c'est quoi ces véhicules dehors ?).... 


    'fin ça vaut bien la place de ciné au moins (musique, déco, ambiance, et on sent qu'on en bien dans du StarTrek pas piqué des fesses). 

  • Anonyme

    09/12/2009 à 17h27

    Répondre

    bon je viens de le voir. T'es dur rifff. certainement parce que t'es un fan de la série d'origine... Un novice comme moi a trouvé le scénario intéressant(évidemment par rapport à un scénario de star trek original c'est pas flamboyant de ce que tu dis), mais en terme d'histoire pour un novice, je trouve que c'est pas mal. Un souffle épique porte ce film du début à la fin, des questionnements sur la destinée, l'héritage. Chris pine, qui sur l'affiche me paraissait absolument fat et niais se révèle avec un jeu très fin...


    Mauvais star trek peut être, mais bon film de science fiction... En parlant de dialogue des cultures, peut être faudrait-il que ceux qui ont la culture "star trek" essaie de comprend mieux ceuxqui l'ont pas??? Non, je taquine, je taquine...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques