7/10

Saw

Le noir. Le froid. Le silence. Adam se dresse soudain, suffoquant, de la baignoire pleine où il gisait inanimé. A son pied, un grosse chaîne le relie au mur d'une salle de bain. Des néons s'allument. En face de lui, un autre homme le regarde, il s'appelle Lawrence, attaché lui aussi. Entre les deux, sur le sol, un homme mort au crâne éclaté tient encore un revolver de ses doigts raidis. Entre les mains d'un tueur peu conventionnel, les règles du jeu vont rapidement venir à eux : si Lawrence veut revoir sa famille en un seul morceau, il doit tuer Adam...

Renouveau du film d'horreur dans la rumeur, chef d'oeuvre dans les attentes et Grand Prix du Jury à Gérardmer dans les faits, Saw aura rapidement réussi à se faire un nom. Trop rapidement peut être, en faire un successeur ou un sauveur étant sans doute la marge à ne pas franchir. Car au visionnage, si Saw est un excellent thriller, il est clair que sa vocation n'est pas de renouveler quoi que ce soit. Inconvénient paradoxal des films catalogués comme suprêmes qui ne sont au final "que" bons. Replaçons les choses dans leur contexte : film d'un jeune réalisateur, australien de surcroît (pays où la violence filmique est d'une échelle supérieure), vendu comme le rejeton bâtard de Cube et de Seven, Saw arrive à nous telle une piqûre d'adrénaline plantée dans une overdose de remakes. Un vent frais indéniable pour une oeuvre en tout point enthousiasmante et sincère. Mais voila, nous attendions le Messie, nous n'avons qu'un apôtre. Un apôtre qui a toutefois appris sa Bible et la récite avec passion. Saw doit être vu comme ceci : un film original, référentiel et intelligent, porté par les tripes de deux compères respectivement réalisateur et scénariste. C'est un premier film, un film de jeunesse, il a donc ses avantages, ses audaces et ses inconvénients.

Saw se déroule et est construit tel un puzzle, c'est sans doute là sa plus grande force et sa plus grande faiblesse. Le début nous fait rentrer directement dans un huis-clos passionnant et pervers, sublimé par le lieu choisi, salle de bain glauque à la lumière artificielle. Ce ne sera que pour mieux le quitter, le temps pour les captifs de se remémorer le pourquoi du comment et pour le spectateur de suivre l'enquête du détective Tapp, ancien flic bien décidé à avoir la peau du tueur. Des allées et venues perpétuelles qui créent une véritable cassure dans l'ambiance voire dans le rythme, empêchant Saw d'être ce qu'il aurait pu être : grandiose. Si l'enquête, plutôt routinière, n'est pas désagréable à suivre et que revoir le trop rare Danny Glover fait bien plaisir, son intégration relève de la gourmandise dans un huis-clos qui se serait suffi à lui même. Une relative faiblesse à laquelle s'ajoutent quelques choix de montage accéléré pas toujours heureux, nuisant à l'aspect glauque et tendu du film. Non, Saw n'est pas un sans-fautes. Pourtant, il parvient à se hisser plus haut que le thriller de base, par son sadisme, son imagerie et son apparente absence de concessions. Mixant aussi bien l'héritage de David Fincher (mélangez Seven à The Game) que du giallo italien (les fausses pistes lancées au spectateur, les énigmes régissant les meurtres, le tueur ganté...), Saw s'impose comme une sorte de film cinéphile au sous-genre assez incertain, ancré dans une tradition qui renvoie à Dario Argento, au survival ou aux codes plus récents du slasher-movie. Des influences caractérisées par des codes visuels que Saw ne reprend pas, préférant une esthétique propre oscillant entre la pénombre et l'éclairage criard. Un choix judicieux, Saw n'en devient que plus personnel. Là où Saw trouve le plus sa filiation avec ses modèles, c'est dans son approche de la violence. De ses meurtres inventifs, permettant de macabres mises en scènes, à son final en forme de bain de sang hystérique, Saw s'inscrit dans une démarche vielle école qui va jusqu'à prendre une dimension gothique lorsque d'infortunées victimes sont aux prises d'instruments et de mécanismes barbares. Une violence certes moins insoutenable qu'annoncée, mais sadique, non aseptisée et qui selon l'environnement s'enrobe d'une certaine beauté ou au contraire se fait crue et sans artifices. Raffinement cruel à l'italienne, brutalité à la Tobe Hooper, tout est là, des visions divergentes qui s'enchaînent comme sur du papier à musique. Une tendance délicieusement régressive qui s'intègre parfaitement dans une mécanique de thrillers plus modernes, la présence de l'inévitable twist final étant le moindre des exemples. Saw est un film hybride et ce métissage contribue à lui donner une aura particulière, une de celles qui ne font pas décoller de l'écran. Car Saw n'est pas que référentiel, c'est également un film tendu et fascinant, qui se suit jusqu'au dernier acte en forme d'apothéose. La solution du puzzle, d'où découle l'alchimie parfaite qui fit parfois défaut au film. Un dénouement nerveux, pessimiste et sanglant, au bord de la folie, si intense qu'on en pardonne le twist complètement farfelu. Car oui, le twist est comme de juste énorme, trop énorme justement pour tenir totalement la route.

Au final, des baisses de rythme, quelques contrastes désagréables dans la continuité et un final qui laisse un peu perplexe, mais une âme, un côté sale et des scènes touchées par la grâce pour un film prenant, respectueux et jouissif, habité d'une passion palpable. James Wan pour son premier long-métrage nous a livré, à défaut d'une révolution, un thriller rugueux qui ne prend pas de pincettes et va au bout de son concept. Qu'en dire, à part "bien joué" ?

A découvrir

petite chartreuse (La)

Partager cet article

A propos de l'auteur

22 commentaires

  • daria

    18/03/2005 à 18h22

    Répondre

    j'ai trouvé ce film grandiose!!
    Contrairement à Lestat j'ai trouvé que les coupures, les accélérations d'images, les sorties du huis-clos étaient fantastiquement utilisés!
    En effet, on croit pouvoir respirer, sortir de la salle de torture, mais on se rend compte que le piège se referme partout à la fois.

    Les acteurs sont vraiments très très bons (étranges que Lestat ne cite que Danny Glover, alors que bizarrement, les scènes où il aurait pu montrer une palette de jeu interessante, sont quasiment toutes zappées, filmées dans l'obscurité, de dos... à se demander si danny était crédible dans le flic fou...)

    j'ai adoré. et ça faisait bien longtemps que je n'avais pas vu un tel spectacle!!

  • Vincent.L

    18/03/2005 à 19h55

    Répondre

    100% d'accord avec Lestat et quelle belle critique en passant.

    [i]Saw aurait pû être grandiose après un début non sans rappeller Cube qui laissait présager une suite fameuse.
    Maheureusement, le film part effectivement dans des tics de réalisations (revoir ce qu'on vient de voir 5 minutes avant en accelléré est désagréable) et des baisses de rythmes fréquentes (enquête souvent longue...).
    Par contre, comme l'a dit Lestat, Saw contient son lot d'aspects franchement réjouissant tels que la scène dans le parking, les scènes de morts ou encore le Twist phénoménal.

    Saw[/i] nous laisse donc une impression mitigée entre le génial et le conventionnel.
    Affaire à suivre pour le prochain film...

  • Bzhnono

    19/03/2005 à 13h10

    Répondre

    Je vais aller voir ce film d'ici peu de temps, profitant du "printemps du cinéma".
    Je ne suis pas fana de films d'horreurs ou de films gores, mais j'adore les thrillers genre se7en ou Cube.
    donc je me pose une question: le film est-il un peu gore?
    Parce que avec toutes les critiques que j'en ai lu j'ai vraiment envie de le voir mais vraiment jen'aime pas le gore.

  • Lestat

    19/03/2005 à 17h30

    Répondre

    Tout dépend de ce que tu entends par gore. Saw est sanglant sans être outrancier et contient sa part de suggestion.

  • Bzhnono

    20/03/2005 à 21h28

    Répondre

    Si c'est juste sanglant comme film ça va. Des films où ça saigne j'en ai vu plus d'un.

    Non, des films gores seraient plutôt dans le genre de Braindead ou Evil Dead (quoique, ces films là atteignent un niveau de gore assez poussé).
    En fait si tout se passe au niveau de l'ambiance (musique, atmosphère, lumière) ça passe nickel.

  • Alain

    22/03/2005 à 02h07

    Répondre

    Je viens de lire attentivement la critique de Lestat, certes pleine de verités sur la forme mais qui semble en oublier le fond... Si Saw n'est pas forcement une révolution il n'en est pas moins trés original par le message qu'il fait passer. J'ai d'ailleurs attaché bien plus d'importance à ce message à tel point que j'en avais oublié l'aspect technique du film. Bien entendu j'ai noté au passage bon nombre de références à d'autre films tel que Cube, seven et même usual suspect. Mais l'histoire de ce tueur (qui n'en est pas vraiment un d'ailleurs) et le pourquoi de sa "mission" m'ont bien fait halluciner et ça je ne l'avais encore jamais vu dans un autre film...
    Enfin, j'ai aimé ce film, même beaucoup aimé et je conseille à tous ceux qui ont besoin de voir un film bien sympa de foncer dans leur ciné préféré ou de s'acheter le DVD.

  • Kain2097

    23/03/2005 à 12h32

    Répondre

    J'attendais beaucoup de ce film en therme d'originalité et de brutalité cinéfilique gratuite. Je suis à la fois satisfait et déçut.
    Il n'y a pas vraiment de gros reproche à faire au film en lui même. Le scénario est plutot original, mais pour bien le savouré faut pas s'attendre à quelque chose de ultra realiste et crédible. Les acteurs sont tout juste bon. La musique elle est du coté metaleux (bizarre ça dans ce genre de film mais j'ais bien aimé).
    Pour mes reproche personnel, qui n'on en aucun cas la faculté de dire que le film est mauvais, je dirais que les scènes violente pour moi sont trop découpé par plusieur plant souvent écarté de l'acte barbare en lui même. Cela n'enlève pas la violence de l'acte c'est juste que je pensais en voir plus a l'écran. Ensuite certaine partie du film m'on paru trop clip avec des accélération etc... Sinons j'aime beaucoup la fin du film et je vous conseille d'aller le voir.

  • sondern

    27/03/2005 à 00h55

    Répondre

    A part un début à la Cube (des mecs qui sont enfermés dans une pièce sans savoir pourquoi) et une influence à la It de Stephen pour une poupée maléfique et à la 7even pour la mise en scène des meurtres (j'aime particulièrement la gueule d'ours), le final est super intéressant.

  • Marsi

    02/11/2005 à 09h53

    Répondre

    !!! ATTENTION, NE PAS LIRE SI VOUS N'AVEZ PAS VU LE FILM !!!

    Pour le final que tout le monde à l'air d'apprécier, moi je ne l'ai pas trop apprécié parce que je n'ai toujours pas compris comment quelqu'un pouvait rester 8 heures d'affilée sans bouger et sans respirer. Comment croire en effet que les 2 malheureuses victimes n'aient pas vu bouger le cadavre dans les moments de silence et d'observation qu'il a dû y avoir ?!

    Edit Danorah : il faudrait ériger une statue en l'honneur du gentil monsieur qui a inventé la fonction spoiler ^^

  • Anonyme

    06/11/2005 à 10h20

    Répondre

    Moi, j'attendais beaucoup de ce film, la déception fut grande, j'attendais un film stressant, cruel, limite ultra violent et j'ai eu droit à une belle farce pompeuse, prétencieuse mais bourré d'incohérence.

    Surtout que la réalisation n'est pas originale même si elle est soignée, c'est bourré d'effet MTV utiles peut être mais soulant, c'est glauque come un seven et ça nous inflige un twist complètement ridicule comme pour dire que le film a été plus rusé que nous.

    Mise à part ça, ça reste distrayant.

  • Jade

    07/11/2005 à 13h17

    Répondre

    Très bonne remarque de Marsi, à la décharge du film je dirais -sans grande conviction - que:
    Le Tueur est habitué à passer ses journées allongé, alors ca le dérange pas, d'autant plus que comme tout bon psychopathe qui se respecte, il est d'une patience redoutable

    Mais bon, il est vrai que c'est là l'une des grande anomamies du film. Perso, j'aurais tendance à passer là dessus, vu la force avec laquelle j'ai été frappé par l'image du cadavre qui se releve

    On pourra revenir sur plein de détails du genre, notamment concernant l'enquete des deux détectives, mais je pars du principe que tout cela n'est que fort peu préjudiciable à l'ambiance générale du film, et contribue limite à faire sa force, vu qu'on se dit qu'il est truffé d'erreur et que c'est du vu et revu, pour se faire prendre à la gorge. Le meilleur exemple est le dernier quart d'heure où toute l'intensité retombe d'un coup (notamment en montrant la tête du pseudo-tueur), et pouf! final twist absolument inatendu.

    Puis bon Saw, c'est avant tout du sadisme à outrance et une ambiance effrayante comme rarement

  • Anonyme

    07/11/2005 à 18h53

    Répondre

    Ton développement est fort interessant, y a plei nde chose à dire dessus ma chère Jade:

    Jade a dit :
    Très bonne remarque de Marsi, à la décharge du film je dirais -sans grande conviction - que: (SPOILER)


    Moi, je pense plutôt que

    La drogue utilisée pour les mec qui a la clé dans son ventre a été utilisé par le tueur, pour paraitre mort, c'est plus plausible je pense

    [quote]Jade a dit :

    Mais bon, il est vrai que c'est là l'une des grande anomamies du film. Perso, j'aurais tendance à passer là dessus, vu la force avec laquelle j'ai été frappé par
    justement, cette scène qui t'as frappé est juste la pour choquer étonenr, pour en mettre plein la vue et se la jouer grand thriller, mon on arrivera pas à la cheville d'un usual suspect (je cite ce film juste pour le twist) car le final de ce film est beaucoup plus fin et donc mon tape à l'oeil.

    Niveau anomalies, j'en ai relevé un paquet

    Le film est cencé jouer sur l'instinct de survie et sur la peur mais cela n'explique par pourquoi :

    -L'infirmier qui est censé être une vicime prend le temps d'évaluer la peur de la femme et la mère avec le pistolet et le stétoscope

    -Le flic qui n'est pas un gringalet se bat contre le même infirmier et réussit à se faire tuer alors que tout la haine qu'il a accumulé aurait du le faire sortir de ses gonds (la mort de son collègue par exemple).

    -le mec qui se rend compte que la clé qui ouvre son bracelet à la fin est tombé dans la baignoire, on ne lui a laissé aucune chance de s'en sortir, en comparaison aux autres personnes

    Après tout tu vas me rappeller que c'est un film, mais un film qui se vante autant de nous mettre une intrigue intelligente pleine de rebondissement et se la joue sois disant rusé sur la fin se permet de telle énormité juste pour que le film aille dans la direction voulu, j'appelle ça de la facilité moi, mais c'est un avis personnel

    [/quote]


    Jade a dit :


    Puis bon Saw, c'est avant tout du sadisme à outrance et une ambiance effrayante comme rarement


    C'est justement la le problème (enfin non c'est plutôt bien), mise à part ces gros défauts, le film est nerveux, soigné sans concession et tellement imprévisible qu'on ne sait pas trop ou aller et ça en devient jouissif.

    J'ai pu le voir deux fois et il supporte difficilement une seconde vision, j'attends de voir le deuxième pour me faire une idée sur les auteurs.

    Pour info, on y verra une variante du piège à machoire et vous pouvez fêter déja le retour de la jeune fille qui est sortie saine et sauve de ce piège, parait qu'elle est dans le casting du deuxième...

  • Jade

    08/11/2005 à 17h03

    Répondre

    Une fois n'est pas coutume, je souligne mon appartenance au sexe masculin
    Enfin, je dois avouer que ton raisonnement se tient tout à fait, mais je pense de mon coté que le but de ce film c'est un peu de se la jouer 'Saw, c'est plus fort que toi', dans le sens ou le scénariste semble etre allé chercher dans tout les recoins possibles pour sortir des retournements de situation complétement inatendus. Alors certes, c'est parfois tiré par les cheveux, mais faut avouer un certain talent non seulement dans les idées, mais aussi dans la mise en scène:
    Le tueur est sur le premier plan que l'on voie dans le film quand Bob le docteur allume la lumière. Certes le fait que le tueur soit dans la salle avec ses victimes ne rime strictement à rien, mais quand on y repense, l'idée est géniale. Pareil pour la clé qui est aussi le premier élément que l'on voie de tout les film. Ca c'est l'élément sadique qui joue, a mon avis

    Maintenant l'intrigue en elle-meme n'a pas grand chose de logique (le tueur! what ze hell? S'en est presque ridicule quand on y pense), mais bon, y'a qu'à pas être très regardant. Maintenant, il faut souligner le fait que ce film m'a beaucoup impressionné, notamment la scène dans la chambre de la petite fille.

    Je crois pas que le tueur se soit assené le poison, car il doit avoir besoin de se relever à n'importe quel moment, c'est trop risqué je pense. Puis l'idée qu'il se soit juste ennuyé à en mourir pendant 8 heures me fait bien rire L'avait pas intérêt à s'endormir et se reveiller en sursaut le pauvre

  • Meow

    24/02/2006 à 23h04

    Répondre

    Un film effroyable...pardon, effroyablement ennuyeux.
    Moue dubitative et rires moqueurs, voilà tout ce qu'elle nous a inspirée, cette farce théatralisée, tellement peu probable, tellement peu crédible.
    Avec ses acteurs maquillés au pot de peinture et leurs attitudes sans conviction, son scénario qui n'a d'interet que le twist final et encore, vu qu'on ne croit pas à tout ce qui se passe avant les 10 dernières minutes, on se fout un peu de ce savoir où ça va nous mener.

    Et puis c'est sans oublier les scènes d'action qui sont d'une banalité affligeante, une réalisation sans particularité notable, une perversité des piège desservie par une façon pathétique de les mettre en valeur.
    N'oublions pas une scène clichée du flic qui se repasse 50 fois une vidéo pour trouver le détail qui va directement l'amener au tueur...

    Non franchement, est-ce que ce film est sérieux? Oui, malheureusement!

  • "L"

    28/06/2006 à 22h42

    Répondre

    J'ai vu se film il y a à peu près un an je crois , et il m'a laissé une très bonne impression . J'avais vraiment le sentiment d'être dans cette pièce avec ces types . J'ai surtout aimé la déco "made in silent hill" , jusqu'à la couleur des murs . La fin est sympa mais un peu tirée par les cheuveux .
    Par contre le type qui se coupe le pied , c'était vraiment pas le top , j'aime pas trop se genre de scènes , et il y en a eu d'autres dans le même gôut .

  • Anonyme

    29/06/2006 à 11h42

    Répondre

    "L" a dit :
    J'ai vu se film il y a à peu près un an je crois , et il m'a laissé une très bonne impression . J'avais vraiment le sentiment d'être dans cette pièce avec ces types . J'ai surtout aimé la déco "made in silent hill" , jusqu'à la couleur des murs . La fin est sympa mais un peu tirée par les cheuveux .
    Par contre le type qui se coupe le pied , c'était vraiment pas le top , j'aime pas trop se genre de scènes , et il y en a eu d'autres dans le même gôut .



    ben ça crédibilise la situation pour commencer, et finallement ça renforce le côtés glauque du film, je n'ai pas adoré ce film, il me parait surfait et un peu prétentieux mais je pense que cette scène est une des meilleures du film car elle est lourde de symbolique.

  • "L"

    29/06/2006 à 16h15

    Répondre

    C'est justement pour ça qu'elle est dérangeante , pour se que l'on voit et pour se qu'elle représente . J'ai eu très mal en me disant que cette situation a certainement été vécue par quelqu'un .

  • Anonyme

    29/06/2006 à 18h39

    Répondre

    "L" a dit :
    C'est justement pour ça qu'elle est dérangeante , pour se que l'on voit et pour se qu'elle représente . J'ai eu très mal en me disant que cette situation a certainement été vécue par quelqu'un .


    c'est pas ce que j'ai compris dans le post précédent mais bon

  • Cineman

    29/06/2006 à 20h23

    Répondre

    Je crois que je me suis toujours pas remis du twist final depuis que j'ai vu ce film
    Avec cette musique qui colle parfaitement à l'ambiance
    Je suis resté scotché à mon siège en me disant '' non il a pas osé me rouler comme ça moi pauvre spectateur ? '' , pour moi cela rattrape absolument tous les petits défauts d'ensembles !!
    Et puis y'a d'autres scènes très accrochantes aussi biensur la scène du parking est génial
    Bref Saw est un très bon film pour moi ( bien au dessus du 2 ) , percutant , bien glauque comme il faut , et dont le twit final a le mérite de marquer les esprits !!

  • Anonyme

    30/06/2006 à 17h11

    Répondre

    je trouve le deux plus décomplexé et plus marrant, mais bon ...

    Pour moi les deux valent pas grand choses

  • Anonyme

    11/07/2007 à 16h07

    Répondre

     je pense que ce film on l'adore ou on ne l'aime vmt pas mais dans tout les cas il ne laisse pas indifèrent.moi je fais partis des gens qui l'ont adoré[img]/cinema/../forum/images/smilies/yeah.gif"%20border="0[/img] 

  • Anonyme

    08/09/2008 à 11h53

    Répondre

    Film d'horreur qui joue habilement avec nos nerfs. Sympa.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques