Rambo IV

Le projet Rambo IV était une sorte de serpent de mer qui aujourd'hui semblerait enfin arriver à ses fins. C'est la société Nu Image, qui décidement semble avoir fait un prix à notre ami Sly (NI produira également son film sur Poe), qui s'occupera de cette nouvelle aventure du mercenaire désabusé, sur un scénario de Stallone lui-même.

Rambo IV se déroulerait quinze ans après Rambo III et mettrait l'ex-vétéran en prises avec un groupuscule d'extrême-droite. Pas de réalisateur encore de décidé, peut-être Sly lui même, peut-être pas. En espérant que ce quatrième épisode revienne aux racines noires et pessimistes de son trisaïeul.

Début du tournage en juin 2006.

Source

Partager cet article

A propos de l'auteur

46 commentaires

  • iscarioth

    30/05/2005 à 17h38

    Répondre

    Lestat a dit :
    En espérant que ce quatrième épisode revienne aux racines noires et pessimistes de son trisaïeul.


    Exactement ce que je me disais.
    Tremblez, tout ceux qui se moquent de Stallone, devant la qualité du final de FIRST BLOOD, avec un Rambo dépressif et en larmes. Stalonne, plus crédible et angoissant que jamais ! (en vo, s'il vous plait)

    De toute façon, y'a plus de communistes sur qui taper (viets dans Rambo2, russes envahisseurs de l'afghanistan dans Rambo3).

    A moins qu'il se décide à aller chercher des talibans pour son numéro 4

    Toujours Stalonne à l'écriture, c'est une excellente nouvelle ! S'il se colle aussi à la réalisation, ca ne sera pas non plus un mauvais présage.

  • kou4k

    30/05/2005 à 17h48

    Répondre

    heu... Rambo 2 et 3, je les trouve bien pourris... seul le premier vallait la peine d'etre regardé selon moi. et j'ai l'impression que le scenar du 4 a l'air aussi travaillé que.. ben, j'arrive pas a trouver de film connu aussi peu scénarisé .
    m'enfin, un petit coté obscur et sentimental pourrait bien rattraper le passage chez les moines tibétains de Djony dans le 3 . là, ils ont fait fort!

  • iscarioth

    30/05/2005 à 18h17

    Répondre

    kou4k a dit :
    et j'ai l'impression que le scenar du 4 a l'air aussi travaillé que.. ben, j'arrive pas a trouver de film connu aussi peu scénarisé .


    Comment tu peux émettre un avis sur le scénario d'un film dont le tournage n'a pas encore commencé ? Ca ne serait pas un peu des préjugés, ça

  • Kain2097

    30/05/2005 à 19h34

    Répondre

    Rambo était un film très fort. Très intéligent.

    Rambo II était un très bon film d'action.

    Rambo III était un film d'action moyen voir nul.

    J'aimerais moi aussi retrouvé l'ambiance du 1er. Mais j'aime bien Rambo 2.

  • kou4k

    31/05/2005 à 14h11

    Répondre

    Rambo IV se déroulerait quinze ans après Rambo III et mettrai l'ex-vétéran en prises avec un groupuscule d'Extrème Droite.

    c'est ceci qui m'a fait penser cela.
    ce ne sont pas des préjugés ni un avis, mais ma phrase est tres mal construite, je m'en excuse. je viens de me relire et c'est moyen.
    je voulais parler du 3 mais il était assez tard dans la soirée ...

    je voulais dire plutot cela:
    "et j'ai l'impression que le scenar du 4 a l'air aussi travaillé que le 3 qui équivaut à...ben, j'arrive pas a trouver de film connu aussi peu scénarisé."
    la fin de mon post prouve que je n'ai pas jugé le film trop hativement.
    merci Gallu pour m'avoir fait voir mon erreur

    PS: c'est vrai!

  • bousk8

    31/05/2005 à 15h07

    Répondre

    Attention Attention, c'est une production Nu Image, et Nu Image c'est quand même une boite de prod aux effets fauchés. Ils sont plus habitués à faire des direct-to-vidéo que des cartons au box-office

    Voila quelques perles de chez Nu Image :

  • Lestat

    31/05/2005 à 15h18

    Répondre

    Ah, les shark-movie de Nu Image et ses (stock-shots de ) requins qui grognent...

    Nu Image va aussi produire le prochain De Palma (Le Dahlia Noir). Peut être qu'ils ont mis des sous de côtés.

  • kou4k

    31/05/2005 à 16h28

    Répondre

    haha spider, quel chef d'oeuvre!
    je pense que Nu Image se sont fait des c******* en or en vendant leurs films a M6 .
    c'est décidé! j'achette un camescope et du papier crépon(pour les effets spéciaux avec quelques petards pour les explosions) et je demande a des potes clochards de jouer...pour un film de science fiction... je vais passer sur m6

  • Lestat

    31/05/2005 à 16h47

    Répondre

    Pas que. M6, mais aussi chaine du cable, chaine à péage, direct to DVD... et ça rien qu'en France. Et ils trouvent leurs publics, preuve en est : ils sont desormais apparement assez solide pour se lancer dans la prod cinéma.

  • Anonyme

    08/02/2008 à 03h01

    Répondre

    Bon film bien bourrin , mais c'est vrai que ça fait plaisir de revoir Sly en grande forme et dans un bon film.

  • Anonyme

    08/02/2008 à 13h39

    Répondre

    Moi John Rambo et je vais tous vous niquer [img]http://www.cahiersducinema.com/forum/images/smiles/icon_exclaim.gif"%20border="0[/img] Si vous aimez les film bourrins et ketchup, venez voir mon film, je dézingue 300 mecs en 90 minutes et ça gicle les amis.






    Moi, John Rambo. Sly avait donné un supplément d'âme à Rocky l'an
    dernier, à moi aussi. Si si je vous assure, vous n'avez pas remarqué
    l'unique expression faciale désabusée que je traîne pendant tout le
    film. Si ça c'est pas de l'Actor's studio.




    Moi, John Rambo. Mon numéro 4 a un petit peu souffert de la crise
    des scénaristes d'Hollywood. Je m'en fous , je suis en Thaïlande et je
    demanderais à un gosse de l'usine de Nike, pendant sa pause entre deux
    ballons, de m'écrire les péripéties de mon histoire.






    Moi, John Rambo. Finalement le scénario que m'a écris le gosse est
    vraiment nul, je vais le remplacer par des scènes d'action et des
    dialogues moraux à deux sous, histoire de plaire au beauf de base. Bon
    c'est un peu grand guignol et ridicule, mais ça lui ira très bien au
    consommateur.






    Moi Gallo. John Rambo est un bon gros navet simpliste et bêta. Ce
    n'est pas étonnant de retrouver le producteur des American Ninja dans
    cette affaire. Le film n'arrive qu'à se complaire dans la violence et
    le ridicule. Les scènes d'actions, même si elles sont honnêtes, sont
    finalement assez conventionnels et le tout traîne dans les clichés.
    Avec l'hilarant dernier plan lourdaud, on sort de la salle, le sourire
    aux lèvres.


     


    3/10 

  • Anonyme

    08/02/2008 à 13h43

    Répondre

    je sais que c'est subjectif mais mettre 6/10 à Rocky Balboa et 8,5/10 à Rambo ça me laisse baba

  • riffhifi

    08/02/2008 à 13h55

    Répondre

    J'aurais mis 8.5 à Rocky Balboa aussi

  • Fen-X

    08/02/2008 à 15h00

    Répondre

    En fait il n'y a que 236 morts (véridique), pas 300.

  • Anonyme

    09/02/2008 à 07h11

    Répondre

    moi c'est mettre 8,5 à john rambo et 7 à No country for old men qui me laisse baba ...


    je sais pas c'est pas qui votre fournisseur mais je suis intéressé ...


    john rambo à coté d'impitoyable ? je suis partagé entre un violent éclat de rire et la queinte de toux..... que stallone soit le plus intelligent des anciennes stars de film d'action OK (d'autant que contrairement à eux ça a d'abord été un acteur.... certaines critiques trés sérieuses l'ont même comparé au marlon brando de in the watefront aprés rocky) maintenant halte là . Rambo était une histoire anti vietman qui a été englouti par les films et le personnage qui n'ont plus rien à voir . Alors Rambo IV est effectivement moins ridicule que Rambo II et III notemment parce que stallone a baissé ses ambitions (par exemple il a arrêté avec la politique en version assimil) mais bon y a pas de quoi crier au génie . Il suffit de lire son interview sur allocine il alterne entre le assez intelligent et le consternant. C'est parfaitement représentatif de sa carriére. Donc ok RamboIV est un bon fim bien bourrin . Mais stop : 6-6,5. (et 9 pour NCFOM)

  • Bzhnono

    09/02/2008 à 10h18

    Répondre

    Ghinzdra : Les notes ne reflètent que la critique de chaque film, et chaque critique est un avis sur un film par une personne.


    En gros, la note ne signifie pas grand chose, et la critique reflète l'avis de celui qui l'a écrit. T'es pas obligé d'être d'accord avec la personne qu'a rédigé la critique.


     


    Maintenant Rambo 2 et 3 ne sont, et n'ont jamais été des oeuvres politiques ou à caractère politique. Elles ont toutes les deux été récupérés 'notamment le 2 par Reagan, qui a dit à la sortie d'une projection "Maintenant je saurai qui appeler pour faire la guerre"). Donc Rambo 2 et 3 n'ont jamais été politique.  

  • Anonyme

    09/02/2008 à 12h00

    Répondre

    Aucun intention d'alimenter un débat sur les notes. C'est seulement que je trouvais Rocky Balboa largement supérieur à Rambo 4 sur tous les points.


    Pour en revenir au film, c'est bourrin donc plaisant pour certains mais qu'est-ce que c'est bêta tout de même.


    Je trouve toujours plus que douteux les films qui veulent nous dégoûter de la guerre en nous montrant de la violence non stop à l'écran. Surtout que Stallone semble nous montrer des geysers de sang plus pour le plaisir qu'autre chose. 


    D'autres me répliqueront qu'il n'y a aucune propagande politique et que Stallone nous parle d'un génocide méconnu. Et ça justifie toute cette violence à l'écran?


     Au contraire d'un Haneke ou d'un Dumont dans Flandres qui ont un recul moral sur cette violence, Stallone n'en a rien cirer et son film devient profondément dégoutant et assez ridicule par moment à force d'accumuler les cadavres.


    Alors oui, on peut prendre du plaisir au film car on voit de la tripaille. Moi ça m'a fait rigolé. Mais bon c'est tout de même du très mauvais cinéma. Pas de scénario, pas de personnages digne de ce nom, des acteurs dignes ce nom et des dialogues bêtas. Je ne me suis pas ennuyé mais ça reste du très mauvais cinéma. Et comparer la finesse d'un Eastwood au cinéma de boeuf de Stallone, il fallait oser.


     


     

  • Anonyme

    09/02/2008 à 21h41

    Répondre

    Oh, c'est pas gentil ! Rambo, rend laid !

  • Bzhnono

    10/02/2008 à 00h33

    Répondre

    Je sors à l'instant de la scéance et le film m'a bien plu.


    La réalisation est là, c'est pas du Scorcese ou du Coppola mais Stallone sait manier une caméra, ça se voit, ça se sent. Le scénario est bon, sans être très original ou excellent. La démarche de Stallone, comme sur Rocky balboa est surtout sincère, cherchant à faire honneur au personnage de John Rambo. Là où, dans First Blood, Rambo était traumatisé par le vietnam et n'arrivait pas à assumer son statut de machine de guerre, John Rambo nous montre un héros qui semble, à la fin, avoir fait la paix avec lui-même et surtout le dueil de sa guerre. 

  • Koub

    10/02/2008 à 14h31

    Répondre

    Ma critique perso de John Rambo : 


    Vingt ans après Rambo
    3, Sylvester Stallone ressuscite le plus grand guerrier de l’histoire du
    Cinéma. Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, et Stallone n’est apparemment
    plus que l’ombre de lui-même. Il faut dire que le bougre n’a pas fait que des
    bons choix. Le premier Rambo est
    incontestablement un grand film, mais plus personne ne s’en souvient. Idem pour
    Rocky. Malgré des débuts
    grandioses,  Stallone traîne des
    casseroles tellement énormes que plus personne ou presque ne le prend encore au
    sérieux, embourbé qu’il est dans sa propre caricature.


    Il s’agit pourtant d’un scénariste talentueux et d’un
    acteur complètement sous estimé – magnifique dans Copland –, capable de marcher à fond dans l’autodérision pour nous
    livrer l’un des plus fantastiques nawak jamais réalisés (Demolition Man, avec la fameuse scène des « trois
    coquillages »).


    Et il y a un an, Stallone a remis tout le monde à sa
    place en portant à bout de bras le retour de Rocky Balboa. Immense succès critique et commercial, le sixième Rocky venait clore de la plus belle des
    manières la saga du plus célèbre des boxeurs, redonnant à Stallone toute sa
    superbe.


    C’est donc fort de sa nouvelle aura de réalisateur
    désormais ultra respecté que Stallone s’est attelé à la réalisation de ce John Rambo, quatrième du nom. Et le miracle
    a eu lieu : tout comme pour Rocky,
    Stallone clôt la saga Rambo avec une
    réussite insensée. Très loin du délire ultra nationaliste et monstrueusement
    politisé des Rambo 2 et 3 de
    l’Amérique reaganienne en pleine Guerre froide, ce John Rambo retrouve la sobriété nécessaire pour se hisser à la
    hauteur du premier épisode.


    Finies, les guerres du Vietnam et en Afghanistan.
    Rambo se trouve aujourd’hui dans le nord de la Thaïlande, impliqué dans une
    sordide affaire d’enlèvement. Des volontaires humanitaires sont capturés en
    Birmanie. Avec quelques mercenaires, John va tenter de les récupérer. Têtes
    arrachées, femmes éventrées, enfants jetés aux flammes et corps explosés, ce John Rambo est très probablement le film
    le plus violent jamais réalisé en Occident. Oui, Rambo est une machine de
    guerre terrifiante, mais ce qu’il affronte est tellement pire. Avec ce film,
    Stallone fait éclater au grand jour le génocide le plus long de l’Histoire, qui
    dure aujourd’hui depuis soixante ans. John
    Rambo est un film de guerre horrifiant, glaçant de nihilisme, et s’il est
    aussi violent, ce n’est pas pour le spectacle mais pour dénoncer les atrocités
    de cette guerre. Et c’est diablement efficace. Au passage, Stallone démontre
    qu’il est un réalisateur éminemment doué, nous gratifiant de quelques images tout
    bonnement sidérantes, dont une déflagration en pleine jungle qui restera
    longtemps dans les mémoires.


    Qu’on se le dise : Stallone est de retour.

  • Anonyme

    10/02/2008 à 16h00

    Répondre

    JE ne suis pas d'accord avec BatNET, Rambo rend pas pas bo, car rampasbo c'est moi, c'est pas l'autre tapette. Rambo, dans ce dernier opus, nous le montre clairement : les mechants c'est tous des tantouzes.


    sinon j'ai bien aimé quand la balle du sniper éclate la tête de l'autre bouzeu, et que Rambo tente de battre le score de bodycounts (détenu par son double dans HotSHot) dans le carnage final, c'était funny.


     

  • Lestat

    10/02/2008 à 18h22

    Répondre

    Le grand retour de Rambo. Ca rigole pas.


     Bon, commençons d'emblée par les points négatifs : on a un peu survendu le film quant à sa violence à mon sens (un -16 n'aurait neanmoins pas été de trop), et c'est tellement maniccheen que Rambo 3 passe à côté pour un modèle de subtilité.


    Par contre le film est bien bourrin mais aussi étrangement pessimiste. Le personnage de Rambo devient tragique, presque maudit et visiblement dans notre monde pourri, il n'y a guère qu'en se dévissant à la mitrailleuse lourde que l'on peut se comprendre ou arranger les choses. N'exagerons rien mais exagérons : Peckinpah ne disait pas le contraire.


    Un retour sans doute inférieur à l'Estwoodien Rocky Balboa, mais qui sait, John Rambo n'est peut être pas un adieu...

  • Anonyme

    11/02/2008 à 10h09

    Répondre

    Primo je comprend pas pourquoi tout le monde adore Rocky Balboa, je me suis ennuyé, endormi, et réveillé pour un combat final tout pourri. Si c'est pour mate run film sur la geriatrie je prefere regarde Bubba Hotep (Ok je vais sortir, laissez juste moi finir le commentaires en quelques lignes


    J'ai beaucoup aimé ce rambo, ultra violent (ca charcle bien) bonne realisation (ca va vite et on comprend ce qu il se passe => nickel). Assez pessimiste voir meme cynique (l'eglise qui recrute des mercenaires pour aller sauver ses -naifs- missionaires). Enfin on va pas dire que c'est cerebral non plus.


    Bref c'est sale, c'est bourrin et je pense pas que Stallone aurait vraiment pu mieux s'en sortir pour le dernier Rambo.


    ma note: 7.5/10

  • Lestat

    11/02/2008 à 10h19

    Répondre

    Bubba Ho Tep c'est très bien. Mécréant.

  • Anonyme

    11/02/2008 à 11h09

    Répondre

    1- je m'excuse pour ma syntaxe deplorable. Rambo ca fait perdre des neurones


     


    2- Oui Lestat Bubba Hotep est tres bien, mais va essayer d'en convaincre le grand public

  • nazonfly

    11/02/2008 à 12h42

    Répondre

    Non Bubba  Ho Tep n'est pas très bien.

  • Lestat

    11/02/2008 à 14h01

    Répondre

    C'est juste. Bubba Ho Tep est un chef d'oeuvre.

  • Anonyme

    11/02/2008 à 16h35

    Répondre

    je me situerais entre vos deux avis assez extreme (oui je suis concilliant) => Bubba Hotep c'est cool mais pas top chanmé.

  • Melkisedec

    11/02/2008 à 18h55

    Répondre

    Bon, pour revenir un peu au sujet de depart, je viens de voir john Rambo et franchement.... qu'est-ce que j'ai trouvé ça nul!


    j'ai l'impression d'avoir vu du vide... que ce soit sur le plan du scenario ou celui des personnages. Rambo ne semble pas pouvoir aligner plus d'une phrase, et personnelement, je vois aucune profondeur dans ses longs regards désabusés. Bon, c'est vrai, je n'ai pas vu les autres Rambo, et c'est probablement pour ça que je trouve le film aussi insipide, mais quand même..Les mercenaires et les missionnaires, on se demande ce qu'ils fichent là (d'ailleurs, on n'en parle même  pas à la fin du film...). Pour ce qui est du grand méchant militaire birmien, on tombe dans la caricature totale: Il est moche, sadique, cruel, pédophile, fume des cigares, et porte des lunettes noirs... ouuuuh heureusement que Rambo est là pour lui enfoncer un bon couteau dans les tripes! 


    De plus, on éprouve même pas ce petit coté jouissif des gros films d'actions bourrins. Les scenes de massacre des civils (notemment celle du début, avec la "course" dans les lagunes) engendrent plutot un malaise. Ces même scenes empêchent également de prendre le film au 2nd degrès. Si vous pensiez vous fendre la poire avec des amis en écoutant et en répetant les grandes repliques de ce Rambo, laissez tomber... 


    Pour finir, j'avouerai quand m^peme que les scenes d'"actions " sont bien fichues...Je suppose donc que ça plairai aux amateurs du genre (et au fans du personnage...)


    Pour moi, je le deconseille franchement (si j'avais à le noter, je ne lui aurai même pas mis 3).  Enfin, chacun ses gouts.

  • pastis-mirabelle

    11/02/2008 à 19h06

    Répondre

    Mon principal regret concernant John Rambo porte sur les scènes les plus violentes du film, où l'on voit des têtes exploser et d'autres réjouissances de cet ordre. Ces scènes sont intégralement réalisées en images de synthèse (excepté pour le décor), et cela se voit beaucoup trop (entre autres, le sang a une couleur peu réaliste). Le même reproche a déjà été adressé au film Sweeney Todd, de Tim Burton, à propos du générique du début.


    Sinon, le point de vue de Stallone est à mon avis relativement pertinent et beaucoup moins manichéen que ce que l'on peut imaginer (je ne peux développer davantage, la batterie de mon ordi est vide, désolé).

  • Dat'

    11/02/2008 à 20h52

    Répondre

    "De plus, on éprouve même pas ce petit coté jouissif des gros films d'actions bourrins. Les scenes de massacre des civils (notemment celle du début, avec la "course" dans les lagunes) engendrent plutot un malaise."


     


    C'est juste pile le but premier de ces scenes en même temps...


     

  • Bzhnono

    12/02/2008 à 10h29

    Répondre

    Je sais pas si on peut parler de manichéisme puisque ce qui est décrit dans le flm est tout de même très proche de la réalité (notamment le génocide du peuple karen).


    Ensuite toutes les scènes bourrines et gores servent à faire passer deux messages (à mon sens). Le premier est une dénonciation de la violence par la violence, ce qui a été repproché à Stallone sur ce film et à Kubrick sur Orange Mécanique (bon je ne compare pas Stallone et Kubrick tout de même).


    Le deuxième message qui passe dans le bourrin et le gore est l'obligation pour John Rambo de se confronter à cet univers en étant extrêmement violent pour "faire le deuil" de ses précédents faits d'armes, pour se débarasser de toutes ses pulsions  de guerriers, un peu comme Rocky Balboa avait besoin de son dernier match pour revivre. Un étape par laquelle le personnage (que ce soit Rocky ou Rambo) est obligé de passer pour accéder enfin à le paix intérieure.

  • pastis-mirabelle

    12/02/2008 à 10h56

    Répondre

    Voilà, mon ordi est rechargé.


    Comme je le disais dans mon dernier post, le point de vue de Stallone est tout sauf manichéen. Sa  thèse se résume dans le dialogue "Vous avez des armes ? - Non - Alors vous ne changerez rien". Il démontre l'inefficacité des ONG humanitaires dans une zone où elles ne sont pas reconnues. La preuve dans le film est simple : les gentils docteurs n'arrivent pas à sauver grand monde, et il faut 286 morts pour les sauver, eux. Si bien que leur association est obligée d'embaucher des mercenaires pour aller les sauver. Après l'affaire de l'Arche de Zoé, ça fait réfléchir...


    Les bons pasteurs ne sont pas non plus complètement innocents : ils essaient de sauver des gens, certes. Cependant, leur objectif reste l'évangélisation de la zone, et il y a un côté pervers dans le fait d'abuser de la reconnaissance d'une personne pour la convertir à sa cause ou à sa religion. Mais ceci est un autre débat. 


    De plus, comme le dit Bzhnono, Sly essaie de coller le plus possible à la réalité, même s'il en rajoute sûrement un peu pour êre sûr de bien choquer le peuple. Ce réalisme a pour but avoué de sensibiliser le monde au problème de la Birmanie, c'est surtout cela qu'il ne faut pas oublier.

  • Anonyme

    14/02/2008 à 14h20

    Répondre

    QUOTE. Il démontre l'inefficacité des ONG humanitaires dans une zone où
    elles ne sont pas reconnues. La preuve dans le film est simple : les
    gentils docteurs n'arrivent pas à sauver grand monde, et il faut 286
    morts pour les sauver, eux. Si bien que leur association est obligée
    d'embaucher des mercenaires pour aller les sauver. Après l'affaire de
    l'Arche de Zoé, ça fait réfléchir... /QUOTE


     


    C'est surtout le côté simpliste du point de vue qui me fait réfléchir.


     QUOTE De plus, comme le dit Bzhnono, Sly essaie de coller le plus possible à
    la réalité, même s'il en rajoute sûrement un peu pour êre sûr de bien
    choquer le peuple. Ce réalisme a pour but avoué de sensibiliser le
    monde au problème de la Birmanie, c'est surtout cela qu'il ne faut pas
    oublier. /QUOTE


    Coller à la réalité en faisant exploser des têtes comme des geysers de sang ??? Les scènes de combat de Rambo qui représentent la moitié du métrage sont toutes sauf réalistes.


    Est-il besoin aussi pour nous sensibiliser à la cause birmane de faire exploser des têtes à tire-larigots, de montrer des geysers de sang et de nous montrer les boucheries de Rambo contre les méchants méchants? Cette violence est -elle nécessaire pour nous parler de la cause birmane qui est abordé 2 minutes dans le film et est plus prétexte à une boucherie pour le spectateur amateur de gore.La réponse est évidemment non. Je n'ai pas aimé le film mais sortir que rambo 4 met un coup de projecteur sur le génocide en birmanie c'est du foutage de gueule. Sur ce sujet, regarde rangoon de John Boorman, tu verras la différence entre un film engagé sur cette même cause. 


     


     


     

  • Anonyme

    04/03/2008 à 18h35

    Répondre

    Je l'ai vu, j'ai été scié par la violence des images. Y a pas de scénarios, pas de grandes réflexion sur la cause birmane.

    La seule chose qu'on ressent à la fin de ce film, c'est un dégout profond de la guerre, je trouve. Y a pas de réflexion sur la guerre, c'est peut-être simplement l'intérêt de ce film. Justement de refuser de réfléchir sur la guerre, son intérêt ou tout ça, juste montrer ce que c'est qu'une guerre, que rien n'en sort de bon, absolument rien d'autre qu'un grand refoulement, des années pour s'en remettre, rien de constructif (l'humanitaire rentrera dégoutée chez elle, et s'en remettra sûrement jamais, comme john rambo d'ailleurs). La guerre détruit, et rien ne peux la justifier. C'est ce que stallone affirme, et mine de rien c'est fin, je trouve. Je trouve que c'est osé comme film.

    Sur la réalisation : y a rien à dire, stallone maîtrise son sujet.Exposer les cadavres, les explosions, les démembrements, c'est montrer ce qu'est une guerre. Et refuser de montrer d'où elle vient et où elle mène, juste dire que c'est pas la raison qui en est la cause, juste la folie. Je trouve qu'il a de la classe de faire un film pareil. Il voulait en terminer avec john rambo, il l'a fait avec classe je trouve....

    Et pour terminer, je trouve que c'est un beau retour aux sources, parce qu'on voit dans ce film ce que rambo avait vécu au vietnam....L'horreur à laquelle il avait été confronté.

  • Anonyme

    04/03/2008 à 18h40

    Répondre

    et rester dans l'archétype (des méchants, de l'histoire des gentils )lui permet d'accrocher le spectateur à des principes simples, et les retourner. Parce que dans la plupart des actions movies, la violence n'est jamais fustigée. Prendre des caricatures de personnages d'actions movies, et les placer dans la réalité, je trouve que c'est très intelligent....

  • Anonyme

    20/03/2008 à 18h53

    Répondre

    Moi j'adhère complètement. Le dernier Rambo était une vraie tuerie, le prochain Indiana Jones promet d'être génial et un 6ème Inspecteur Harry serait vraiment cool aussi. Je vois pas pourquoi on passe toujours notre temps à critiquer tous ces vieux acteurs.

  • gyzmo

    20/03/2008 à 18h53

    Répondre

    Y'a pas non plus un Cliffhanger 2 sur le feu ? Me semble avoir lu ça quelque part. Autrement, Harry la grande faucheuse de retour, effectivement, hoax powa que ça m'étonnerait pas^^

  • nazonfly

    20/03/2008 à 19h02

    Répondre

    Cliffhanger 2... quand on voit le 1 qui, même à l'époque où j'étais fan des films d'action m'avait déplu...


    Vivement un prochain Chuck Norris, un prochain Schwartzenegger, un futur Dolph Lundgren. Et Mr T il devient quoi? Et Lou Ferrigno? Tout ceci me semble si enthousiasmant! 

  • Anonyme

    21/03/2008 à 03h36

    Répondre

    va te coucher, soit disant amoureux des films d'actions

  • Anonyme

    21/03/2008 à 13h48

    Répondre

    Tant qu'il y a de la vie !


    Ma foi, pkoi pas ? Pour son âge, il est encore là ! 

  • Lestat

    21/03/2008 à 16h49

    Répondre

    Chuck a tourné un truc récemment (Le Sang du Diamant chronique sur Krinein !).


    Quand à Dolph...et bien il tourne lui-même ses films à présent. Le dernier vient de sortir en direct to DVD.

  • riffhifi

    21/03/2008 à 16h52

    Répondre

    Ouééé, Dolph a eu 50 ans en novembre (c'est le baby des stars d'action), et Chuck a fêté ses 68 ans le 10 mars.

  • Anonyme

    21/03/2008 à 17h29

    Répondre

    haaaa Clint reste bien le plus classe


    Je dis pas non pour le revoir degommer du punk XD

  • Anonyme

    12/10/2008 à 12h37

    Répondre

    tres bon film vivement rambo 5 blog sur stallone:


    http://nico1980.unblog.fr

  • Anonyme

    24/10/2008 à 21h41

    Répondre

    Excellent Rambo. En Blue-ray en plus c'est la cerise sur le gateau.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques