Spike Lee vs. Clint Eastwood : FIGHT


Au Festival de Cannes le mois dernier, les gens ne se sont pas fait que des bisous. Spike Lee, jamais dernier sur le lancement de polémique, a profité de la projection d'un extrait de son prochain film, Miracle à Santa-Anna, pour lancer une pique à Clint Eastwood et à sa vision de la Seconde Guerre Mondiale dans ses films Mémoires de nos pères et Lettres d'Iwo Jima. L'échange s'est poursuivi à travers les médias au cours des semaines suivantes :

ROUND 1

Spike Lee : « Clint Eastwood a fait deux films sur Iwo Jima qui dépassaient les quatre heures au total et pas un acteur noir n'est vu à l'écran. Dans sa version d'Iwo Jima, les soldats noirs n'existaient pas. »

ROUND 2


Clint Eastwood : « Spike Lee devrait la fermer. A-t-il seulement étudié l'Histoire ? Ils [les Noirs] n'ont pas hissé le drapeau. [...] L'histoire est celle [...] de la photo au drapeau, et ils n'ont pas fait cela. [...] Si je mettais un acteur afro-américain à cet endroit, les gens diraient : "Ce mec a perdu la raison." Ce n'est pas conforme à l'Histoire. »

ROUND 3

Spike Lee : « Clint Eastwood ressemble à un vieux grincheux. [...] D'abord, ce n'est pas mon père, et on n'est pas non plus dans une plantation. C'est un grand cinéaste. Il fait ses films, je fais mes films. Mais je ne l'ai pas attaqué personnellement. Et une déclaration comme "un mec comme ça devrait la fermer"... allons, Clint, allons. S'il le veut, je peux rassembler des Noirs qui ont combattu à Iwo Jima et je lui dirais d'affirmer à ces gars que ce qu'ils ont fait n'était rien et qu'ils n'ont pas existé. »

ROUND 4

Clint Eastwood, qui prépare actuellement un film avec Morgan Freeman sur l'unification de l'Afrique du Sud appelé The Human Factor, tient à rassurer Spike Lee : « Je ne vais pas rendre Nelson Mandela blanc. »

Partager cet article

A propos de l'auteur

10 commentaires

  • nazonfly

    12/06/2008 à 11h40

    Répondre

    N'empêche que Clint a des lunettes noires, alors que Spike a des lunettes transparentes. Alors on peut faire dire ce qu'on veut aux images de nos jours.

  • Anonyme

    12/06/2008 à 12h18

    Répondre

    Spike Lee aime provoquer, c'est son dada.


    Perso, je le trouve navrant de toujours (vouloir) voir le racisme partout, surtout là où il n'y en a pas forcément.


    Oui, c'est déguelasse ce que les blanc ont fait : colonialisme et esclavagisme. horrible mais humain, malheureusement.


    Qui vendaient les esclaves aux blancs ? des noirs. Non des Hommes noirs, des hommes.


    On va pas ressasser cela pendant encore 8 siècles. Spike Lee n'a pas connu le fer à ce que je sache.


    Remarque, finalement, la France est un beau pays quand même.

  • Bzhnono

    12/06/2008 à 18h27

    Répondre

    Juste pour info c'est pas la première fois que Spike Lee s'en prend à Eastwood sur ce genre de sujet.


    Il avait déjà repproché le fait que ce soit Eastwood qui ait fait le film Bird, sur le musicien de jazz Charlie Parker, car Eastwood est blanc et Charlie Parker était noir.


     J'ai l'impression qu'en général quand Spike lee ouvre sa bouche c'est souvent pour sortir des conneries.

  • Lestat

    12/06/2008 à 18h48

    Répondre

    Dans le premier film, je ne sais pas si il y a des Noirs, mais il y a un indien natif. Dans le second, bah euh, c'est tout des Japonais, donc mettre un Noir là dedans, voila voila...


     


     

  • riffhifi

    12/06/2008 à 19h44

    Répondre

    Ah pardon, Forest Whitaker dans Ghost dog est un samouraï noir ; de là à dire que c'est un Japonais noir, il n'y a qu'un pas.

  • Anonyme

    08/10/2008 à 15h34

    Répondre

    bonjour, impatiente de voir le dernier spike lee "miracle à santa anna" pourquoi n'est il pas en salle actuellement, on m'a dit que c'était par rapport aux élections aux usa? pouvez vous me répondre, merci

  • riffhifi

    08/10/2008 à 16h05

    Répondre

    On t'a menti : le film est dans les salles américaines depuis le 26 septembre. Par contre, la sortie française a été repoussée du 22 octobre à... plus tard...

  • Anonyme

    28/02/2009 à 19h29

    Répondre

    Mettre un noir... parmi l armée japonaise.......... Spike Lee n'a jamais  a pretendu cela...''.


     vs faites expres ou bien ?''



    Dans lettres d iwo jima.... on y voit aussi l'armée americaine par moments....(surtout vers la fin).


     


    D'ou
    le 4h ... de film , la premiere partie etant longue , tres longue(ou
    l'on vois armée americaine )sans aucun afro-americain !!, je prefere ce
    terme a ''noir'' ou ''africain'' ,alors que de nombreux afro-americains
    ont fait la deuxieme guerre mondiale (un peu plus d'un million si je
    crois me souvenir....de memoire)


    Derniere chose...ca aurais été
    si simple... de prendre un ''extra'' de couleur... pas besoin que le gd
    Clint modifie le scenario pour ''inclure'' un afro-americain parmi les
    principaux personnages....


    mais aux USA , comme sur l'île ,
    ''on'' croirais que les afro-americains n'ont pas connu l'armée
    americaine... sur sol ennemi comme sur sol americain (secretaires ,
    infirmieres , sous officiers , conducteurs de jeep etc etc) sans parler
    de quelques ''extra'' en tant que combattants dans l'ile ne jouant
    aucun role si ce n'est que d apparaitre derriere l'ecran.


    Bref compliqué tout ca...


     


     


     


     


     


     


     


     

    ou pas.

  • Anonyme

    28/02/2009 à 19h34

    Répondre

    Pardon pour le doublon .... et pour rififii qui dit que dans ghost dog il y a un ''samurai'' noir....


     


    Moi
    le seul film... avec un Samurai a l'ecran pendant 3h. et plein de
    posters partout...dont je me rappelle , c'est Tom Cruise... jouant le
    ''dernier Samurai''

    Pour quand ''Le Dernier Homme Noir sur Terre'' avec comme principal acteur Bruce Willis , Tom Hanks bien maquillés ??? ca le ferais....

     


     


     

  • kou4k

    28/02/2009 à 22h11

    Répondre

    y'a déjà Valérie lemercier qui s'y met... C'est pour bientôt

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques