7.5/10

petits ruisseaux (Les)

La voilà donc, cette adaptation cinématographique de Pascal Rabaté ! La pellicule bien ficelée, l'auteur retranscrit avec simplicité et délicatesse sa fameuse bande dessinée.

La voilà donc, cette adaptation cinématographique de Pascal Rabaté ! L'auteur français considéré comme l'un des plus prolifiques du 9ème art peut enfin se frotter les mains. La pellicule bien ficelée, Rabaté retranscrit avec simplicité et délicatesse sa fameuse bande dessinée, couronnée en 2007 par le Grand Prix de la Critique de l'ACBD.

ruisseaux_250
- Et toi Emile ? Tu arrives toujours
à faire des touches ?
Emile et Edmond sont deux "petits vieux" comblant leurs journées paisibles par des rituels quotidiens. Pêches, discussions autour d'une table et blagues potaches rythment une retraite sans histoire.
Un jour, peu avant de rendre l'âme subitement, Edmond confesse à son ami qu'il a une vie amoureuse et sexuelle cachée, perceptible uniquement à travers les tableaux érotiques qu'il peint dans sa remise. Pour ne pas sombrer dans la décrépitude, Emile décide de reprendre sa vie en main. Son voyage initiatique personnel va se transformer en une cure de jouvence laissant s'exprimer ses désirs d'adolescent, émerger ses souvenirs passés mais aussi des regrets éternels.

Cela fait maintenant quelques années que le cinéma s'approprie des thématiques liées aux personnes âgées. En 2008, Andreas Dresen, auteur de Septième ciel, avait déjà brisé un tabou en mettant en scène la sexualité des seniors à travers une histoire d'adultère. Aux Etats-Unis, Jack Nicholson et Morgan Freeman s'amusaient au même moment à se donner la réplique dans Sans plus attendre, de Rob Reiner. Mais le véritable étendard de cette explosion américaine reste probablement Gran Torino de Clint Eastwood. Au fil des années, l'homme a toujours su proposer des scénarios de qualité, montrant des seniors actifs, capables de surmonter la fatalité de leur vie passée. Les studios Pixar ont aussi récemment exploité le filon avec Là-haut, petit bijou d'animation où Carl, un vieil homme veuf de 78 ans, décide de s'envoler à bord de sa maison pour conquérir ses rêves de jeunesse. En France, la tendance se dessine avec le succès de La tête en friche où la fraîcheur de Germaine parvient à séduire Gérard Depardieu.

ruisseaux2_250
- Dites-moi Emile, vous essayez
de faire une touche ?
Les petits ruisseaux
va plus loin. Avec poésie et pudeur, Pascal Rabaté aborde lui aussi la sexualité des « vieux », notamment le doux réveil de leurs désirs ensommeillés. Taillé pour ce rôle, Daniel Prévost sort des sentiers battus et entraîne le public vers la renaissance de son personnage. L'acteur n'hésite pas d'ailleurs à évoquer dans des interviews son expérience personnelle pour expliquer la justesse de son jeu. Le casting qui l'accompagne ne fait pas fausse note non plus. Toute l'équipe semble avoir saisi la dimension humaine du scénario dont le résultat est palpable à l'écran.
Outre cette redécouverte de soi, Pascal Rabaté casse les clichés de la stigmatisation. Au-delà de l'évolution personnelle d'Emile, les personnages secondaires ne jugent pas la personne par rapport à son âge. Au contraire : leur naturel permet au protagoniste principal d'avoir une meilleur image de lui-même, notamment lorsqu'il passera quelques jours avec une bande de jeunes exilés du système.

Le film de Rabaté reflète-t-il une tendance actuelle qui va vers la cassure du cliché, condamnant les seniors à creuser leurs propres tombes ? Dans tous les cas, avec la montée du papyboom, il est très probable que les mentalités évoluent. Parallèlement au développement de nouveaux besoins que viendra combler notre société, les mentors du cinéma vont certainement s'approprier de plus en plus ce registre pour illustrer les problématiques d'une génération phare à laquelle ils appartiennent. De ce fait, Les petits ruisseaux annoncent les prémices de cette nouvelle ère. En attendant, il souffle tel un vent estival vous invitant dans les salles obscures tant qu'il en est encore temps.

A découvrir

Alpha Dog

Partager cet article
A voir

Commando

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    24/06/2010 à 12h25

    Répondre

    qul bonheur de film...enfin un film qui nous fais du bien. fonçer

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques