7.5/10

Shutter Island

Martin Scorsese et Leonardo DiCaprio se font à nouveau un petit plaisir cinématographique et nous le font partager. Un bon thriller psychologique, qui ne prend pas la tête, et nous transporte délicatement dans ce drame humain touchant.

Shutter Island est la quatrième collaboration entre Martin Scorsese, le réalisateur, et Leonardo DiCaprio, l'acteur. Après Aviator, Gangs of New York, et plus récemment, Les Infiltrés, voici donc l'adaptation du roman éponyme de Dennis Lehane. On doit à cet auteur d'ailleurs, deux autres œuvres aussi portées au cinéma : Gone Baby Gone et Mystic River. Deux films salués par la critique. On attendait donc impatiemment l'adaptation de Shutter Island, et la voici, sous nos yeux encore sous le charme de cette production.

Faut que j'en parle à ma femme...
Faut que j'en parle à ma femme...
En 1954, sur l'île de Shutter Island, une patiente a disparu. Une patiente ? En effet, sur cette île, sont internés dans une sorte d'hôpital psychiatrique un peu "space" et franchement peu accueillant, les plus dangereux criminels qui ne peuvent séjourner dans les prisons traditionnelles. Deux marshals sont donc envoyés sur place pour enquêter sur cette mystérieuse disparition : Teddy Daniels, incarné  par Leonardo DiCaprio, et  son coéquipier Chuck Aule, porté à l'écran par Mark Ruffalo. Si cette affaire est prise autant au sérieux c'est dû aux conditions étonnantes de cette disparition. La patiente, Rachel Solando, serait sortie de sa cellule, alors que celle-ci était fermée de l'extérieur et surveillée. Dingue ! Oui, dingue, c'est le mot. Un peu comme tous les "habitants" de cette île bien plus étrange qu'elle ne peut paraître au début (déjà qu'on sent qu'ils sont pas très clean là-bas). Le personnage de Teddy Daniels est au centre du récit, avec son histoire, assez dramatique, sur fond d'ancien soldat de l'armée américaine ayant découvert un camp de concentration dans son horreur la plus totale, ou encore du côté de sa vie personnelle, avec la mort de sa femme dans un incendie. La réalisation de Martin Scorsese est d'ailleurs intéressante, avec une narration à deux vitesses, entre les moments présents, et les rêves ou souvenirs de Teddy réalisés avec un style très recherché : jeu des couleurs, effets de teintes, ralentis... On se laisse bercer par ces séquences, qui sans trop faire dans le too much, ou le lourdingue incompréhensible, nous permettent de rentrer dans la tête de ce personnage, joué de manière très subtile par un DiCaprio très inspiré. Mais c'est quoi ce brushing bébé!!
Mais c'est quoi ce brushing bébé ?
Je pense notamment à un magnifique passage, où Teddy retrouve sa femme dans un rêve où il pleut des cendres, qui est poignant de sentiments et beau dans sa mise en scène. On a parfois l'impression que le récit est un peu trop haché par un nombre important de scènes issues de l'imaginaire de Teddy, mais au final, cela renforce le développement du personnage, et nous amène à un final bien foutu, entremêlé de quelques twists finaux qui font plaisir. On ne peut pas crier au chef d'œuvre, car mine de rien, on a quand même une impression de déjà vu ou revu, par d'autres films du même genre. Mais on ne peut pas bouder son plaisir, devant un film bien réalisé, bien joué, avec une belle histoire, qui est tout de même originale, et bien amenée. Shutter Island, ce n'est pas une île où on a envie de passer ces vacances, mais en tout cas, au cinéma, bien installé dans son siège, le voyage est planant, et on passe un bon moment.

A découvrir

Mars Attacks!

Partager cet article
A voir

Nine

A propos de l'auteur

Le fanboy Xbox de l'équipe

    11 commentaires

    • Anonyme

      02/03/2010 à 20h09

      Répondre

      Pour ma part j'ai moyennement aimé: quelques moments trop longs, des personnages exagérés, une histoire un peu lourde et surtout, une musique insupportable (boum boum boum bouuuum, sans arret, ca gonfle).Mais bon, certains acteurs sont vraiment bons et les images sont belles. 

    • Maverick

      02/03/2010 à 20h47

      Répondre

      c'est vrai que la musique a l'entree de l'ile est un peu boumboum, mais c'est pas le cas de toute la BO

    • Canette Ultra

      03/03/2010 à 07h45

      Répondre

      La musique est l'entrée fait mal mais au final, elle passe mieux que le klaxon de bateau dans Déjà Vu.

    • Anonyme

      03/03/2010 à 09h28

      Répondre

      un peu long a certains moments, mais ouaou déconcertant. Bon film

    • Anonyme

      03/03/2010 à 11h30

      Répondre

      Visuellement magnifique mais complètement désincarné, un film à oscar indigeste à force de vouloir jouer la démonstration.


       

    • Anonyme

      05/03/2010 à 14h01

      Répondre

      Je partage ton avis, je dirais que ce film vaut 7/10, voire 7,5 également!


       Je tiens à préciser pour les amateurs que ce film est effectivement bon, bons acteurs, bonnes mises en scène, bon cadrage, bien scénarisé ... MAIS c'est effectivement du déjà vu!


       Le gros défaut, qui me fait passer d'un 8,5 à un 7/10, c'est au beau milieu du film! Un moment d'environ 5min, qui vous fait dire: "mais, en fait, on vient de me donner la fin là!?".


      Et voilà comment foirer un suspense: sur 2h de films, vous tuer la fin au beau milieu. Evidemment on ne comprends pas tout (ça serait se vanter que de le dire), mais personnellement, ça m'a bien ennuyé d'avoir une bonne grosse idée sur le "twist final", alors qu'on est encore au beau milieu du film et qu'il reste une heure!


       Je ne m'explique pas ce "ratage" de la part d'un si bon réalisateur, qui passe du coup un peu à côté d'un grand film, pour n'avoir "qu'un" bon film.


      ça reste malgré tout un bon moment de cinéma que je conseille à tous!

    • Sylvain

      05/03/2010 à 14h18

      Répondre

      Je me souviens que quand j'avais vu Kundun (Scorcese également), je m'étais dit que c'était une démonstration magistrale de technique cinématographique, pour le reste je n'y avais pas vu grand intérêt. J'irais cependant voir avec plaisir Shutter Island, ne serais-ce que pour voir DiCaprio, qui est devenu un acteur exceptionnel (ce n'est QUE mon avis).

    • Nicolas

      08/03/2010 à 12h00

      Répondre

      Bon film, mené impeccablement par un Scorsese maitrisant les codes du thriller, et par un DiCaprio dont le jeu se bonifie avec le temps. Dommage qu'avoir lu le livre retire une partie de l'intérêt du film...

    • Lestat

      08/03/2010 à 13h09

      Répondre

      Une ambiance super bizarre et un Scorsese qui propose quelques plans parmis les plus impressionnants de sa filmo


      l'execution des SS...wow


      Une conclusion un peu facile peut être, qui aurait demandé une petite cuillere d'ambiguité en plus. Les amateurs de films à twist trouveront le fin mot d'eux-mêmes. De là à dire que c'est un défaut...

    • Anonyme

      11/03/2010 à 08h29

      Répondre

      Le film le plus nul de tout les temps,des scenes d'enfants morts,de dachau,etc qui n'ont rien a voir avec le film,bref des scenes traumatisantes qui ne serve a rien,justa a remplir les scenes

    • Anonyme

      07/04/2010 à 11h32

      Répondre

      Rythme lent, ambiance pesante,
      intrigue déroutante, on ne retrouve pas l'univers des derniers Scoresese. Moins
      captivant et entraînant que les autres films à son palmarès, et bien que le
      film ait un fil conducteur qui accroche le spectateur, on entre moins vite et
      se détache plus facilement du scénario au moment même où l'enquête policière
      piétine. Mais le génie de Scoresese bascule le spectateur dans le tourbillon
      des démences de ses personnages : qui est réellement atteint de folie ? qui
      cache son jeu ? qui est dangereux pour les autres et quid de la normalité sur
      cette île ? peut-on chacun basculer dans la folie ? et comment démontrer sa
      lucidité dès lors qu'on est dénoncé comme tel ?


       


      Baladé des sentiments de compassion,
      à la recherche de la justice, aux tests expérimentaux médicaux et leurs
      limites, aux frontières de l'acceptable, Scorsese joue avec le spectateur
      "cassant" le rythme du film et en l'obligeant à se positionner par
      rapport à ses propres convictions quant à la folie.


       Parfaitement en phase avec la BD et le livre.


       


      Etonnant, à revoir ...

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

    Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

    Rubriques