A DECOUVRIR
5/10

Magic l'assemblée

Tout le monde, je pense, doit connaître au moins de nom ce monument qu'est Magic : the gathering. En effet, même si ce jeu de cartes est moins répandu que Pokémon (qui ne s'adresse, en principe, qu'aux pré-adolescents et aux enfants, dans le genre 6 à 13 ans), il est sans doute vu par les nombreux observateurs du monde du jeu comme un phénomène ludique de plus grande envergure, même s'il reste discutable par certains points.

Mais pour ceux qui ne connaissent pas encore ce jeu de cartes, voyons ce qu'il faut savoir pour pouvoir appréhender la suite de cet article.

  • Magic : l'assemblée est un jeu de cartes à collectionner se jouant à partie de deux joueurs, et pouvant réunir, en pratique, de 8 à 10 participants dans la même partie (au delà de ce nombre, le jeu est ingérable et beaucoup trop long !). A collectionner signifie que chaque joueur commence la partie avec un 'deck' (une pioche) qu'il s'est constitué préalablement en achetant des cartes; donc les chances de gagner sont dès la base inégales, puisque tout le monde ne commence pas avec un 'deck' identique.
  • Au départ, tous les joueurs piochent sept cartes, puis à leur tour en tire une de plus.
  • Chaque participant est doté de 20 points de vie. Le but du jeu est de réduire les points de vie de ses adversaires à 0 (ou moins), on a alors gagné!
  • Le jeu s'articule essentiellement sur des sorts que les joueurs lancent afin d'invoquer des créatures, de désavantager l'adversaire, d'acquérir des avantages par rapport aux autres.
  • Les sorts, pour être lancés, nécessitent un certain nombre de points de 'mana' que l'on obtient (dans la majorité des cas) en utilisant des cartes permanentes appelés terrains. Il en existe plusieurs type, correspond à la manière de jouer des individus et à la composition de leur jeu :
    1. Le rouge représente le feu, il produit surtout ce que l'on appelle des 'dégâts directs' (i.e. que l'adversaire ciblé perd directement des points de vie).
    2. Le vert représente la nature, il produit principalement des créatures imposantes et puissantes afin d'attaquer l'adversaire (comme dans une bataille, celui-ci à la possibilité de contrer vos troupes; et selon le type de créature qui ne sont pas 'bloquées', les dégâts sont plus ou moins importants => perte de points de vie).
    3. Le noir représente la mort, c'est à dire des sortilèges de nécromancie (invocation de zombies, résurrections...), il combine les sorts efficaces et les créatures redoutables.
    4. Le blanc représente la justice, il permet surtout d'utiliser des sorts de défense, de soins, soutenus par des anges de la justice.
    5. Le bleu représente l'eau, outre des créatures principalement volantes (c'est à dire plus difficiles à bloquer), la force de cette couleur réside dans le grand nombre de contresorts disponibles (on empêche de cette manière un adversaire de lancer des sortilèges).

     

Le jeu ne se résume pas qu'à cela, mais si vous voulez vraiment entrer dans les détails, mieux vaut vous procurer une règle du jeu.
Le jeu peu être intéressant quelques temps, mais les inconvénients sont nombreux, c'est pourquoi je ne peux pas dire que je l'aime, bien au contraire !

Tout d'abord, comme nous l'avons vu, pour jouer, et avoir une chance de gagner, il faut se constituer un paquet efficace. C'est à dire qu'il faut acheter plusieurs starters (boîtes de base dans lesquelles on trouve des cartes de terrains, indispensables pour jouer, et d'autres cartes, plus ou moins fortes) et boosters (des recharges d'une dizaine de cartes, souvent meilleures que celles que l'on trouve dans un starter, mais aussi de rapport nombre de cartes/prix moins avantageux !). Donc pour pouvoir pleinement vous concentrer sur ce jeu de cartes, je vous conseille d'abord de devenir riche.

Ensuite, comme certaines cartes sont réellement plus puissantes que d'autres, qu'elles permettent de faire des 'combos' (des combinaisons apportant la victoire à coup sûr dans certains cas de figure), elles sont plus cotées (i.e. leur prix à l'achat individuel est plus élevé). Le nombre de personnes qui ont achetés Magic : the gathering pour gagner de l'argent est ahurissant ! En effet, pendant la grande époque de Magic : l'assemblée en France, acheter des starters et des boosters, puis revendre les cartes à l'unité était très rentable. Très vite, une sorte de marché parallèle s'est développé, et c'est pourquoi ce jeu de cartes a été interdit dans un certains nombre d'établissements scolaires.
Mais ce n'est pas l'unique raison. En effet ce jeu est très prenant quand on est dedans,et pas mal de jeunes n'allaient plus en cours afin de jouer davantage. C'est assez navrant.

Pour conclure, disons simplement que le concept de Magic : the gathering comme un jeu divertissant est louable, mais très vite, le phénomène a focalisé trop de joueurs. Une partie de temps en temps, c'est bien, mais de là à passer tous ses temps libres à cela, il y a des limites !!!! Je ne peux donc pas dire que c'est un mauvais jeu (sans doute l'un des meilleur jeu de cartes se basant sur un univers médiéval et fantastique), mais je ne l'aime pas beaucoup...

Partager cet article

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

2 commentaires

  • pastis-mirabelle

    11/01/2008 à 09h21

    Répondre

    A ajouter à ta critique : une nouvelle collection de cartes Magic sort tous les trois mois, introduisant de nouvelles capacités. Si cela enrichit considérablement les possibilités de jeu, l'effet "pompe à fric" se fait rapidement sentir. En effet, les tournois officiels imposent tous de n'avoir que des cartes de moins de trois ans dans son deck. Le joueur moyen n'a ainsi pas le temps de découvrir les possibilités de son deck, il doit de nouveau dépenser son fric pour acheter les nouvelles cartes

  • Fen-X

    11/01/2008 à 09h51

    Répondre

    Ouais, en tournoi type II, mais il reste les tournois type étendu pour ceux qui veulent se mettre moins à jour.




    Ceci dit, ça reste clairement un jeu très coûteux et à mon goût beaucoup moins intéressant depuis l'arrivée du bloc Odyssey. Je l'avais lâché pour L5R (le JCC, pas le JDR), que j'ai fini par abandonner aussi (pour d'autres raisons). 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques