2.5/10

Rush hour 3

Après l'heure, c'est plus l'heure : ne vous y ruez pas

Six ans après le précédent opus, les inspecteurs Lee et Carter sont de nouveau sur la brèche. Inutile de dire qu'aucune velléité artistique ne se cache derrière ce projet, les producteurs ayant simplement calculé que la franchise n'avait pas encore dit son dernier mot commercialement parlant. Brett Ratner, Jackie Chan et Chris Tucker rempilent donc gaiement en échange d'un gros chèque.

Le scénario... vous me posez une colle... Je crois que Jackie Chan doit venger le père d'une amie, mais qu'il doit pour cela tuer son propre frère japonais (ah oui c'est nouveau, il a un frère japonais). Comme il faut bien changer le décor (les USA dans le premier, la Chine dans le deuxième), les deux lascars se rendent à Paris pour faire leurs petites affaires (sans doute à leurs frais puisque rien ne dit qu'ils sont en mission).


"Tu crois que les gens nous regardent ?
- 'Tain, j'espère pas, c'est la honte !"
Donc côté intrigue, c'est la bérézina : même en sachant que ça n'a jamais été le point fort de la série, on a quand même les yeux qui jaillissent des orbites devant l'alignement d'invraisemblances, de clichés, d'incohérences et de facilités déployées dans un scénario aussi mince. Passons donc sur le plaisir du cerveau, qui pointe aux abonnés absents.
Par ailleurs, les Rush Hour semblent emprunter une voie assez similaire à celle de nos Taxi hexagonaux (bonjour la référence) : les premiers sont des films d'action avec des gros morceaux de comédie, et arrivé au troisième film on est dans la comédie (lourdingue) saupoudrée de scènes d'action (nulles). Impression renforcée par le décor français et par la présence de la jolie Noémie Lenoir (Gomez et Tavarès).

Sous l'œil perplexe du spectateur (même fan des deux premiers), Chris Tucker campe un James Carter encore plus inutile que dans les films précédents (un défi difficile à relever), bon uniquement à balancer des vannes que personne n'écoute pendant que Jackie Chan erre en quête d'une scène d'action digne de ce nom. Leur périple les mènera à la rencontre d'un commissaire de police sadique (Roman Polanski, dans LA scène la plus inutile de tout le film) et d'un chauffeur de Brett Ratner :
Brett Ratner :
"Essayez d'avoir l'air aussi intelligent, les gars !"
taxi à moitié débile (Yvan Attal) qui passe son temps à râler (il est français) et parle visiblement en anglais à sa femme (Julie Depardieu). Carter et Lee sont apparemment pétés de tune puisqu'ils se prennent une suite au Plaza sur leur budget personnel (ou alors Brett Ratner pense que la France est un pays du Tiers-Monde où la chambre de palace coûte 3 american dollars la nuit) ; pendant que le deuxième fait de son mieux pour mener un semblant d'enquête, Carter cherche continuellement à tremper sa nouille, allant jusqu'à s'arrêter au milieu d'une course-poursuite pour demander à une fille si elle a un copain. Désespéré de ne pas réussir à atteindre le nirvana comique, Chris Tucker sort l'arme ultime vers la fin du film : il met une perruque. Mort de rire. Promis juré, il n'y a aucune raison au port de cette perruque, aucun contexte qui rend la scène particulièrement désopilante. C'est juste Chris Tucker avec une perruque. Et il l'enlève très vite.

Dans cet océan de bêtise et de vide, on sauvera un ou deux gags presque drôles (ne me demandez pas lesquels, je les ai oubliés dix secondes après avoir ri), et une scène un peu émouvante où Chris Tucker se vexe. Un film pareil n'est pas seulement raté, c'est un manque de respect vis-à-vis du spectateur, qui n'a pas besoin de beaucoup de jugeote pour réaliser que le réalisateur se contrefout de ce qu'il fait du début à la fin. Brett Ratner n'a jamais été brillant, mais il pourrait au moins avoir la politesse de faire un effort...

A découvrir

Halloween - 2007

Partager cet article

A propos de l'auteur

18 commentaires

  • Nicolas

    17/08/2006 à 19h46

    Répondre

    Une rumeur non démentie et encore moins confirmée traîne également sur le web depuis juillet : Van Damme serait peut-être de la partie, évincant du même coup Steven Seagal pressenti pour un rôle également. Je n'ai qu'une chose à dire : mais prenez les tous, mince !

  • Anonyme

    18/08/2006 à 15h55

    Répondre

    Non ne prenez personne, et arrêter ce Rattner, ils nous a gonflé avec ses films sérieux !!!, c'est quand qu'il sera à la retraite lui ???

  • naweug

    21/08/2006 à 21h35

    Répondre

    Hében Ratner, il produit (et réalise parfois) Prison Break.
    J'en suis tombée du canapé quand j'ai lu ça !

    Parce que Prison Break c'est bien !!

  • Anonyme

    22/08/2006 à 15h31

    Répondre

    Guewan a dit :
    Hében Ratner, il produit (et réalise parfois) Prison Break.
    J'en suis tombée du canapé quand j'ai lu ça !

    Parce que Prison Break c'est bien !!


    j'attend de voir avant de dire, je me souviens à l'époque d'alias et LOST, ouai c'est génial original et tout et ça m'a soulé de la façon dont la série était conçue, de totue façon rattner a fait plusieurs films et no comment :

    Rush hour 3 (2006)

    X-Men l'affrontement final (2005)
    Ce film est projeté dans 10 salle(s)

    Prison Break (2005) - Saison 1 SÉRIE TV
    épisode : 1

    Josiah's canon (2005)

    Breaking Vegas (2004)

    Coup d'éclat (2003)

    Dragon Rouge (2002)

    Rush hour 2 (2001)

    Family man (2000)

    Rush hour (199

    Argent comptant (1997)

    Whatever Happened to Mason Reese (1990)

    Samurai Jack

  • Anonyme

    19/09/2006 à 19h32

    Répondre

    C'est vrai que brett Ratner est pas le plus grand des réalisateur. Mais Chris Tucker et Jackie Chan forme dans les rush Hour l'un des mes couples de flic préférer(avec Will smith et martin Laurence dansle premier bad boys) . J'ai vu les deux film 100 fois. Ils sont cultissime. Juste pour Chris Tucker....

    J'assume...

  • Anonyme

    20/09/2006 à 00h45

    Répondre

    Doran l'Albinos a dit :
    C'est vrai que brett Ratner est pas le plus grand des réalisateur. Mais Chris Tucker et Jackie Chan forme dans les rush Hour l'un des mes couples de flic préférer(avec Will smith et martin Laurence dansle premier bad boys) . J'ai vu les deux film 100 fois. Ils sont cultissime. Juste pour Chris Tucker....

    J'assume...


    Ben justement j'aime pas trop tuckerr, je trouve qu'il plombe l'arme fatale 4 (qui n'avait pas besoin de ça ) et qu'il devient une mauvaire copie d'eddy murphy alors que l'humour un peu moyen du couple bad boys fonctionne finallement beaucoup mieux à mon gout.

  • Anonyme

    23/08/2007 à 16h18

    Répondre

    non sérieux, j'ai bien rit quan j'ai lu ta chronique, pendant ce temps la Chris Rock a une vraie carrière (disons plus intéréssante).

  • Anonyme

    20/10/2007 à 11h53

    Répondre

    La critique est sans aucuns doutes beaucoup plus drole que le film dont il est question  ^^

  • Guillaume

    20/10/2007 à 11h57

    Répondre

    En effet, je n'ai pas vu le film, je n'ai nullement prévu d'aller le voir, et pourtant... je recommande chaudement la lecture de cette critique

  • Anonyme

    20/10/2007 à 14h02

    Répondre

    Mais heu!!! C'etait marrant les deux premier rush hour... ra c'est dommage de voir chris tucker dans un truc mauvais. Il est tellement drole ce gars. Regardez ces one man show! exeptionnels


     

  • Bzhnono

    20/10/2007 à 15h03

    Répondre

    Idiot, vain, stupide, crétin, con, remplit de clichés à deux balles sur la France.


    Bref on reste dans du Rush Hour simple. Si le premier avait un côté pas trop mauvais, les deux autres ne sont pas à sauver. Rien n'est à sauver dans ce troisième opus. C'est bourré d'incohérence : faudra qu'on m'explique ce que vient foutre Yvan Attal à la fin du film alors qu'il avait dit qu'il se barrait.




    Enfin bref une belle pure daube, renié par Jackie Chan d'ailleurs (tout comme le deuxième opus). On se trimballe des clichés sur la France comme d'habitude, a croire que la France est un pays resté coincé dans les années 70 avec des accordéon, des baguettes de pain et des bérêts. Et bien sur côté musical, la France c'est Gainsbourg...ils sont au courants qu'on fait encore de la bonne musique en France.


     Bref la France passe à la limite pour un pays d'arrièré et pas un seul gag à se mettre sous la dent, pas une seule baston digne de ce nom, pas d'intrigues, pas d'acteurs, pas de réalisation.


    Même 2,5 c'est une excellente note pour une merde de cet acabit (oui, oui, une merde. Même pas un nanar, même pas un navet, une merde. Le genre de film qui aurait dû rester au niveau de début d'hypothétique idée de synopsis). 

  • Dat'

    21/10/2007 à 04h32

    Répondre

    "Chris Tucker sort l'arme ultime vers la fin du film : il met une perruque. Mort de rire. Promis juré, il n'y a aucune raison au port de cette perruque, aucun contexte qui rend la scène particulièrement désopilante. C'est juste Chris Tucker avec une perruque. Et il l'enlève très vite. "


     


    MOUHAHAHA je ne sait pas ce que ça vaut dans le film, mais ce passage m'a bien fait rire... Bien joué ^^


     

  • Anonyme

    22/10/2007 à 15h42

    Répondre

    Je dois dire que le passage qui m'a le plus fait rire, c'est le générique de fin, je n'imaginais pas une seconde que çà puisse encore exister de jours, un générique de fin façon "bêtisier" avec des scènes assez looes, (mal) doublesé en français, mais c'est bien à l'image de tout le reste du film : d'un autre âge. Du coup voir ce générique si décalé çà m'a fait exploser (le reste du film est malheureusement bcp moins drôle)

  • weirdkorn

    25/10/2007 à 23h04

    Répondre

    Je vous trouve bien dur, c'était pas si nul que ça ! Ok, niveau scénario c'est zéro et dans l'ensemble ça vaut le navet tellement tout s'enchaine n'importe comment et sans aucune cohérence mais (ouais, y a mais) ça reste toujours divertissant. Rush Hour 3, c'est une juste une grosse connerie avec des scènes qui sont des gros délires totalement suréalistes juste pour faire marrer. Alors tout est loin d'être bon mais au final on voit pas le temps passer et c'est déjà ça.

  • weirdkorn

    26/10/2007 à 07h24

    Répondre

    Petit complément, si Chris Tucker met une perruque, c'est par rapport au scénario. D'ailleurs, c'est tellement évident que t'as vraiment du mortellement te faire chier pour ne pas avoir remarqué que ça avait un lien avec ce qui avait été dit 1 minute plus tôt.

  • riffhifi

    26/10/2007 à 09h57

    Répondre

    Mmmh... je vois bien qu'il y a une autre histoire de perruque, mais je ne comprend pas en quoi ça justifie que Chris en mette une... Mais comme tu dis, je me suis mortellement fait chier

  • Anonyme

    13/03/2008 à 03h30

    Répondre

    quelle est la musique au generique de rush hours 3


    Merci Pierre du quebec

  • riffhifi

    13/03/2008 à 10h18

    Répondre

    Sauf erreur de ma part, c'est un remix du thème de Rush Hour composé par Lalo Schifrin. le remix est appelé Less than an hour et il est interprété par Nasir Jones (aka Nas) et Thomas Callaway (aka Cee-Lo)

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques