4.5/10

Reefer Madness

Reefer Madness est l'adaptation détournée d'un film de propagande anti-marijuana, intitulé Tell Your Children, tourné en 1936. Le réalisateur Andy Fickman, très inspiré par The Rocky Horror Picture Show, choisit la satire et l'exagération de bons nombres de tabous de son pays. Le sexe, le cannabis et le rock'n'roll viennent perturber une Amérique du Nord fière de son drapeau et de ses valeurs. Jimmy Harper (Christian Campbell) et Mary Lane (Kristen Bell), deux élèves insouciants et lisses intellectuellement, vont succomber au pouvoir de la célèbre herbe verte.

Si l'on omet la platitude du scénario et un délire de chanvre dans lequel il n'est pas évident de rentrer, la comédie musicale propose des chorégraphies impressionnantes. De durées excédants parfois les cinq minutes, les scènes de danse laissent souvent sans voix. Le dynamisme des interprètes, l'entrain de la musique pop-rock ainsi que la synchronisation des pas et des gestes ont de quoi secouer. Tour à tour, le long métrage rappelle Jesus Christ Super Star, l'épisode spécial Once More With Feelings de Buffy ou encore le récent Foon. Comme le film des Quiches, Reefer Madness se termine dans une regrettable avalanche gore. Néanmoins, les chorégraphies sont incomparables. Kristin Bell, l'actrice héroïne de Veronica Mars, prouve son talent d'actrice en s'écartant de son charismatique rôle dans la série TV.

Reefer Madness se permet un psychédélisme visuel accompagnant les différentes absorptions de stupéfiant. Ainsi, un conférencier en croisade contre la marie-jeanne converge avec un Jesus Christ «super cool», une prude finalement délurée ou encore un drogué irrécupérable. Se moquant allègrement de la morale, le film se permet de ridiculiser de l'amour. Dans des nuages de fumée hallucinants, remplis de jeux de mots insensés, les scénaristes se moquent par exemple du Roméo et Juliette de Shakespare. S'il critique de manière extravagante la censure et la propagande, Reefer Madness impressionne surtout par la qualité de ses chorégraphies. Il séduira ceux qui partiront dans le trip de hasch proposé et ennuiera ceux qui ne verront dans ces voyages de drogués qu'une somme de scènes pas drôles. Notons que la France est le seul pays a proposer le film sur grand écran. Aux Etats-Unis, il a uniquement été diffusé sur la chaîne Showtime.

A découvrir

Parrain (Le)

Partager cet article
A voir

Truman Capote

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques