3/10

Poséidon

Posébidon

Dans le genre « Il faut mieux s'abstenir que réaliser un remake raté », Poséidon remporterait sûrement plusieurs trophées dans les catégories "atmosphère inexistante", "personnages caricaturaux" et "action en veux-tu en voilà". Nouvelle version de L'aventure du Poséidon, film catastrophe mené par Gene Hackman racontant la survie d'un petit groupe d'individus dans un paquebot s'étant retourné, Poséidon n'en a gardé que le concept pour le mélanger avec les éléments des blockbusters actuels. Seulement, Hollywood devrait former plus de scénaristes et arrêter la production en chaîne d'artificiers ou de petit génie des effets spéciaux.

On pouvait pourtant s'attendre à un résultat correct avec Wolfgang Petersen aux commandes, compte tenu des qualités d'En pleine tempête dont le thème est plus ou moins similaire. Seulement, l'Allemand a préféré cette fois s'amuser avec une multitude de situations dangereuses plutôt qu'avec les personnages. C'est ainsi qu'après l'introduction vite expédiée des protagonistes et de l'immense vague qui retourne le bateau, on retrouve le petit groupe de héros prêt à s'en sortir par eux-mêmes. En 5 secondes top chrono ils ont fait ami-ami dans l'adversité et sont désormais prêts à affronter tous les dangers. Seulement, la suite n'en est pas plus trépidante, juste plus mouvementée et plus bruyante.

Il faut dire qu'avec des personnages du genre beau gosse solitaire au coeur tendre, mère de famille célibattante, rejeton courageux, père ex-pompier ex-maire de New York ex-couteau suisse, fifille et son chéri, latina clandestine et vieux riche en plein repentir, il est strictement impossible de s'y intéresser un seul instant. Ils sont tellement clichés que même une parodie hésiterait à tous les aligner. Dès lors, l'histoire n'est plus qu'un prétexte à une accumulation de scènes d'action plutôt répétitives. Des scènes davantage comiques que dramatiques et c'est bien là tout le problème du film.

On ne redira rien sur la débauche d'effets spéciaux ni sur la volonté d'en faire voir de toutes les couleurs aux personnages mais il y a une façon de le faire pour que le film prenne. Le spectateur ne se sent pas concerné une seule seconde et s'amuse à voir les héros faire de l'apnée ou échapper à une énième explosion au lieu de souffrir avec eux. Toutes les situations sont si grosses, si prévisibles et si américaines que toute la tension dramatique est tuée dans l'oeuf. Dommage pour un film catastrophe qui vient de se débarrasser là de la moitié de son fond de commerce. Il reste bien l'intensité visuelle des scènes d'action qui ne faiblissent jamais mais cela ressemble juste à de la pure esbroufe technique.

Poséidon est un film qui fait plouf. Le scénario prend l'eau avec ses personnages caricaturaux au possible et son lot de scènes estampillées "100% invraisemblables". Rien de plus qu'un mauvais film catastrophe qui se rattrape sur l'aspect technique et divertissement grâce à son côté comique involontaire. Il en ressort ainsi une impression de série Z à très gros budget, ce qui plaira à certains.

A découvrir

Ultraviolet

Partager cet article
A voir

On va s'aimer

A propos de l'auteur

7 commentaires

  • Cineman

    29/06/2006 à 22h32

    Répondre

    Poséidon est un film qui fait plouf. Le scénario prend l'eau avec ses personnages caricaturaux au possible et son lot de scènes estampillées « 100% invraisemblables ».


    T'es dur Weird y'a quand même des choses positives dans ce film .
    Regarde l'humour par exemple ... quand le bateau coule et que l'un des gars dis '' Au moins on va pas manquer d'eau '' , avoue que fallait la trouver celle la quand même
    Non plus sérieusement je suis tout à fait d'accord avec ta critique , scénario creux , incohérences flagrantes , personnages ridicules , les effets spéciaux ont beau être réussis ils n'ont pas d'intérêts avec un tel néant scénaristique pour les entourer !!
    Ce n'est pas un film catastrophe c'est une catastrophe du début à la fin ... d'ailleurs je crois que la fin réussit à faire encore pire que tout le reste toute l'équipe saute du bateau et comme par hasard y'a un bateau de sauvetage qui les attend à coté , avec un pistolet pour lancer des signaux , si c'est pas de la chance ça dis dont
    Bref Poseidon est un film raté à tout point de vue , je lui metterais 2 pour la belle vague du début !!!

  • platypus-sensei

    17/08/2006 à 11h57

    Répondre

    Alors moi je dois avouer que je me suis bien marré...c'est vrai que c'est une bouse mais il y a vraiment trop d'incohérences et de clichés pour ne pas finir par en rire (je l'ai vu en DVD alors mon portefeuille a peu souffert de cette farce)
    il faut dire que rien que la présentation des personnages est un grand moment Kurt Russel (il a pris un coup de vieux non?) en ex-maire de NYC ex-pompier (quel originalité!) au prise avec sa petite famille (deux ados totalement creux); un gentleman célibataire joueur professionnel(non arretez c'est trop); un vieux homo (d'ailleurs on sait même pas ce que ça vient foutre dans l'histoire ? hormis pour les quotas); un "abruti" (la scène de sa présentation est vraiment magnifique le mec est tellement puant que ça en devient ridicule); une jeune mère célibataire avec son marmot et des clandestins...en fait, il ne manque que le chien (vous savez pour une scène du genre "où est timmy!? il faut retrouver timmy!" pour que le casting du film catastrophe parfait soit complet...
    Bref, une fois que les personnages ont été présentés, on est déjà plus ou moins en mesure de prédire qui va claquer...il ne reste plus qu'à savoir quand.
    alors les morts justement...plus ridicules les unes que les autres

    celle du serveur dans l'ascenseur est trop drôle empalé puis écrasé par un ascenseur en feu...démesure? nooon...
    Sa copine qui se noie, pareil noyade puis traumatisme cranien...c'est pas de veine pour les clandestins ça...et puis les mecs qui essayent (d'une manière très cédible) de la réanimer pendant...30 secondes...moi je dis bravo...
    enfin le "méchant" dont la mort se voit venir comme Carlos dans un défilé de majorettes écrasé par un "jenesaisquoide20tonnes"...

    c'est sans compter sur les scènes incohérentes et des dialogues d'une grande finesse "je suis architecte et les bateaux ne sont pas fait pour flotter à l'envers "

    j'ai particulièrement aimé la scène où le mec plonge dans l'eau sans savoir la profondeur ni où il pourra ressortir...
    le coup des balastes est aussi un grand moment plein de bon sens une fois passés, ils se retrouvent de nouveau dans un zone "habitable" ça veut donc dire qu'il y a des quartiers sont les balastes d'un bateau qui de surcroit sont reliés aux hélices...logique
    enfin, effectivement, le coup du canoe de sauvetage juste sous eux...c'est le coup de grace du film

    alors merci Mr Peterson pour cette grande farce lol .

  • raidenjeff

    18/08/2006 à 02h14

    Répondre

    Et ils arrivent à retourner le bateau a la fin?
    On m'a dit ça mais j'sais pas si c'est vrai.

  • platypus-sensei

    18/08/2006 à 09h46

    Répondre

    oui...d'abord ils écopent avec des seaux à champagne les 3'215'203 litres en trop, puis le bâteau fait surface, alors seulement ils le retournent à l'aide des mini pagailles du canots de secours wink

  • Anonyme

    18/08/2006 à 12h57

    Répondre

    Il y a un temps ou Wolfang Petersen était un nom vendeur mais après plusieurs bides (Troie et En pleine tempête pour ne citer que eux), Petersen doit se cantoner à des produits de commandes et même à des remakes carrément inutiles, Poséidon est le type même de produit scénarisé par un yes men est mise en valeur par un vrai réal, d'ailleur la seule scène qu ise démarque est celle de l'ascenseur, pour le reste c'est la trame du premier poséidon sorti plus de 20 ans plus tôt mais modifiée à plusieurs endrot, mais le résultat est presque identique dans la forme (on remontre le bateau à l'envers pour en sortir) est carrément différent dans le fond (personnages et relationel).

    Une chose est sure, Le réalisateur va droit au but.

  • platypus-sensei

    18/08/2006 à 13h34

    Répondre

    Effectivement, peterson va droit au but et on a pour son argent au niveau action et effets spéciaux (après tout n'est ce pas ce qu'on recherche dans ce genre de film?) toutefois, de là a dire qu'il appose sa "patte" de réalisateur dans poséidon, il y a un fossé que je ne franchirais pas...
    la scène de l'ascenseur n'a - pour moi- qu'une seule originalité le sacrifice d'un rescapé (pas tellement dans les habitudes bien pensantes d'hollywood) je pense que tu fais allusion à cela.
    Par contre au niveau des personnages, faut pas pousser mouais ...moi je les ai trouvé creux et hyper stéréotypés (cf. liste précédente) et puis le relationnel? lequel? tout le monde exprime une indifférence hallucinante face au décès brutaux de leurs compagnons de fortune...
    Non franchement, je le répète, pour moi, poséidon est un divertissement débile mais honnète.

  • Anonyme

    18/08/2006 à 15h47

    Répondre

    Pour la scène de l'ascenseur t'es très bien compris, c'est le seul intérêt, je voulais pas spoiler alors j'en ai dis le minimum.


    Pour le relationnel et les personnages, justement ils sont plus intéréssants dans l'original (les aventures du poséidon) et c'est pareil pour le relationnel.

    par contre niveau action, Le remake balance un peu plus, mais même si c'est ce qu'on recherche, ben j'ai un l'impression que le boulot de Petersen a été vain sur ce coup, le seul passage ou il prouve son talent dont des passages en CGI, (intro et retournement du bateaux) et si certaine scène sont par la suite réussie (l'ascenseur donc, la recherche du petit) on ne peut pas s'empecher un manque d'originalité et une et une surenchère ayant tendance à oublier une certaine crédibilité (la fin calquée sur armageddon, la noyade de la fille, le mec qui se fait faucher etc etc...)

    Ce genre de scène intensifie le rythme mais finit pas un peu lasser.

    Il y a un temps ou Petersen nous faisait rêver avec des chiens volants et des mangeurs de pierres.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques