7/10

Riens du tout

Le principal problème rencontré par la majorité des entrepreneurs cravatés sur leur lieu de travail est à l'évidence la maîtrise de l'information, c'est à dire le fait d'accéder on time à une information fiable et adéquate pour des prises de décision majeures et considérer, une bonne fois pour toutes, le changement comme une activité à part entière. L'idée étant, pour ces mêmes entrepreneurs, de centrer l'ensemble de leurs actions sur des besoins exprimés ou sous-jacents. Le problème actuel se situe à mi-chemin entre les systèmes opérationnels et décisionnels des sociétés, c'est à dire entre la technologie de l'information et le traitement qui en est fait par la suite. Observer, raisonner, communiquer, gérer efficacement les conflits internes, optimiser les efforts d'un groupe de travail : de nombreux dysfonctionnements en entreprise sont liés à la qualité du management qui y est tout bonnement opéré.

Riens du Tout est le tout premier long métrage du désormais célèbre Cédric Klapisch (le Péril Jeune, l'Auberge Espagnole).

Sous ses lunettes tristement démodées et sa cravate ternie mais parfaitement ajustée, on reconnaît d'emblée le jeune Fabrice Luchini, incarnant avec beaucoup de rigueur le nouveau PDG d'un grand magasin parisien. Monsieur Lepetit est chargé de rendre cet établissement à nouveau rentable et base presque aussitôt sa politique autour d'un facteur exclusivement humain.

Riens du Tout témoigne des capacités, quelque peu précoces, de son réalisateur en terme de direction d'acteurs. La mise en scène ne laisse absolument rien au hasard. Les acteurs s'amusent ensemble et ne s'en cachent pas. Les quelques leçons de management assurées par le brave Luchini pourraient éventuellement sembler superficielles. Dispensez ici ou là quelques vigoureuses poignées de main et laissez échapper quelques brefs sourires matinaux, soigneusement colgatés, et votre entreprise deviendra (ou redeviendra en l'occurrence) rapidement prospère. Cette atmosphère joyeusement naïve, montée de toutes pièces, est néanmoins une excellente leçon en elle-même. Elle tend à prouver que la réussite d'une entreprise est l'affaire de tous ses employés et de leur entente globale. Les dysfonctionnements liés au management ne sauraient en aucun cas être considérés au même titre que de simples problèmes techniques.

Cédric Klapisch a parfaitement su centrer son film autour du sujet qu'il prétendait développer. Résultat : aucune matière grasse ou indigeste. Riens du Tout est un heureux présage : un préambule tout trouvé pour l'étonnante filmographie d'un cinéaste français, qui s'est révélé au fil des années, hors du commun.

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques