6/10

En pleine tempête

Six hommes partis en mer pour pêcher l'espadon se heurtent à un des plus dangereux phénomènes climatiques qui pouvait surgir : une tempête.

En Pleine Tempête -The Perfect Storm-, réalisé par Wolfgang Petersen, est un film dédié aux 10.000 marins de Gloucester qui ont trouvé la mort en mer depuis 1623, mais c'est surtout un film qui retrace la folle aventure de ces six hommes : Michael Moran -interprété par John Hawkes-, Dale Murphy -John C. Reilly-, Alfred Pierre -Allen Payne-, Robert Shatford -Mark Wahlberg-, David Sullivan -William Fichtner- et William Tyne -George Clooney-. Le film est bien entendu impressionnant, surtout lorsqu'on sait que toutes les scènes maritimes ont été filmées dans un bassin au sein des studios "Warner". Quant aux effets spéciaux, ils sont signés Georges Lucas.

Les autres scènes ont été tournées à Gloucester au contact de la population qui a vécu ce drame de 1991 presque en direct. Les acteurs sont crédibles et George Clooney sort grandi de l'épreuve. Le scénario reprend simplement la réalité sans en ajouter, et ce n'est pas plus mal : l'hommage en est plus sincère. On est successivement heureux pour nos héros, puis tristes ; on tremble souvent, bref le film réussit à merveille à susciter l'émotion. La musique du film, que son compositeur voulait "humaine" en évitant les thèmes de la pêche et de la navigation, tient son rôle.

Un bon film. Mais gardez quand même en tête que le drame, survenu dans la réalité, était sûrement bien plus atroce et insupportable.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques