7/10

Spy game - Jeu d'espions

Jeux dangereux

D'entrée, on me met la bande-annonce de Star Wars Episode II (la deuxième, « Forbidden love »). Histoire de me mettre en bonne condition, pour la nouvelle année cinématographique. Oui, Spy Game est mon premier film de l'an 2002, et donc ma première critique de film de 2002. Pourvu que ça continue encore longtemps. Bref, Brad Pitt et Robert Redford, deux acteurs très peu connus à Hollywood, se partagent l'affiche de ce film à suspense relativement discret dans les salles.

1991. Tom Bishop (Brad Pitt), agent de la C.I.A., est fait prisonnier pendant une opération maladroite de récupération dans une prison chinoise, qu'il a personnellement mis en place. Aussitôt, la C.I.A. cherche à plomber Bishop pour lui faire endosser la totale responsabilité de son échec, et c'est vers son ancien superviseur Nathan Muir qu'ils se tournent. Mais Nathan n'entend pas encore abandonner son si brillant élève...

Ceci est l'intrigue principale du film, qui se coule sur 24h. 24 heures pendant lesquelles la C.I.A. s'entretient avec Nathan Muir sur le passé de Bishop pour trouver la faille, le grain de sable qui en ferait le vilain petit canard responsable de tout. Alors on a droit à des grands flash-back présentant les missions de Bishop (surtout les victoires mitigées) et ses conflits avec son supérieur, d'un point de vue éthique. Tout cela pour comprendre les raisons qui ont poussées Bishop à s'introduire dans la prison chinoise. La réalisation de Tony Scott est efficace sur beaucoup de point : le suspense est parfaitement maîtrisé, grâce à un montage nerveux qui ne laisse pratiquement pas une minute de répit. Bon, parfois il y a des plans spectaculaires qui ne servent pas à grand chose (comme les rotations autour de l'immeuble où Brad Pitt jette une chaise), mais cela contribue à une certaine ambiance. Et quand on a deux acteurs comme Redford et Pitt, on est assuré d'une bonne interprétation. Alors que des points positifs.. ? Bin, pas tant que ça. Si le scénario est intéressant, il devient par moment invraisemblable, et fait parfois penser aux rebondissements de séries américaines. De plus certains points qui méritaient d'être développés (comme le personnage joué par Catherine  McCormack qui fait presque office de potiche tellement l'accent est mis sur les deux têtes d'affiche) alors qu'ils sont au centre des problèmes. Bref, on privilégie surtout la forme sur le fond.

Spy Game est un film d'espionnage bien mené, intéressant, mais souffrant d'un scénario parfois un peu bancal, et d'une réalisation peut-être un peu trop électrique. Un film parfait pour le dimanche soir sur TF1.

A découvrir

Yamakasi

Partager cet article
A voir

Autres (Les)

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques