2.5/10

rupture (La)

Impossible d'expliquer le succès phénoménal de La Rupture outre-Atlantique. Pendant 1h45, la comédie sentimentale manque complètement son tableau de la routine dans le couple et oublie de faire rire le spectateur.

Vince Vaughn (Serial Noceurs), pourtant bon client dans le domaine de l'humour, ne cesse d'enchaîner les scènes de dispute avec Jennifer Aniston (Polly et Moi). Largement trop nombreux et premier degré, ces moments sont terriblement ennuyeux et pas drôles. La bande annonce, axée comique, apparaît totalement mensongère. Le réalisateur Peyton Reed (Bye Bye Love) n'explore pas assez les difficultés d'une cohabitation tendue. Le jeu de « Je t'aime ; moi non plus » tourne très vite court. Stéréotypées, les relations de couple et d'amitié livrent des messages de solidarité et d'écoute vus et revus. Les questions d'effort et de partage des taches dans un ménage sont d'une banalité affligeante.

Les rires se comptent sur les doigts d'une main d'un Simpson. Jennifer Aniston confirme son absence de potentiel comique. La présence à l'écran et les vannes de Vince Vaughn ne sauvent que de trop rares instants. A la différence de la plupart des comédies américaines récentes, La Rupture ne s'oriente pas vraiment vers les gags potaches et l'humour facile. En conséquence, l'histoire sentimentale est longue, inintéressante et surfaite. Une désagréable sensation de film désincarné comble le tout. Aucun personnage n'affiche de profondeur ou de personnalité. Rien à sauver...

Partager cet article

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • hiddenplace

    25/06/2006 à 22h31

    Répondre

    Alors autant ce film ne m'a pas transcendée (et m'a limite déprimée d'ailleurs ), autant je trouve ta critique plutôt sévère...

    Certes ce n'est pas un monument d'humour et de destressage comme l'annonçait (apparemment, car je ne l'ai pas vue) la bande annonce, mais malgré une bonne série de clichés dans le "moulage" des personnages, j'y ai perçu une petite brise de lucidité qui aurait été à creuser peut-être davantage, en transformant cette comédie sentimentale en vraie chronique sociologique (enfin le mot est un peu fort, mais le propos du film est tellement sur le fil que bon...^^)

    En fait, pour faire court, je ne sais pas qui se charge de classer les films, mais il semblerait que celui-là se soit trompé de catégorie. Je n'ai pas bcp ri, mais j'ai un peu réfléchi. Les acteurs ne sont pas mauvais, mais ils ont effectivement poussé à l'extrême les tics physiques, verbaux et comportementaux de la "catégorie" (avec toute la dose de stéréotypes que ça implique, donc) de gens qu'ils souhaitaient incarner...ça fait un peu trop saturé parfois (surtout les monologues sans respiration de Vince Vaughn ) et on a aussi envie de respirer et de réfléchir un peu tout seuls, par moment.

    J'ai lu un peu partout (notamment dans la critique d'Ecran large postée dans "critique des internautes" que les infos people qui entourent la sortie de ce film ont boosté les chiffres, cela dit, moi je n'étais même pas au courant (j'en suis restée au divorce avec Brad Pitt, c'est déjà ça ) Bon j'aurais au moins appris ça, hein^^ (je sais pas si c'est le point le plus intéressant du film^^)

    Donc je dirais que c'est un film qui manque son objectif si c'est celui de faire rire, et qui gagnerait à être moins superficiel et plus audacieux s'il projettait de faire réfléchir sur le problème de la rupture amoureuse. Mais ça n'en fait pas non plus le gros navet de l'année selon moi, j'ai vu vraiment pire... (et de loin^^)

  • Vincent.L

    26/06/2006 à 01h04

    Répondre

    Mais ça n'en fait pas non plus le gros navet de l'année selon moi, j'ai vu vraiment pire... (et de loin^^)


    Tu sais, en dessous de 2.5/10 y'a 2/10, 1.5/10, 1/10, 0.5/10 et 0/10. Scary Movie 4 par exemple, ça vaut 0.5/10

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques