5.5/10

Le Secret de Charlie : changement de registre pour Zac Efron

Fini les gamineries, Zac Efron veut faire du drame ! Dommage que son histoire de petit fantôme ne tienne pas trop la route...

Zac Efron veut se reconvertir. Quoi de plus logique, après tout, lorsque l'on cite son nom, on pense d'emblée à la mèche rebelle de Troy Bolton (High School Musical) ou au couple qu'il semble former avec Vanessa Hudgens. Aujourd'hui, Zac veut devenir un acteur à part entière, un type à qui l'on propose des rôles de tous poils et de toutes envergures. Et c'est tout logiquement que l'on retrouve la star chantante et dansante dans un drame.

Une promesse lie Charlie St. Cloud et son petit frère Sam : ils doivent se rejoindre tous les soirs à la même heure pour s'entraîner au baseball. Jusqu'au jour où Sam perd la vie dans un accident de voiture. Mais au lieu de disparaître de la vie de Charlie, Sam ressurgit inlassablement tous les soirs pour échanger des balles avec son aîné…


DR.
Un drame un peu fantastique. Pourquoi pas. C'est certain, on s'éloigne de Troy Bolton et sa clique, mais les amateurs du beau gosse ne devraient pas trop s'émouvoir de ce virage artistique. Parce que, même dans un drame, Zac reste « beau gosse ». Charlie promène son petit regard aux yeux bleus sur la gente féminine, montre ses pectoraux d'acier, répand sa cool attitude à tout va, décroche une bourse sportive, bref, il est parfait. À partir de la mort du petit frère, on tombe dans le mélo : Charlie abandonne tout et se voue entier au fantôme de son petit frère défunt. Fantôme ? Oui, c'est un terme un peu bâtard puisque rien ne sera véritablement mis à plat. Quoiqu'il en soit, vu le contexte, on s'attend à essuyer du tire-larmes dans tous les sens, et on attend encore. Le Secret de Charlie cherche en effet à faire fonctionner cette relation « compliquée » plutôt que de s'attarder sur la rupture. Pas de lamentations, pas de crise de culpabilité exacerbée, le film s'axe sur la vie du jeune homme balancée entre le passé (son fantôme de frère) et le présent (sa relation naissante avec une « belle » jeune fille). Plutôt bien vu, et cela permet à Zac de ne pas trop se jeter dans le larmoyant. Il compose donc avec une certaine humilité, et se montre plutôt inspiré, sans crever le plafond. Non, le véritable problème, c'est l'histoire, sans âme et sans rythme. Nous sommes d'accord pour faire du mélo avec un brin de paranormal, cela marchait très bien avec des films comme Ghost, mais il faudrait néanmoins être moins frileux dans ses choix. Le Secret de Charlie ne prend jamais parti, il se complait dans un équilibre de genres en cherchant à ne pas trop se faire remarquer. On s'ennuie donc assez vite, et l'on devine tès rapidement où tout ça va nous mener.

Le scénario est à blâmer, pas Zac Efron. Il est encore difficile d'effacer Troy Bolton, mais le garçon semble se dépatouiller convenablement avec un rôle plus dramatique. À suivre, car Le Secret de Charlie ne sera pas son grand coming out cinématographique.

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    13/11/2010 à 19h01

    Répondre

    Un Magnifique Film. Contrairement a High School Musical qui personellement, j'ai trouvé qu'il était mal joué. Dans LSDC, Zac Efron joue vraiment bien, On voit qu'il s'est largement amélioré.    [img]http://www.krinein.com/forum/images/smilies/yeah.gif"%20border="0[/img]

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques