3/10

Romeo doit mourir

Un film de plus !

Romeo doit mourir est un film comme on en rencontre beaucoup : le divertissement est assuré et le cerveau n'est pas très sollicité. C'est exactement le résumé complet du film.

Tout d'abord, voyons tout ce qui est négatif dans ce film :
Le scénario est d'une banalité incroyable : une guerre des gangs est créée artificiellement par quelqu'un (ouh, mais qui donc cela peut-il être ?) entre deux mafias d'ethnies différentes. On a le droit à la surenchère habituelle. Au départ le fils d'un des parrains est tué, puis celui de l'autre, ensuite c'est par morceaux entiers que les gangs se font décimer... Mais le frère de la première victime s'évade d'une prison chinoise et arrive en Amérique, bien décidé à châtier les coupables. Mais il s'attache à la fille du parrain de l'autre gang, et dès lors leur destinée est liée : il doivent arrêter la guerre !
Le problème principal c'est qu'après quinze minutes de film (une fois tous les protagonistes présentés) on soupçonne déjà la fin (plus que cela : on connaît la fin !).
Ensuite, j'espère que vous aimez la musique genre rap et R&B parce que vous allez être servis (le rock et la musique électronique, il n'y a que ça de vrai) ! La première scène se déroule sous un fond "rappeux", et puis lors des scènes critiques, le volume est réhaussé... Il faut aimer !
Je ne parlerai pas du jeu des acteurs car je pense que ce n'est pas le type de film qui incite à de grandes performances. Par contre, je trouve que celui qui joue le "gangster comique" en fait un peu trop (oui, on a le droit à un personnage bien caricatural qui passe son temps à faire des grosses blagues) !
Dernier reproche : on est dans une histoire entre gangsters, et on a l'impression que ceux-ci sont de joyeux drilles. La plupart ont l'air sympathique et compatissant. C'est pas très politiquement correct tout ça !

Mais ce film n'a pas que des défauts ! Les scènes de combats sont soignées (si on les regarde rapidement !), et même si quelquefois les caméras bougent un peu vite, Romeo (qui n'est pas son véritable nom) se débrouille bien. Les joutes à mains nues sont impressionnantes et spectaculaires (trop même, les coups sont tout simplement impossible à faire "en vrai"). On se croirait presque dans Blade, l'épée en moins ! Mais quand même, c'est vraiment très mal filmé avec des plans rapprochés afin de cacher les trucages numériques, ce qui gâche le plaisir des combats (on devine l'emplacement des fils qui permettent aux acteurs de rester en l'air plus longtemps).

Vous l'aurez compris, n'allez voir Romeo doit mourir que si vous admirez les scènes d'actions. Sinon passez votre chemin !

A découvrir

Romeo doit mourir

Partager cet article

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques