Saw 2 : l'innocente victime et des bouts de doigts

On connaissait déjà le bourreau, voici la vierge ! Emmanuelle Vaugier, bimbo brune vue dans le piteux 40 Jours et 40 Nuits et dans une poignée de Smallville rejoint le casting de Saw 2.

Dans un tout autre registre -et ce sera moins ragoutant-, la commission de classification américaine (la MPAA) vient de décréter que les actuelles affiches promotionnelles de Saw 2 n'étaient pas montrables, car dévoilant trop clairement des doigts coupés. On rapellera à ces braves gens que les affiches du premier opus montraient des mains et des pieds. Quoiqu'il en soit, ceci a été changé en un plus sage celà. Ce qui dans tout les cas rappelle l'affiche d'House 2...

Saw 2, Darren Bousman, sortie prévue le 28 décembre 2005.

Partager cet article

A propos de l'auteur

45 commentaires

  • Mantis

    07/04/2005 à 08h28

    Répondre

    Miam!

    Cool qu'on ait le retour de la victime sauvée

  • Garf

    07/04/2005 à 09h33

    Répondre

    'scusez mais je suis pas très bon en anglais et j'ai compris qu'a moitié ( au mieux ) l'interview!
    quelqu'un peut me faire un récapitulatif de la news? svp...ça serai super sympa ( je vomi d'ailleurs!! )!

  • Lestat

    07/04/2005 à 13h47

    Répondre

    Je vais tenter une traduction.

    [b]***Attention, il y a des indications quand au premier épisode***




    A propos de Saw 2

    Nous sommes en train de terminer le casting de Saw 2. Il est prévu que Shawnee Smith et Tobin Bell soient de la partie tout les deux. Pourquoi le retour de Shawnee ? Et bien, sans trop en dévoiler...vous constaterez que le personnage de Shawnee n'a pas appris à apprécier la seconde chance qu'elle a eu dans le premier film. Quand au personnage de Tobin, Jigsaw, est une figure de premier plan cette fois ci. Dans le premier film, il était nébuleux, mais sa présence se ressentait partout. Maintenant que son identité a été dévoilé, nous l'avons mis en premier plan dans l'histoire , et exploré en profondeur. Les gens pourront voir ce qui fait la particularité de ce gars. Bien sur, Saw 2 contiendra pas mal de passage très cool, mais premièrement et avant tout, c'est une étude de caractère. En général, les suite parient sur le succès du premier film mais on bosse comme des dingues pour être sur qu'il garde son intégrité. Leigh [i] a agonisé à l'écriture pour que ce soit le meilleur possible dans un court laps de temps. Que l'on échoue ou non aux yeux du public, le plus important pour moi et Leigh est de raconter une bonne histoire.

    Et parler d'une histoire, c'est difficile sans dévoiler le pot aux roses. Toutefois, je vais parler de la philosphie derrière Saw 2. Jigsaw est en train de mourir, mais il cherche à battre sa maladie. Et il crois, avec son dernier lot de jeux, pouvoir guerir de son cancer. Et quelle est la guerison de la mort ? L'immortalité...


    Quelle niveau d'hémogloboine atteindra Saw 2 ?

    Laissez moi le dire tout net, Saw 2 sera DEGUEULASSE ! Il y a des scènes dedans qui me font gerber rien qu'a y penser. Dans le premier film nous n'avions pas le budget pour tout montrer, donc j'avais à cacher, avec des coupes rapides. Saw 2 est une histoire différente. Darren a un budget plus important sur celui si pour faire bien les choses. Le support financier est meilleur que le premier.
    Et pour le prochain film que je dirigerai, j'ai reçu la bénédiction d'Universal. SILENCE ne sera pas si différent de Saw 2, sans que les deux soient dans le même genre. Ce 'nest pas "sang et tripes", mais "peur et atmosphère". Ce sera l'histoire de fantome définitive. Je veut faire le film le plus effrayant jamais fait.

    Et après tout ça, James ?[/b]

    Et maintenant, je vais me pencher sur ma comédie romantique aec Jennifer Love Hewitt [/i].

    Amicalement.

  • Daggy

    07/04/2005 à 14h00

    Répondre

    Lestat a dit :
    Laissez moi le dire tout net, Saw 2 sera DEGUEULASSE

    Ca va être du n'importe quoi.
    Je le sens venir gros comme un cimetière à l'abandon

  • Anonyme

    08/04/2005 à 17h05

    Répondre

    ça se la pète sévère, c'est pas le fils spitirituel de james cameron lui ????

    Ou alors, il joue sur le sensationnel pour intriguer les curieux !!!

  • Garf

    09/04/2005 à 11h02

    Répondre

    merci pour la traduc' Lestat!

  • ;-)

    28/07/2005 à 10h17

    Répondre

    Bousman = l'homme de la bouse ?



    J'assume l'entière nullité de cette blague et j'en tire les conséquences en me retirant définitivement de la politique.

  • Anonyme

    29/07/2005 à 00h35

    Répondre

    Honnêtement on t'en veut pas vu que le premier opus de saw n'est qu'une gigantesque blague vaniteuse.

    je suis mitigé pour cet deuxième opus mais curieux de voir ce qu'ils vont faire de ce sujet quand même fort intéréssant.

  • ;-)

    29/07/2005 à 10h59

    Répondre

    KRISSS a dit :
    je suis mitigé pour cet deuxième opus mais curieux de voir ce qu'ils vont faire de ce sujet quand même fort intéréssant.

    Moi de même...
    Je suis surtout curieux de voir ce qu'ils vont faire du méchant...

    KRISSS a dit :

    blague vaniteuse

    Je crois comprendre pourquoi tu dis ça et il faut reconnaître que le premier Saw possède énormément d'incohérences scénaristiques...
    J'imagine bien le réalisateur dire à l'équipe du film : "bon on laisse tomber le réalisme, le plus important c'est de scotcher le spectateur" ceci dit il a un bon suspense le problème c'est que certains détails m'ont quand même pas mal gênés pendant le visionnage pourquoi adam ment-il à Larry ? quel est le lien entre chaque meurtre ? et après visionnage un tueur avec un cancer à un stade avancé capable de tenir 8 heures sans bouger ???

    Mais bon il s'agissait je crois du second film de James Wang et comme tu le dis le sujet est intéressant voyons ce que donnera le deuxième.

  • Anonyme

    30/07/2005 à 00h54

    Répondre

    y a pas que ça y a des incohérences encore plus inexcusables.

  • ;-)

    01/08/2005 à 12h55

    Répondre

    tu peux développer ?

  • Anonyme

    01/08/2005 à 17h04

    Répondre

    Au hasard ...

    l'aide soignant qui passe de l'état de victime à celui de sadique quand il torture moralement la mère et la fille

    ou bien

    cet homme par terre dont on se sait jamais si il est endormit par le produit ou pas vu q'il ne bouge jamais mais qu'il déclenche le système pour électrocuter les deux mecs.


    Sans parler du moment ou

    L'homme se lève et même malade et sortant de 2 h d'immobilité, réussit à partir comme un prince, et à soulever une très lourdes portes. Bon la j'avoue je chipote un peu.

    Pour résumer, un film dont le dénouement insiste autant sur les détails que le specateur n'a pas vu et qui ne prend pas la peine de rester crédible sur des moments importants, ben j'appelle à grosse blague, un genre de scream du thriller.

  • ;-)

    03/08/2005 à 12h25

    Répondre

    KRISSS a dit :
    sortant de 2 h d'immobilité
    Pourquoi deux heures ? Au début du film une voix leur fixe un ultimatum de 8 heures et l'on voit le temps écoulé sur une horloge... le tueur est donc supposé avoir vécu au moins 8 h d'immobilité ! KRISSS a dit :

    un genre de scream du thriller

    tu fais honneur à saw en le comparant à scream dont le "but" était de se moquer des conventions du film d'horreur... saw au contraire me semble dépourvu de second degré, le but est de faire peur avec une histoire de serial killer... le problème c'est tous ses détails incohérents d'ordre psychologiques ou médicales qui m'ont empêché de rentrer dans le film et donné l'impression que l'on se moquait du spectateur

    Juste histoire d'étaler un peu de culture je crois me souvenir que le grand Alfred Hitchcock disait "savoir qui a commis le crime est secondaire. Ce qui m'intéresse c'est de promener le spectateur au fil de l'histoire et qu'il ait aussi peur que le héros. Peu importe les petites tricheries ou les approximations sur la vraisemblance."... mais bon tout le monde n'a pas le talent d'un Hitchcock

  • Anonyme

    03/08/2005 à 13h41

    Répondre

    Non ne crois pas, j'ai lu une analyse fort intéréssante sur le film qui expliqe tout les clins d'oeil du film, et y en a un paquet, référence au giallo, au thriller ect ect, y en a trop je dois relire l'article ...

    Enfin, Saw est vraiment à prendre au second degré, et niveau crédibilité, ils font plus fort que scary movie.

    je ne sais pas si le but était de faire le twist des twist mais perso, ça m'a un peu soulé et le film a perdu beaucoup de valeur à mes yeux, je dis bien à MES yeux ....


    Mais c'est toujour mieuxque Profession profiler, c'est certain. Mais le film a été comparé a s7ven, Usual suspect et même le silence des agneaux des fois, et il n'arrive pas une fois à me fairep enser à eux, bizarre quand même .

  • iscarioth

    23/08/2005 à 08h49

    Répondre

    [quote="Lestat"]Quoiqu'il en soit, [url=http://www.actuacine.net/Poster/saw2.jpg" title="ceci">ceci a été changé en un plus sage

  • hunt

    23/08/2005 à 13h38

    Répondre

    Saw 2, Darren Bousman



    comme quoi, tout est dans le nom.

  • Lestat

    23/08/2005 à 13h45

    Répondre

    Je l'attendais celle là...

    Alors pour l'instant on ne sait rien de ce Bouseman, si ce n'est qu'il a fait ses armes dans, je vous le donne en mille, le clip et la pub.

  • Fiddler

    23/08/2005 à 16h33

    Répondre

    Sans doute dans la pub de Twix, deux doigts coupe faim.

  • hunt

    23/08/2005 à 16h35

    Répondre

    Fiddler a dit :
    Sans doute dans la pub de Twix, deux doigts coupe faim.


    eh, si ca se trouve il a aussi fait les clips du groupe finger eleven !!

  • Anonyme

    25/08/2005 à 06h34

    Répondre

    Oh les gars, on déconne pas avec un film comme ça, on parle d'une film culte la, alors un peu de sérieux !!!!






    Non je déconne continuez, il mérite que ça ce film prétentieux !!!

  • Lestat

    25/08/2005 à 12h05

    Répondre

    Saw premier du nom n'est pas prétentieux, il a juste été (sur)vendu pour ce qu'il n'était pas : le renouveau du film d'horreur, un giallo new-age... C'est plus referentiel que successeur de quoi que ce soit.

    En soi même, il est plutot sympatique, bien que pas dénué de défauts.

  • Anonyme

    25/08/2005 à 18h53

    Répondre

    lestat a dit :
    Saw premier du nom n'est pas prétentieux, il a juste été (sur)vendu pour ce qu'il n'était pas


    J'avoue qu'il a été survendu. mais je le trouve prétentieux dans le sens ou il s'éclate de dire qu'il nous a berné au jeu du qui et qui et pouruqoi.

    le scénario poussir m'a gaché le plaisir, c'est bourré d'incohérence et d'effets clips gachants, reste de très bon moment c'est vrai.

  • Lestat

    25/08/2005 à 19h14

    Répondre

    On tiens un débat intéressant. C'est quoi pour toi la prétention au cinéma ?
    C'est le principe du twist de Saw que tu trouves prétentieux ? Moi à la rigueur, je pourrai reconnaître une sorte de facilité, mais même si le retournement est dur à avaler quand on y repense hors contexte, je n'ai pas eu l'impression d'un fillm qui ne restait pas à sa place.

    Pour le reste, c'est uen question de gout. D'ailleurs je te rejoint sur les effets clips.

  • Anonyme

    25/08/2005 à 22h44

    Répondre

    Lestat a dit :
    On tiens un débat intéressant. C'est quoi pour toi la prétention au cinéma ?
    C'est le principe du twist de Saw que tu trouves prétentieux ? Moi à la rigueur, je pourrai reconnaître une sorte de facilité, mais même si le retournement est dur à avaler quand on y repense hors contexte, je n'ai pas eu l'impression d'un fillm qui ne restait pas à sa place.

    Pour le reste, c'est uen question de gout. D'ailleurs je te rejoint sur les effets clips.



    Ben j'adore les clin d'oeil dans les films, mais seulement quand il font un renvoie direct, exemple: la scène du test sanguin dans faculty qui renvoie carrément à the thing.

    Dans le cas de saw ces clin d'oeil sont dans la structure, le twist final renvoie à usual suspect spoiler le tueurs et sous vos yeux mais vous avez rien vu fin spoiler

    si le twist de usual est intéréssant car il rement en cause le récit eentier, celui de saw est purement gratuit à mon gout historie de dire qu'on s'est bien fait avoir et je trouve ça très vaniteux.

    Je passerai l'ambiance à la seven, qui même si elle est interessante tombe à plat grace à l'emploi abusif des effets clips dont je te parlais.

    Pour ce qui est de l'hommage au giallo, j'ai l'impression qu'ils sont surtout la pour se donenr une certaine appartenance (ouai on fait des clins d'oeils on est des fans, on fayote un peu quoi!!!)

    Pour terminer, j'ai adoré le principe et le sadisme du film et ça m'a déçu de voir qu'un suejt aussi original et interessant pouvait être autant gaché.
    La faut à un scénario accumulant les incohérences spoiler le mec victime du tueur mais qui se permet de prendre le temps de tester le poult de la mère avec le canon sur la tempe de la fille ou l'inverse je crois fin spoiler.

    Donc un film qui aurait pu atteindre le niveau de seven si il prenait un peu son sujet au sérieux ou à l'inverse qui aurait été une excellente série B si il voulait pas la jouer malin à chaque coup de théatre.

  • Vincent.L

    29/12/2005 à 14h57

    Répondre

    Rien à rajouter. Cependant, Lestat, as-tu été interloqué par le "c'est La Dernière Maison sur la Gauche"? Clin d'oeil ou coïncidence?

  • Lestat

    29/12/2005 à 15h05

    Répondre

    Je me suis posé la question aussi. Le côté référentiel des deux Saw me ferait dire petit clin d'oeil, d'autant que la phrase est tarabiscotée -il aurait pu dire "c'est cette maison, là" ^^-

  • Alain

    29/12/2005 à 23h01

    Répondre

    A lire l'Itw de Mad Movies, je dirais aussi que c'est un clin d'oeil.

  • Vincent.L

    30/12/2005 à 13h21

    Répondre

    C'est un des meilleurs moments du film: j'ai ouvertement rigolé à cet instant

  • raidenjeff

    05/01/2006 à 15h11

    Répondre

    Le scénario est bon mais la réalisation laisse à désirer...Notemment le twist final, non pas qu'il est mauvais en soi, mais qu'il est très mal ammener par bousman.
    Je trouve dommage que wan ne s'y soit pas collé.
    Enfin ça reste une suite qui vaut le détour mais ça aurait pu être mieux vu la qualité du script.

  • Anonyme

    05/01/2006 à 22h06

    Répondre

    Alain a dit :
    A lire l'Itw de Mad Movies, je dirais aussi que c'est un clin d'oeil.


    faut pas lire MAD c'est bidon


    comme clin d'oeil, y a pas plus lourd ( mauvaise foi assumée )

  • Alain

    07/01/2006 à 15h12

    Répondre

    KRISSS a dit :

    faut pas lire MAD c'est bidon


    Tu as raison ^^ je vais me mettre à Première et les Cahiers du cinéma.

  • Anonyme

    07/01/2006 à 17h54

    Répondre

    Alain a dit :

    faut pas lire MAD c'est bidon


    Tu as raison ^^ je vais me mettre à Première et les Cahiers du cinéma.


    En fait je dis ça mais je lis ça depuis que j'ai 15 ans

  • raidenjeff

    09/01/2006 à 22h13

    Répondre

    Très bon mag mad!

  • Anonyme

    09/01/2006 à 22h24

    Répondre

    raidenjeff a dit :
    Très bon mag mad!



    Oui ça va je me plaindrai pas, alors ) part ça qui a etendu parler du procet saw 6 ???

  • Lestat

    09/01/2006 à 23h08

    Répondre

    Dites, pour causer de Mad Movies, c'està côté.

    Je rappelle que les sujets rattachés aux critiques sont là pour réagir quand au film...

  • Anonyme

    10/01/2006 à 06h30

    Répondre

    Sois pas vache, on a fait un minuscule trollage de trois post que j'ai d'ailleur remis sur les rails, puis bon je sais que tu lis MAD aussi...

  • Jade

    21/02/2006 à 11h12

    Répondre

    Dans l'éternel flot cinématographique qui caractèrise notre état actuel, Saw II occupe une place qui de droit est la sienne.

    En effet, Saw II n'est pas vraiment un mauvais film. Lestat dit dans sa critique qu'il faut le voir sans aucunes attentes, ce qui est tout de meme triste pour une suite. On a un minimum de standing créé par le premier épisode, et Saw II à manifestement du mal à tenir cette attente.
    Avant de parler de la tentative plus ou moins artificielle d'affiliation avec le premier, notons que l'ambiance est déjà bien moins tendue, plus superficielle. La scène d'ouverture laisse à croire que le scénariste est en manque d'inspiration (d'ailleurs, je me demandais, si le gars avait mis ses bras pour bloquer le mécanisme, vous pensez que...?), et le début d'enquête fait tomber le tout dans le kitsch.
    Il y a trop de monde dans la maison, ce qui fait que l'atmosphère tendue se perd, surtout que chacun erre un peu où il veut (alors que dans un Cube, la tension était omniprésente du fait que les personnages ne pouvaient pas se séparer). Enfin, voila une belle attente déçue.

    Sinon, notre brave tueur est beaucoup moins effrayant que dans le premier, et on éprouverait presque de la condescendence (?) envers lui. Un nouvel élément de perdu, surtout qu'encore une fois, le spectateur connait (ou croit connaitre) tout les tenants et aboutissants de l'histoire.

    Là où Saw II fait très bien, c'est que le scénariste est conscient de tout cela, et agit en conséquence. Saw II n'a rien de l'ambiance malsaine du premier (ou si peu). On n'a pas droit à un retour sur chacun des personnages, une sorte de quête intérieure qui ménerait à la solution. On fait moins dans la 'finesse', mais on sent une certaine cohérence pendant le film.

    Pendant, et seulement pendant, parce que le twist final vient sceller le destin du film. Au moins aussi gros que celui du premier et moins bien amené (on aurait préféré une scène coup de poing comme dans l'original, quitte à perdre ce qu'il restait de cohérence), ce retournement de situation à un coté sympathique, mais aussi franchement ridicule (à propos du tueur), qui va donner la teinte dominante chaques fois que l'on repensera au film.

    Puis en plus il est moins gore que le premier

  • Anonyme

    21/02/2006 à 17h15

    Répondre

    ta critiques est plutôt juste même si je trouve que intellectualise trop le concept (avis personnel) car pour moi, saw 2 reste une sorte de jeux ou chaque élément est censé être important (surtout quand on connait le premier), le film s'autocite en permanence et c'est plutôt marrant au final.

    Le tout est noyé dans des scènes excessives animées par des personnages pas du tout attachant et c'est la que je doute. Le but était t'il vraiment de nous les présenter comme de simples pions ou est ce juste un manque de talent de la part des auteurs de les rendre aussi accessoires, dommage aussi que certains moments du final ne soit pas du tout intéréssant car le twist bien qu'excessif est plutôt marrant (enfin moi ça m'a fait vraiment sourire).

    Par contre on peu déplorer la récupération des effets du premier car si il cachait le manque de moyen dans l'autre, on se doute qu'ici il sont volontaires et certains commencent à croire que ce type d'effet peut être utilisé sans limite. Donc techniquement ça vaut pas grand chose.

  • numeroVI

    19/01/2007 à 08h27

    Répondre

    j'ai vu saw 2 hier, et je suis...... perplexe!


    en fait, j'ai été à la fois déçu et étonné:

    d'abord déçu car:

    - les acteurs sont effroyables de nullité, notamment ce pauvre walhberg, qui n'arrive strictement à aucune expression faciale, ou le méchant latino qui veut buter tout le monde.

    - ensuite, les effets "gore" sont beaucoup moins nombreux que ce à quoi je m'attendais, et en tout cas ne font absolument pas peur puisqu'ils sont systématiquement désamorcés par des effets hystériques. j'ai trouvé le 1er beaucoup plus marquant sur ce point.

    - enfin, les personnages sont tellement débiles que ça décrédibilise tout: que ce soit les filcs (oh, une cage qui fait "bbbzzzz", si on rentrait dedans?), ou les victimes (oh, une seringue dans un four, trop facile, j'y rentre!).

    d'un autre côté, je trouve que le retournement final est bien trouvé, et qu'il existe par moment un certain suspens...

    je suis donc d'accord avec lestat: une suite pas déshonorante mais plombée par ses personnages et les acteurs qui les incarnent.

    aller, je vais me faire le 3 maintenant, meme si je sais que c'est apparemement une sombre m*****!

  • benjijc

    13/03/2007 à 23h38

    Répondre

    J'ai été le voir avec une petite voie intérieur qui me disait "dépenser 5 euros pour ce film, quel con"
    Eh bien cette petite voie avait finalement raison..

    Certes j'ai été le voir en couple, avec ma copine qui avait frissoné pendant Saw 1 et qui à re frissoné pendant Saw 2 (mais elle est encore meilleur public que moi qui suis fan de plus belle la vie )
    Certes je n'avais pas eu le 1..
    Mais je m'attendais tout de même à rentrer dans l'intrigue.. La je me suis clairement fait chier, et ça faisais longtemps que ça ne m'étais pas arrivé au cinéma !!
    ça m'a fait penser à une pale copie de The ring (Une mère qui empoisonne sa fille avec des mauvais esprits au lieu de la noyer, une fille qui veut se venger et qui sort des photos au lieu de sortir de la télévision, et quelqu'un qui est menacé et qui mène l'enquête..Les points de comparaison ne manquent pas..).

    J'ai trouvé que ce film n'avait rien d'une "oeuvre originale".
    J'étais parti pour avoir au moins quelques sursauts dans la soirée, et c'est raté !

    Prochain essai de film qui fait peur (ou du moins qui est censé..) : Bug de William Friedkin.

  • kou4k

    14/03/2007 à 10h12

    Répondre

    Boah, il est entré dans la catégorie pas si fermée des "films d'attardés pour ados"...

    Cette catégorie regroupe l'ensemble des films visant un public adolescent et dont les caractéristiques qui suivent sont communes :

    -Un film d'horreur en général, ou de suspense.

    - Mise en scène banalement banale, si c'est pas complètement minable, ben ça n'apporte rien de nouveau.

    -Pièges minables, et voyants.

    -Héros complètement cons, qui vont se foutre dans tous les pièges qu'ils croisent, qui comprennent toujours pas la leçon après 2h de film...

    -Instinc de survie proche de -10.

    -Personnages carricaturaux à l'extrème, et variés... trop variés...
    Un taré... taré ! Un taulard, taré! une potiche... potiche, un gentil gentil... etc...

    -Films qui pourraient durer 5 minutes si la moitié des personnages avaient plus de 8 de QI.

    -A la fin, on apprend en général qu'un des gentils est en fait un méchant(woah! c'est le 15eme film dans lequel on me fait le coup, mais je m'y attend toujours pas...)

    -Dialogues lamentables...

    -Bonne fin en général, alors que le film est mauvais, ça redresse parfois un peu le tir.

    -Ca énerve les ados normalement constitués, en fait...

    -...

  • Cineman

    14/03/2007 à 10h44

    Répondre

    benjijc a dit :
    ça m'a fait penser à une pale copie de The ring (Une mère qui empoisonne sa fille avec des mauvais esprits au lieu de la noyer, une fille qui veut se venger et qui sort des photos au lieu de sortir de la télévision, et quelqu'un qui est menacé et qui mène l'enquête..Les points de comparaison ne manquent pas..)


    On dirait que tu parles plutôt de The grudge 2 no ?

  • benjijc

    14/03/2007 à 12h04

    Répondre

    Cineman a dit :
    ça m'a fait penser à une pale copie de The ring (Une mère qui empoisonne sa fille avec des mauvais esprits au lieu de la noyer, une fille qui veut se venger et qui sort des photos au lieu de sortir de la télévision, et quelqu'un qui est menacé et qui mène l'enquête..Les points de comparaison ne manquent pas..)


    On dirait que tu parles plutôt de The grudge 2 no ?

    ooouuups, j'ai fait la boulette, j'ai fait la bouuletttte !!

  • Anonyme

    08/09/2008 à 11h57

    Répondre

    Oui c'est plutôt un Fort Boyaux gore et dégoutant. Le dealer qui balance Amanda dans la baignoire de seringue est vraiment un jeu mortel et dégueulasse avec le père Fourra en moins et et des Boyaux mesurés en kilo mais pas en euros.

  • Anonyme

    15/07/2009 à 03h53

    Répondre

    loooooooooooooooooooooooooooooool

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques