9/10

Requiem for a dream

Il y a une femme, Sara, relativement âgée, veuve, mère d'un enfant unique; elle souhaite à tout prix réaliser le rêve de sa vie: passer à la télévision, dans ces shows où l'on gagne toujours. Cette personne solitaire se fait prescrire des pilules amaigrissantes pour avoir fière allure sous les feux des projecteurs... Il y a son fils, Harry, qui sombre petit à petit dans l'univers de la drogue et de ses dealers, et qui en devient un car il rêve de mener la belle vie avec sa petite amie... Il y a cette petite amie, donc, Marianne, qui dessine à merveille mais qui a un problème assez gênant: elle est aussi dépendante à la drogue... Et puis il y a le meilleur ami de Harry, Tyrone, qui va rester fidèle à son ami et l'aider à faire son commerce interdit. Il rêve de bien belles choses avec sa petite amie. Mais c'est aussi un drogué...

Il y a donc quatre destins marqués par la dépendance et le rêve qui s'entremêlent...

La mère, accro aux pilules de régime, est interprétée avec un incroyable réalisme par Ellen Burstyn. Elle compose peut-être le personnage le plus sidérant; on a beaucoup de peine pour cette pauvre femme, fière de son fils qu'elle croit très heureux, et qui repense et parle souvent à voix haute à son défunt mari; Mais les larmes ne coulent pas: c'est de l'indignation que l'on ressent, et aussi du dégoût.

Le fils, interprété par Jared Leto, sa copine, interprétée par la sublime Jennifer Connelly, et l'associé de Harry, interprété par Marlon Wayans, sont pris d'une autre manière dans l'emprise de la dépendance et du délire. Ces personnages sont aussi crédibles, leurs destinées sont incroyablement émouvantes- comme j'aimerais vous en dire davantage pour pouvoir commenter ensuite le film: si vous avez une opinion, n'hésitez pas à m'écrire; je vous répondrai; car ce film prête forcément à discussion tant il est effrayant- .

Requiem For A Dream joue avec nos sens avec un tel brio! La caméra est agressive, vibre même pour retranscrire la douleur. Deux images séparées apparaissent parfois, ce qui ajoute à l'originalité. La caméra suit aussi pour nous certains mouvements rapides comme si elle était reliée à ce qui bouge. L'utilisation des "flash-backs" ( à la manière de Snatch) est aussi très présente et nous permet de rentrer dans la tête des personnages et de comprendre leurs états d'âme. Enfin, il y a la bande son, composée de morceaux de musique classique; l'ambiance créée est prodigieuse et elle va même jusqu'à nous renseigner sur ce qui va arriver, ou ce qui se produit chez un personnage. Cette oeuvre puissante, maîtrisée, signée Darren Aronofsky, va vous impressionner. Vous aurez peut-être mal au ventre en sortant du cinéma, ou bien vous aurez peut-être les bras ou les jambes lourdes tant le choc que vous subirez sera fort.

Jamais on n'avait montré le phénomène d'addiction avec une telle acuité. (Télé Loisirs, référence très à propos).

A découvrir

Resurrection

Partager cet article
A voir

Snatch

A propos de l'auteur

27 commentaires

  • Anonyme

    30/01/2003 à 00h00

    Répondre

    Après un film-Ovni novateur et révolutionnaire, Pi, Darren Aronofsky signe un second long métrage hallucinant. Adapté du roman Retour à Brooklyn du magistral Hubert Selby Jr., auteur controversé pour ses écrits violents sur fond de critique sociale, Requiem For A Dream est une descente aux enfers où le spectateur n'en ressortira pas indemne. Utilisant des moyens visuels dignes d'un Andy Warhol sous LSD, Aronfsky innove et transforme le cinéma américain. Le montage Hip-Hop, déjà présent dans Pi, est un enchainement rapide de très gros plans avec une bande sonore reproduisant un rythme. Un film parlant de la dépendance : à la drogue, à la télévision et au sexe. Les acteurs sont tous magistraux et criants de vérité : Ellen Burstyn obsédée par le régime et par la télé, Jared Leto amoureux de Jennifer Connelly à la vie comme en enfer, et Marlon Wayans méconnaissable après son nullissime Scary Movie. Un chef d'oeuvre qui ne dépasse tout de même pas l'audacieux et tortueux Pi.

  • Anonyme

    17/05/2003 à 00h01

    Répondre

    Je viens de visionner Requiem for a dream. Ce film m'a subjugué, mon émotion fut très grande. La mise en scène par son originalité est époustoufflante, l'atmosphère met mal à l'aise le spectateur et nous plongent à l'intérieur des personnages. L'isolement se ressent de plus en plus pour chacun des protagonistes. On dit que l'espoir fait vivre, or leurs rêves les conduiront à une régression, leur dépendance va les amener à la chute, la folie. J'ai adoré et ai été terrassée par les émotions que ce film provoque chez nous.

  • Anonyme

    26/06/2003 à 00h02

    Répondre

    Ce film est très troublant, la fin m'a mis très mal à l'aise à cause de la descente psychologique et physique des personnages et j'ai même eu du mal a supporter la succession des images.Les acteurs jouent parfaitment leur rôle et on ressent vraiment ce que ressentent les 4 personnages. Il ne faut pas oublier la musique qui correspond parfaitement à l'action, ce film à atteint le but qu'il avait c'est à dire boulverser. Celui-ci m'a vraiment etonnée je ne m'attendais pas du tout à ce qui allait se passer sur la fin. On se rend compte que nos vies peuvent basculer sans que l'on s'en apperçoivent et lorsqu'on le sait c'est déjà trop tard. Le pire, c'est que des situations similaires existent réelement. La critique des medecins est aussi choquante (lorsque Sara Goldfarb est en visite médicale) on voit très bien qu'elle ne va pas bien et pourtant les médecins ne font rien ils l'a renvoient chez elle.Quelle négligence!Ne serait ce pas un peu de la faute des médecins si Sara Goldfarb finit en hôpital psychiatrique?!Il n'y a rien à dire de mauvais dans ce film vraiment c'est une merveille.BRAVO!

  • Anonyme

    29/06/2003 à 00h03

    Répondre

    ce film montre bien la dependance autant de sahara que de harry, ty ou marion ce film devrait etre mit en grande ecoute pour sensibilisé les jeunes sur ce sujet !!!! FELICITATION!!!!!

  • Anonyme

    14/12/2003 à 00h04

    Répondre

    de nos jours, beaucoup de fims abordent le sujet de la drogue pour faire réfléchir les jeunes. pourtant un seul arrive à déstabiliser réellement et c'est requiem for a dream. un film que certains qualifiraient d'horrible mais qui en fait ne l'est pas. après avoir vu ce film, on se sent tellement mal et désapointé qu'un seul mot nous vient en tête et c'est "merde!".la musique, la mise en scène, tout est si réaliste! ce film est en lui même une drogue. on a envi de le revoir même si on sait déjà qu'on va se cacher ses yeux à la fin.parce qu'à chaque fois on découvre de nouvelles choses qu'on avait pas vu les fois précédentes. ce film devrait être dans les anales du cinéma tant il est bien fait. quant à la musique, elle est si belle qu'elle en devient affreuse et c'est surment aussi ça qui fait que ce film est totalement réussi.

  • Radiohead_a_moa

    25/02/2004 à 00h05

    Répondre

    Mal au coeur, mal au ventre, à la tête et aux bras ....
    Comment faire un film si réussit sur un sujet si taboo? Pas misérabiliste, pas moralisateur, juste critique.
    Après avoir vu ce film on change forcément ... et cette musique!!!!
    Si attirant, si repoussant, curiosité presque malsaine qui nous pousse a repasser le film en boucle.
    Et toujours cette musique tant obsédante que belle... et ces images qui reviennent sans cesse d'héro, d'argent ...
    Et encore cette musique ... et le choc des images...
    Que dire ?
    Il n' a pas de mot .

  • Anonyme

    04/05/2004 à 00h06

    Répondre

    Splendide, il n'y a pas d'autres mots, tout simplement splendide, je n'ai jamais vu un film qui m'ai autant touché, et je n'ai pourtant que 14 ans. C'est le seul film qui m'a insité a ne pas me droguer, pourtant on nous informe beaucoup sur les risques au collège ou au lycée, mais cela ne sert pas a grand chose. Alors si vous chercher a dégouter votre enfant de la drogue , faites lui voir ce film.Je voulais aussi dire que la musique est magnifique. Encore bravo

  • Anonyme

    22/05/2004 à 00h07

    Répondre

    j'ai regardé ce film hier et franchement il n'y a rien de tel pour vous dégoûter de la drogue. On en voit le commencement, les conséquences morales et physiques. Par exemple, Harry et Marianne s'aiment énormément, on pense que rien ne peut les séparer et pourtant,la drogue les détruits. Ce film devrait être vu par le jeune public ( environ 10-12 ans) car c'est radical pour dégoûter un enfant de la drogue. Personellement ça m'a choqué et une chose est sûre JAMAIS je ne tomberais dans la drogue!!!

  • Anonyme

    21/06/2004 à 00h08

    Répondre

    Ce film est une véritable claque sans aucun doute l'un des meilleurs films que j'aie jamais vu. Le jeu des acteurs est vraiment incroyable de réalisme.Un film qui a coup sur vous dégoute de la drogue.

  • Anonyme

    02/07/2004 à 00h09

    Répondre

    . . . Je viens juste de regarder ce chef d'oeuvre et je peux vous jurer qu'il ne m'a pas laissé insensible. La mise en scene est géniale, la musique et les images sont sublimes...
    Rien à dire sur ce film qui fait désormais parti de mes films cultes.
    A voir de toute urgence pour ceux qui ne l'ont pas encore fait.

  • Anonyme

    21/07/2004 à 00h10

    Répondre

    TERRIBLE! Ce film est carrément oppressant, j'ai jamais vu un film ausi prenant. Ca m'a foutu une claque! Ce film est vraiment génial mais franchement je vous conseille de le regarder dans certaines conditions car après un tel film faut pas espérer passer une soirée "marrante". Il est vraiment poignant, et tous les personnages vous mettent trop mal à l'aise au cours du film. C'est clair que cette oeuvre va en dégouter plus d'un de la drogue et c'est tant mieux! Alors bravo au réalisateur qui à fait du travail exceptionnel (jamais je n'aurait pensé qu'un film puisse me mettre dans cet état à la fin).

  • Anonyme

    23/07/2004 à 00h11

    Répondre

    Ce film est tout simplement un chef d'oeuvre...
    Ca fait la 4eme fois que je le vois et je suis toujours aussi boulversé... Il faut vraiment voir se film...

  • kjuju9

    30/07/2004 à 00h12

    Répondre

    C'est un film dont on m'avait beaucoup parlé, j'ai cherché jusqu'à la fin la petite étincelle qui transforme une oeuvre sordide et oppressante en une oeuvre geniale........ Malgré une réalisation originale et une musique prenante, ce film te met juste mal à l'aise et ne souleve pas de réelles questions existencielles.....pour ceux qui veulent passer une soirée pas franchement rigolote...

  • shwarztein

    01/12/2006 à 21h13

    Répondre

    Je vais pas être très original mais je pense (comme beaucoup de gens) que ce film est effectivement exceptionnel.
    Le film en lui même est une vrai perle de mise en scène, de montage (et puis la bande-son ), et il est d'autant plus interessant qu'il parle d'un sujet difficile et tabou : la drogue et l'exclusion due à celle-ci.

    La seul chose qui pourra gener dans ce film tient en fait à une de ses qualités : c'est un film dur, qui prend vraiment aux tripes et qui ne peut pas (à mon sens ) ne pas soulever de réaction chez le spectateur.
    Exceptionnel tout simplement.

  • Cineman

    01/12/2006 à 21h38

    Répondre



    Pas besoin d'en dire plus je pense .... une des expériences les plus marquantes de ma jeune vie de cinéphile tout simplement !!

  • Bung

    09/05/2007 à 18h45

    Répondre

    Bonjour les gens !

    Bon, je viens de voir le fameux Requiem For A Dream...

    <--- fan-de-ce-smiley-club

    La mise à forme est sûrement originale mais m'a fait surtout pensé à un documentaire élaboré, trop d'images inutiles (notemment le passage pendant lequel le héros et son pote black poussent le meuble de télé jusque chez le prêteur sur gages...). A croire qu'il avait besoin de remplir son film (1 heure 27 c'est limite trop court.).

    Pour ce qui est de l'histoire et son sens, j'ai trouvé navrant qu'il se contente de dire que la drogue c'est mal et destructeur. Un peu quand on enfonce une porte ouverte, en fait... Et le héros qui gueule après sa mère parce que celle ci prend des produits dont on ne fait que soupçonner la dangerosité alors qu'il se shoote avec sa copine (précieuse à ses yeux vu qu'ils ont l'air de vouloir vivre en concubinage) avec des produits bien plus dangereux et qu'il en fait même sa profession... C'est totalement incohérent.

    Bref, un film que j'ai trouvé bien vide.

    Il y a néanmoins quelques très bons plans, quelques bonnes idées (notemment l'émission dans laquelle la maman veut absolument participer xD ) et un jeu d'acteur sympathique...

    Mais rien pour crier au génie.

    HS: dans un des posts, j'ai lu que c'était dramatique le fait que, alors que la personne passe la médecine du travail, le médecin lui signe en connaissance de cause une autorisation de travailler. Faut savoir que le but de la médecine du travail n'a rien contre le fait que tu utilises de la drogue ou non, elle est juste soucieuse de savoir si tu ne vas pas clamser sur ton lieu de travail et tenir le coup.

  • nazonfly

    09/05/2007 à 21h01

    Répondre

    Oh quelqu'un qui n'aime pas Requiem for a dream.
    Je crois que le lien avec la mémé c'est surtout pour montrer que chacun a sa drogue. D'habitude on ne voit que le vilain camé et pas la mémé qui se shoote aux médocs (pas le vin hein).

  • Bung

    09/05/2007 à 23h22

    Répondre

    Pourquoi pas ?

    Mais pourquoi il n'utilise pas la télé comme "drogue" à ce moment là ?

    On est tous "addicted" par quelque chose, nous sommes d'accord (moi chui Addicted Day of Dayfeat lol )...

    Il ne se sert de l'emisssion à la con que de façon indirecte - pour justifier le shoot de la mémé...

  • froo

    10/05/2007 à 11h44

    Répondre

    Bung a dit :

    Pour ce qui est de l'histoire et son sens, j'ai trouvé navrant qu'il se contente de dire que la drogue c'est mal et destructeur. Un peu quand on enfonce une porte ouverte, en fait... Et le héros qui gueule après sa mère parce que celle ci prend des produits dont on ne fait que soupçonner la dangerosité alors qu'il se shoote avec sa copine (précieuse à ses yeux vu qu'ils ont l'air de vouloir vivre en concubinage) avec des produits bien plus dangereux et qu'il en fait même sa profession... C'est totalement incohérent.


    hey, moi j'ai quand même trouvé que la télé était également présentée comme "drogue"... pas seulement les amphét qu'elle prend.
    quant à l'incohérence, elle n'est pas due au film, à l'histoire du film, mais à l'ambivalence de l'être humain...
    Si lui gueule après sa mère, c'est qu'il ne veut pas la voir se détruire.
    mais il ne se rend pas compte lui-même qu'il est sur le chemin de l'autodestruction.
    ou alors, justement, si, il s'en rend compte, et il ne veut pas que sa mère en fasse de même.
    C'est quand même pas le premier à être dans une situation de "fais ce que je dis, pas ce que je fais..."
    Le fait que lui se détruise ne doit quand même pas l'empêcher d'essayer de sauver sa mère !


    Bon, ce que je dis, c'est en partie influencé par le livre dont est tiré le film. (auto-promotion inside, même si ça date un peu : il y a par là une critique de Last Exit to Brooklyn, de Hubert Selby Jr.) (oui oui, vous ne rêvez pas, il y a bien un livre derrière tout ça)
    j'ai vu le film après avoir lu le livre, du coup, j'étais encore bien imprégné par la progression que l'on voit bien dans le livre, qui montre combien ils voient ce qu'ils font comme presque innofensif, c'est encore occasionnel... et comment ils plongent dans la dépendance pure et dure, à en devenir totalement dingues... un aspect, qui, me semble-t-il m'avait un peu manqué dans le film... (mais je ne sais plus trop en fait. ça fait assez longtemps.)

  • Anonyme

    10/05/2007 à 12h24

    Répondre

    Ben pour résumer dans le film on voit:

    -Un mec qui se fout de voir son bras partir en charpie du moment qu'il a sa dose.

    -Son collègue qui a des rêves bien étranges (manque affectif ???) et qui voit peut être dans la drogue un moyen de vaincre ses démons, mais il ne voit pas arriver l'aspect prohibé de la drogue.

    -La mère qui a elle aussi un gros manque (sa vie l'ennuie, c'est évident !!!) et qui n'attends qu'une opportunité pour s'autodétruire (l'appel téléphonique), c'est la qu'elle va se retrouver coincée dans cette spirale (l'émission deviens secondaire ensuite, sa principale obsession reste son poids, merci la télévision de bourrer le crane des gens).

    -Et cette jeune effrontée, propre sur elle mais au caractère fort qui finit par devenir une esclave sexuelle pour pouvoir elle aussi combler un manque dans sa vie, la scène de la fellation est flagrante, se mec la répugne et elle a envie de le tabasser mais son accoutumance la rabaisse.

    Tout ces gens montrent d'avance leur instabilité dans un ou plusieurs domaines, mais au final, c'est la plus fragile qui deviendra la plus grosse victime, la seule qui à la base ne cherchait rien.

    Ce film explique aussi de façon très fine que la drogue peut réussir à toucher n'importe qui, il n'y a pas que les effets qui comptent. il y a aussi la portée, la fragilité humaine est un terrain propice.

  • Bung

    10/05/2007 à 17h12

    Répondre

    ça se défend tout à fait.

    Il manque juste de la profondeur à mon sens (non pas de vos arguments, mais dans le film ^^).

    Parce qu'au final, le seul "message" qui en ressort c'est "La drogue c'est pas bien !". Je regrette ce manque d'originalité...

    @frooschy: Pourquoi pas ? Mais il y met bien trop de conviction... Et pourquoi, si il s'agissait d'ambivalence, l'histoire n'en donne pas suite ?

    On voit bien qu'effectivement, les personnages impliqués sont prêts à tout pour leur dose, mais la façon de faire tombe dans l'évidence (bon, c'est un argument que je vais essayer de plus trop utiliser ). Pourquoi s'arrête-t-il à de bêtes exploitation de l'homme par l'homme ^^ ? Il élude totalement chaque ambivalence dès qu'elle apparaît et retombe sur la dégradation des personnages.

    Comparativement parlant, j'ai bien plus apprécié "Las Vegas Parano". Beaucoup plus barré, beaucoup plus cohérent et qui a une véritable ambivalence (On voit qu'ils savent qu'ils se détruisent et malgré tout ils continuent). Seul regret, ça ne finit ni bien ni mal. Voilà, je voulais éviter le comparatif mais envie de situé ce film par rapport à une de mes références (qui n'engage que moi donc).

  • nazonfly

    10/05/2007 à 18h17

    Répondre

    Bung a dit :
    Parce qu'au final, le seul "message" qui en ressort c'est "La drogue c'est pas bien !". Je regrette ce manque d'originalité...


    En même temps, un film qui aurait pour morale "la drogue c'est bien" serait original mais bon...

  • gyzmo

    10/05/2007 à 18h19

    Répondre

    Lorsque vous racontez des bouts du film, utilisez les balises Spoiler s'il vous plaît

  • KalistoR

    10/05/2007 à 18h23

    Répondre

    Balises particulièrement recommandées lorsque l'on évoque les passages d'une comédie, genre cinématographique devant lequel, généralement, on s'poile...

  • Bung

    10/05/2007 à 18h57

    Répondre

    nazgul666 a dit :
    Parce qu'au final, le seul "message" qui en ressort c'est "La drogue c'est pas bien !". Je regrette ce manque d'originalité...


    En même temps, un film qui aurait pour morale "la drogue c'est bien" serait original mais bon...



    ... Mais un peu vide également, c'est certain.

    Le manque de second degrés et le fait que le réal se prend un peu trop au sèrieux m'a ennuyé, au final.

  • Choubide

    10/05/2007 à 23h22

    Répondre

    En même temps, un film qui aurait pour morale "la drogue c'est bien" serait original mais bon...


    C'est pas le cas de la Beuze.

    D'accord je sors...

  • Anonyme

    08/11/2009 à 20h23

    Répondre

    Jai vu ce film Hier, et croyez moi, je me sens vraiment tres mal depuis ... Les images me reviennent, jen ai pleurer a la fin je suis rester sous le choc. Ce film est vraiment magnifique, et d'un realisme incroyable . Quand on le regarde , on ne peux pas decrocher , on se met dans la peau des personnages, et c'est tellement intense ... Les 4 personnages m'ont enormement touché , et ce film est surment celui qui m'aura le plus marquer . Personne, ou presque ne l'ont vu dans mon entourage et j'aimerai vraiment pouvoir en parler et partager les avis des personnes qui ont été seduites par ce film.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques