4.5/10

Pieces of April

Pour Thanksgiving, April Burns (Katie Holmes) reçoit à dîner sa famille qu'elle n'a pas vu depuis un bon moment...

Pieces of April est un film indépendant qui donne dans le drame social à la fois anecdotique, inabouti et profond. Commençant par de nombreuses scènes communes (trouver un four pour cuire la dinde de Thanksgiving), il gagne de la consistante au travers de petits éléments tels les relations avec les habitants de l'immeuble d'April ou encore les évocations de souvenirs concernant la jeune femme. Certains points, comme la maladie et le caractère insupportable de la mère d'April (Patricia Clarkson) sont particulièrement touchants, notamment dans les scènes dans la voiture. D'autres, par leur spontanéité criante de vérité parfois difficile à accepter, laissent paraître des sourires crispés. Côté réalisation, le film est tourné caméra à l'épaule en DV, ce qui donne des images souvent assez moches, sans trop choquer non plus compte tenu du sujet intimiste.
Malheureusement, ce qu'on retient le plus de Pieces of April, c'est une impression d'inachevé et d'incohérence à la fin. En effet, comme le titre de son oeuvre l'indique (« des morceaux d'April »), le réalisateur et scénariste Peter Hedges nous offre quelques parcelles de la vie d'April. Le problème réside dans le fait que c'est son passé turbulent qui nous séduit alors que son attitude gentillette et propre dans le présent nous indiffère presque. De plus, le « Happy End » final apparaît trop soudain et en quasi contradiction avec le reste du film.
On notera aussi la musique émouvante de Stephin Merritt.

Au final, Pieces of April oscille entre l'intensité d'une reflexion sociale avec un jeu d'acteurs impeccable et le superficiel avec des sujets dramatiques pas assez développés.

A découvrir

Garden State

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques