9/10

Sound of noise, le film qui va faire du bruit

Né dans une famille de musiciens, et portant lui-même le prénom d'un compositeur célèbre, l'inspecteur Amadeus Warnebring déteste pourtant la musique. Il l'a en horreur, écœuré par une enfance où l'art musical importait plus que le bonheur familial. Lorsqu'une bande de terroristes musiciens commence à réaliser des "attentats musicaux" dans toute la ville, il se retrouve confronté à une affaire qui le prend aux tripes : faire stopper la musique, voilà une mission qui pour lui dépasse son simple rôle d'agent de l'ordre.


DR.

Sound of noise est un film atypique. Entre un humour absurde et des parties musicales endiablées, il fait preuve d'un engagement artistique mordant, qui titille la vision médiatique d'un art musical sclérosé. La liberté créatrice, voilà le simple propos de ces "terroristes musicaux", qui n'hésitent pas à la fin du film, à prendre toute la ville en otage conceptuel. Cette musique, interprétée avec les objets du quotidien, mais définitivement moderne à tendance électro, fait écho à cette idée que la musique est partout. Les sons, les notes, sont tout autour de nous, il suffit des les ordonner par la composition et le rythme pour que cela devienne musical. Bernard Lubat dit que la musique c'est le rythme. On se rend bien compte à quel point cela est vrai dans de telles conditions. Les bruits transformés en percussions, d'autres sons en motifs rythmiques, pas de mélodie, ou peu, et pourtant : qu'est-ce que c'est musical ! A une époque où la musique s'enferme de plus en plus dans un argumentaire mélodique, une telle démarche est particulièrement rafraîchissante. On pourrait penser à Stomp, forcément, qui propose une musique essentiellement percussive, mais Sound of noise va plus loin. Bien plus composé, chaque morceau a une véritable identité, et bien plus qu'une suite de rythmes entraînants, ils nous emmènent dans des univers et des atmosphères variés et originaux.


DR.
La mollesse de la créativité musicale actuelle n'est pas la seule cible de nos énergumènes. Lorsque les terroristes arrivent avec de gigantesques engins de chantier pour réaliser un attentat musical tonitruant -aussi jouissif que destructeur- devant un magnifique opéra, on comprend que le propos est bien de bousculer la sacro-sainte musique classique, pointer du doigt sa sclérose et son côté bourgeois-intello-proutprout ennuyeux. Le choix de ces musiciens terroristes ne s'est d'ailleurs pas fait au hasard. Déjà présents dans le court métrage qui fut à l'origine du concept du film (Music for One Apartment and Six Drummers), les terroristes sont tous musiciens, amateurs pour certains, d'autres ont déjà une certaine carrière dans le milieu musical alternatif suédois. Leur savoir-faire confère une crédibilité aux différentes parties musicales, et leur engagement artistique au quotidien est en parfaite cohérence avec le propos du film : réaliser une œuvre qui bouscule les clichés.

Ce propos pourrait paraître prétentieux et balourd, mais il n'en est rien, puisque tous les personnages, même les terroristes, sont dépeints avec sarcasme. Leur extrémisme rejoint finalement celui de l'enquêteur, car ils trouvent au final un terrain d'entente, où l'art dépasse finalement la volonté humaine et s'impose de lui-même.

Drôle, émouvant, percutant et surtout terriblement original, Sound of noise est un film à découvrir, que l'on soit musicalement engagé ou non. Il a également le mérite d'être particulièrement bien réalisé, et d'avoir trouvé le juste milieu entre pieds sur terre et folie douce. On aurait effectivement pu craindre que le côté déjanté l'emporte sur le plaisir du spectateur, pourtant il n'en est rien, Sound of noise reste subtilement dosé en un spectacle unique, magique et magnifique.

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques