Le nouveau film de M. Night Shyamalan

La nou­velle his­toire, Lady In the Water, que nous conte M. Night Shya­ma­lan (Sixième Sens, Incassable, Signes, The Village) est une des propres his­toires que le ci­néaste a créées pour ses en­fants. Dans ce cin­quième film, il est ques­tion d'amour entre une nymphe échap­pée d'un conte et un concierge.

Cle­ve­land Heep (Paul Gia­mat­ti vu dans Sideways), le concierge d'un im­meuble ré­si­den­tiel, dé­couvre une nymphe aqua­tique (Bryce Dal­las Ho­ward dé­cou­verte dans The Village et Manderlay) dans la pis­cine du bâ­ti­ment. Réa­li­sant qu'elle est le per­son­nage d'un conte, Cle­ve­land et ses amis vont tout faire pour l'aider à re­tour­ner vers son monde. Mais la nymphe est me­na­cée par de sombres créa­tures bien dé­ci­dées à l'em­pê­cher de re­tour­ner chez elle...

Bande-annonce (Quick­time)

Site officiel

Date de sor­tie fran­çaise : 23 août 2006

A propos de l'auteur

51 commentaires

  • Filipe

    25/03/2005 à 09h35

    Répondre

    Enfin bon, vu la qualité des films précédents, la barre est haute


    Une qualité en dents de scie, quand même...

  • nazonfly

    25/03/2005 à 22h46

    Répondre

    Figo a dit :
    Enfin bon, vu la qualité des films précédents, la barre est haute


    Une qualité en dents de scie, quand même...


    Emoussées les dents de scie en plus!

  • Selena

    30/03/2005 à 16h05

    Répondre

    Paul Giamatti ([i]Sideways) et Bryce Dallas Howard, l'héroine de [url=http://cinema.krinein.com/Village-1805.html" title="The Village" title="The Village">The Village ont été contactés par Warner Bros pour jouer dans le prochain Night Shyamalan . La jeune actrice vient de terminer le tournage de Manderlay (qui fait partie de la nouvelle trilogie de Von Trier avec notamment

  • Anonyme

    02/04/2005 à 15h35

    Répondre

    Tant qu'il nous refait pas le coup de

    "J'aime la religion et je le montre quitte à raconter n'importe quoi" je suis preneur !!!

    Espérons que le succces mitigé de the village fera prendre conscience à M. SHINE qu'il devrait reveni au temps de incassable, c'était tellleeeeemmmeeent mieuuuuxx !!!

  • Veterini

    02/04/2005 à 16h27

    Répondre

    j'adore ce synopsys en tout cas !
    j'espere juste que ce sera pas une nouvelle histoire de fantome avec une nymphe.

  • sven

    23/11/2005 à 14h16

    Répondre

    ne serait-ce point James Newton Howard à la musique, une fois de plus?
    il me semble retrouver des mélodies de violons proches des partitions sublimes du Village, et meme quelques notes de piano évocatrices tout à la fin de la BA...
    j'espère que ce sera bien...

    la BA en montre quand même très peu, hein

  • sophi&

    23/11/2005 à 17h21

    Répondre

    J'ai du mal à évaluer ce cinéaste : j'ai bien aimé 6ème sens, incassable est pas mal du tout (malgré son thème grotesque). Par contre "village" et "signes" ne m'ont pas du tout emballé.
    Il ya quelque chose d'hollywoodien dans le choix de ses thèmes, mais un style presque européen (pour un hindou c'est pas mal). Il n'hésite pas à faire de longs plans-séquences, à s'attarder sur le visage de ses acteurs bref à oublier le coté coup de poing de ses collègues.
    Ce qui à mon avis est une qualité. Mais ses sujets (à part 6ème sens), sont parfois limites et mal développés.

  • Lestat

    23/11/2005 à 17h24

    Répondre

    Je suis curieux avant tout. Shyamalan avait fait un beau film sur le thème déjà "enfantin" du héros de Bd -Incassable-. Signes plus j'y repense, plus je trouve que c'est un excellent film. Y'a que Sixième Sens que j'ai revu à la baisse.

    Un conte par Shyamalan, avec tout ce que ça comprend de noirceur et de rèverie, ça peut être très intéressant.

  • sophi&

    23/11/2005 à 18h13

    Répondre

    sven a dit :
    le thême du Super-Héros, un thême grotesque???


    hors de ma vue, hérétique!!!

    C'est que tu ne m'as pas vu...

    Plus sérieusement, je trouve que le thème du super hero dans un film d'une facture plutôt classique, et d'une très grande sobriété, détonne un peu avec l'aspect général de cette fiction.
    Néanmoins le scénario est très bien ficelé.

  • sophi&

    23/11/2005 à 18h25

    Répondre

    Pourtant j'ai lu Strange quand j'étais petite, et je n'ai pas vu beaucoup de super héros ou super méchants sans collant ni armure...
    Et forcement cette vision du bien et du mal, définie comme deux choses bien distinctes, est parfois naive.

  • sophi&

    23/11/2005 à 18h33

    Répondre

    Quand tu regardes "incassable" c'est de cette façon là qu'il est défini (le musée de l'homme de verre). Et le super héros originel aussi (Superman, Spiderman, Batman etc...)

  • Lestat

    23/11/2005 à 22h43

    Répondre

    STOP, donc.


    ----

    Shyamalan va donc faire un joli (?) conte avec une sirène. Reprenons.

  • sven

    23/11/2005 à 22h47

    Répondre

    vous pourriez faire un peu de ménage, messieurs ou mesdemoiselles les modérateurs/trices???


    merki

  • nazonfly

    24/11/2005 à 10h04

    Répondre

    Shyalaman est l'un des cinéastes les plus surcôtés du temps. Je n'ai vu que The Village (une bouse), Signes (une grosse bouse) et Le Sixième Sens (une simle daube).

    Son cinéma ne m'attire en rien et ne m'évoque rien.

    sven a dit :
    ne serait-ce point James Newton Howard à la musique, une fois de plus?
    il me semble retrouver des mélodies de violons proches des partitions sublimes du Village, et meme quelques notes de piano évocatrices tout à la fin de la BA...


    Je crois que pour les bandes annonces il arrive assez souvent que des musiques d'anciens films soient utilisées (on en avait parlé quelque part sur Krinein).

  • sven

    24/11/2005 à 22h48

    Répondre

    la prochaine fois que tu émets une critique, utilise la voix subjective
    paske de mon coté, je trouve les Shyamalan (et surtout Incassable, copain Zdenek ), même si The Village est beaucoup trop gros à de nombreux niveaux, extrêment bons!!!

    mais tout ceci ne fait pas avancer le débat

    vivement le prochain!!!

  • olympe

    24/08/2006 à 01h25

    Répondre

    Il est vrai que le personnage de Sory est peu charismatique et l'on ne découvre jamais réelement ce qu'elle doit apporter Mais l'histoire est prenante et les acteurs jouent bien. L'immersion du fantastique et du conte dans la vie ordinaire m'a beaucoup plu. L'humour et le suspense sont présents. C'est pour cela que je trouve ta critique un peu dur....

  • Anonyme

    24/08/2006 à 15h53

    Répondre

    Je n'apprécie pas beaucoup mister Shine, j'ai seulement adoré incassable et pas vraiment aimé le reste mais il faut lui reconnaitre un talent d'écriture et de mise en scène irréprochable, je n'accroche pas à son univers, j'y suis complètemetn hermétique mais en même temps je ne peux renier ses grandes qualités, je suis donc convaincu de ce que tu me racontes, ça me fais penser au dernier album des daft punk. J'irai peut être le voir pour en juger.

  • Tony Clifton

    25/08/2006 à 17h18

    Répondre

    Désolé mais moi je n'irais pas le voir

    Je me suis déja fait avoir avec [b]Signes (vraiment pas terrible) et Le Village (une sombre arnaque, ce film, les acteurs sont franchement mauvais et le sois-disant effet de surprise est bidon)

    On surestime bcps trop ce réalisateur, la qualité de ces films n'a cessé ed diminué depuis 6ieme sens[/b], qui était très réussi, grace aussi au magnifique jeu des acteurs.

  • raidenjeff

    26/08/2006 à 16h04

    Répondre

    On dit pas que c'est mauvais, on dit "je n'ai pas aimé" quand on parle d'un grand réalisateur

    Signes est un film d'atmosphère. Shyamalan joue avec nos peurs pendant 2h uniquement par l'allusion d'un simple champs de mais. C'est quand même énorme. Idem pour le village, tout est dans la mise en scène.

    Je trouve que justement, il fait de mieux en mieux depuis 6ème sens qui abordait une narration classique et rien de bien originale dans la conception a part son scènario.

    Aujourd'hui, il a grandi et s'est forgé une véritable identité, à l'instar d'un Tarantino qui explose de son génie avec son chef d'oeuvre Kill bill.

    C'est un de ces rares réals qui peut nous faire transcender rien qu'en filmant une cafetière ou un pot de fleur. Du grand art.

  • Tony Clifton

    26/08/2006 à 21h32

    Répondre

    raidenjeff a dit :
    On dit pas que c'est mauvais, on dit "je n'ai pas aimé" quand on parle d'un grand réalisateur


    Grand réalisateur ... mouais ...

    [quote][b]raidenjeff a dit :

    Signes est un film d'atmosphère. Shyamalan joue avec nos peurs pendant 2h uniquement par l'allusion d'un simple champs de mais. C'est quand même énorme. Idem pour le village, tout est dans la mise en scène.


    Mmm, j'ai pas vraiment trouvé ca effrayant, en fait, limite marrant avec les
    aliens tout verts ... et totalement ridicule vers la fin, à propos du "message de dieu, donné à sa femme"

    raidenjeff a dit :

    Je trouve que justement, il fait de mieux en mieux depuis 6ème sens qui abordait une narration classique et rien de bien originale dans la conception a part son scènario.


    ... à part son scénario, son interprétation, sa musique ... ca fait bcp qd même

    raidenjeff a dit :

    Aujourd'hui, il a grandi et s'est forgé une véritable identité, à l'instar d'un Tarantino qui explose de son génie avec son chef d'oeuvre Kill bill.
    [/quote]

    Kill Bill n'est pas un chef d'oeuvre, à mon avis personnel à moi[/b]

    raidenjeff a dit :


    C'est un de ces rares réals qui peut nous faire transcender rien qu'en filmant une cafetière ou un pot de fleur. Du grand art.


    Ca peut être très chiant un pot de fleur ... en fait ses films, à Shyamalan, me font dormir, tellement il ne se passe rien ... c'est un buzz à lui tout seul ce Shyamalan ...

  • nazonfly

    28/08/2006 à 10h23

    Répondre

    raidenjeff a dit :
    On dit pas que c'est mauvais, on dit "je n'ai pas aimé" quand on parle d'un grand réalisateur


    Comme Tony Clifton, je dirais "on dit pas que c'est un grand réalisateur, on dit j'aime ce réalisateur".

    J'ai vu Signes que j'ai trouvé daubesque, le Sixième Sens que j'ai trouvé plus que moyen et je me suis fait avoir par la bande annonce du Village qui est un film plus que dispensable.......... Comme on dit dans le monde du football, Shyabidule est un réalisateur surcôté!

  • Anonyme

    28/08/2006 à 12h38

    Répondre

    nazgul666 a dit :
    Shyabidule est un réalisateur surcôté!


    Je n'ai adoré qu'incassable mais je ne dirai pas que ce réalsiateur est surcôtés, je pense qu'il a crée un univers avec une seule porte, si on ne veut ou on ne peut y acceder, ben tant pis, moi je n'ai adhéré à son univers qu'une fois, j'ai pas aimé signs et j'ai détesté the village, mais je reconnais que Mr Shine est un réalisateur talentueux car ses oeuvres ont une véritable personnalité et c'est sur ce point un avantage dans l'univers cinématographique du moment.

    Enfin c'est mon avis.

    Même si Kill bill n'est pas un chef d'oeuvre il est en train d'obtenir son statut de culte comme beaucoup d'oeuvre de mister Shine même si ça ne concerne pas tout le monde...

  • naweug

    28/08/2006 à 21h01

    Répondre

    Celui que j'ai préféré était aussi Incassable. 6e Sens, j'avais découvert la fin avant même le milieu..
    Le Village j'ai trouvé ça marrant (dans le sens bouarf c'est quoi ce truc) et Signes ne m'a pas plus marqué que ça.. à part Joaquin Phoenix ^^...

    Je suis quand même curieuse de voir cette Jeune fille et l'eau.

  • raidenjeff

    29/08/2006 à 15h32

    Répondre

    J'ai vu Signes que j'ai trouvé daubesque



    j'veux bien comprendre ton avis, mais dire qu'un tel film (comme Signes en plus) est "daubesque", l'argumentation est un peu limité nan?

    il faut être aveugle ou être passé à coté pour ne pas saisir le potentiel du film... Personellement j'appelle pas ça du "daubesque" mais du Cinéma.

    J'suis quand même étonné qu'à part KRISS, personne ici ne reconnait le talent de Shyamalan. J'suis bien sur un forum ciné?

    En ce qui concerne sa filmo, Signes et incassable restent mes préférés^^

  • nazonfly

    29/08/2006 à 16h03

    Répondre

    raidenjeff a dit :
    j'veux bien comprendre ton avis, mais dire qu'un tel film (comme Signes en plus) est "daubesque", l'argumentation est un peu limité nan?


    Le potentiel du film Signes est facile à saisir. C'est Scary Movie 3 qui a compris toute l'essence du film.
    Pour donner plus d'arguments, faudrait que je revois le film. Et je n'en ai franchement pas envie.

  • raidenjeff

    29/08/2006 à 17h14

    Répondre

    nan mais scary movie... Un chien qui fume du shit, ouai trop drole et ils ont besoin de 5 scénaristes pour écrire ce torchon. Après j'vois pas le rapport avec Signes puisqu'ils se contentent de copier des scènes parfois plan par plan de manière tellement idiote (puisque c'est mal fait, mal joué, pas drole, sans intérêt) que ça devient risible et pathétique.

    Après que tu compares ça a Shyamalan, ça confirme que t'es passé à coté de son Art ou que tu as regardé Signes en t'attendant à voir autre chose.

  • platypus-sensei

    29/08/2006 à 17h25

    Répondre

    Alors là Nicolas je te trouve très dur... concernant l'aspect artistique du film je ne suis pas du tout d'accord avec toi. Tu dis

    "Pourquoi a-t-il décidé de consacrer une large partie de son film à des effets de style hideux basés sur la profondeur de champ ? Et s'il n'y avait que ça ! Le montage boulonne encore davantage le fiasco en se bornant dans les plans séquences fixes et en cherchant, me demandez pas pourquoi, à tourner les discussions du point de vue de la nymphe. Pire, l'enchaînement des évènements met à jour des raccords relativement incohérents, et des longueurs immondes qui diluent l'intrigue dans d'interminables minutes."

    Je trouve au contraire que les plans sont très travaillés, agréables à regarder. Effectivement, il utilise beaucoup les effets de profondeur de champs et cela peut s'avérer un peu déroutant au début. Toutefois, je me souviens de plusieurs plans qui relèvent du genie notamment la scène finale filmée depuis le fond de la piscine. A mon avis, s'il y a bien une chose que l'on ne peut reprocher à N. Shyamalan, c'est sa maîtrise visuelle et artistique. Ainsi - cela est valable pour tous ses films - les scènes sont toujours filmées sous un angle original qui contribue grandement au maintient du suspense.

    pour ce qui est du scénario tu dis

    "Et le scénario ! Nom d'une pipe, le scénario ! Autant peut-on comprendre qu'une histoire de chevet apparaisse naïve et un peu téléphonée, autant une mauvaise transposition au cinéma la transformera en histoire niaise et dénuée d'intérêt."

    Il est évident que si on adhère pas au postulat de départ il s'agit d'un conte, alors on risque de trouver le film franchement ridicule et peu cohérent.

    Perso, j'ai trouvé lady in the water sympathique, sans être un chef d'oeuvre, N. Shyamalan signe là un joli conte qui s'adresse sans doute avant tout aux rêveurs plutôt qu'aux amateurs de thriller psychologique.

    ps concernant le clin d'oeil (super gros certes) aux critiques de cinéma...et bien il n'y a qu'a lire ta critique pour voir que la caricature n'est pas si éloignée que ça de la réalité! Un peu d'indulgence que diable wink

    "mets du miel dans tes paroles mon frère"

  • Anonyme

    29/08/2006 à 17h37

    Répondre

    nazgul666 a dit :
    j'veux bien comprendre ton avis, mais dire qu'un tel film (comme Signes en plus) est "daubesque", l'argumentation est un peu limité nan?


    Le potentiel du film Signes est facile à saisir. C'est Scary Movie 3 qui a compris toute l'essence du film.
    Pour donner plus d'arguments, faudrait que je revois le film. Et je n'en ai franchement pas envie.

    Ben c'était facile comme remarque si on regarde bien

    Je pense que nazgul voulait dire que Mister Shine abuse d'effets faciles (même si ils sont techniquement maitrisés).

    Bon maintenant, ça ne sert à rien de comparer ces deux oeuvres vu qu'elles ne jouent pas du tout sur le même terrain, comme si on comparait un joueur de tennis et un joueur de cartes.


    Scary movie 3 a surtout compris que mister Shine abusait parfois de ces effets, mais il faut quand même reconnaitre qu'un réal qui tente de garder un style à l'ancienne tout en réussissant à posseder une personnalité, c'est quand même avoir un minimum de talent, son seul défaut au final c'est de ne pas tenter d'évoluer, il y a un peu de régression dans tout ça, ce n'est pas un mal en soi mais personnellement ça ne me touche pas, je le répête mais j'ai vraiment l'impression de film en film à assister à des épisodes allongés de la quatrième dimension car les sujets touchent très souvent la foi; l'illusion et termine par un twist qui doit débouler sur une morale que je n'apprécie que très peu.

    Au final je repproche justement à Mister Shine son aspest lisse et moralisateur, effrayant dans la forme et innofencif dans le fond, ses projets sont souvent alléchants et je suis très déçu des que je vois le résultat, il devrait travailler en colaboration juste une fois, pour voir...

  • KaSuGayZ

    29/08/2006 à 19h58

    Répondre

    Kill Bill est le chef d'oeuvre de Tarantino ? T'es sûr que t'as vu les autres ?

  • Anonyme

    29/08/2006 à 20h31

    Répondre

    KaSuGayZ a dit :
    Kill Bill est le chef d'oeuvre de Tarantino ? T'es sûr que t'as vu les autres ?


    tu parles pour qui ???

  • Nicolas

    29/08/2006 à 20h56

    Répondre

    platypus-sensei a dit :
    ps: concernant le clin d'oeil (super gros certes) aux critiques de cinéma...et bien il n'y a qu'a lire ta critique pour voir que la caricature n'est pas si éloignée que ça de la réalité! Un peu d'indulgence que diable


    Oulah, franchement je le prends pas pour moi, d'ailleurs je suis loin d'être un critique reconnu Et puis, je suis le premier à adorer ce que fait Shyamalan (même Signes et Le Village !).

  • sven

    30/08/2006 à 01h41

    Répondre

    argh, ce dernier commentaire me fait peur...
    en effet, je suis fan des films de M. Night, je considère même que Sixth Sense est le plus faible des 4 premiers quand on le revoit, même si je trouve que c'est un grand film...
    mais les autres sont plus beaux, mieux filmés, plus prenants, plus profonds au niveau des thêmes et de la façon dont ils sont abordés, et je retrouve la même émotion en les revoyant, ce qui est somme toute assez rare au cinéma (ça me le fait aussi avec Il était une fois dans l'Ouest et autres Leone, avec les Tim Burton, et quelques autres, c'est pour dire...)


    j'irai sans doute voir celui-ci dans les jours qui viennent, je vous tiendrai au courant (pour peu que ça puisse intéresser qqn... )

  • KaSuGayZ

    30/08/2006 à 01h44

    Répondre

    KRISSS a dit :
    Kill Bill est le chef d'oeuvre de Tarantino ? T'es sûr que t'as vu les autres ?


    tu parles pour qui ???

    Ben je parle pour celui qui a dit ça et dont le pseudo sur ce site est : " raidenjeff " .C'était un peu amer, mais ses dires se rapprochaient tellement du troll que j'ai eu envie de le souligner, pour la postérité.

  • Jade

    30/08/2006 à 11h27

    Répondre

    Le problème, c'est pas que le scénario soit maigre, en effet, si on admet qu'il s'agisse d'un 'conte moderne' (cette expression me fait bien marrer, mais admettons). En fait, le spectateur est laissé en attente de certaines réponses pourquoi le chien pelouse attaque t'il la nymphe alors 'qu'il y a des règles', pourquoi tel truc ne marche pas alors que ça devrait, etc.... Et les réponses qui sont donnés n'ont absolument rien à voir avec l'histoire de départ (en fait elle sont carrément pourries), le tout sous couvert de 'bah vous connaissiez pas le conte en entier, alors forcément' Story est attaquée parce qu'elle est la nymphe millénaire que tous les méchants veulent buter, quitte à 'briser les règles'... Bah oui, c'était évident... Le gars peut pas lire l'avenir sur son truc de mots croisés, c'est son fils qui lit sur les boites de céréales! C'est d'une implacable logique
    On est censé accepter des retournements de situation absolument grotesques, et si jamais on se plaint, le voisin (qui lui, est tout ému de voir un jardinier se battre contre une motte d'herbe avec une perche à piscine) se retourne et dit 'mais non t'a rien compris, c'est un conte!'. En effet, dans le domaine de la prise d'otage intellectuelle, Shyamalan est un grand réalisateur.
    Enfin, sinon les acteurs jouent bien, la musique est jolie, et la mise en scène pas si catastrophique, donc ça se regarde. Pour mêmoire, j'ai adoré tous les films du réalisateur, sauf The Village (qui utilise plus ou moins les mêmes procédés, à mes yeux), jusque là.

  • raidenjeff

    30/08/2006 à 17h21

    Répondre

    Kill Bill est le chef d'oeuvre de Tarantino ? T'es sûr que t'as vu les autres ?

    ou est ce que tu as vu que j'ai marqué que Kill Bill était le chef d'oeuvre de Tarantino?
    J'suis un énorme fan de ses films et je les considère tous comme des chef d'oeuvre.


    C'était un peu amer, mais ses dires se rapprochaient tellement du troll que j'ai eu envie de le souligner, pour la postérité


    j'avais envie de souligner aussi que t'ailles apprendre à lire, pour la postérité

  • KaSuGayZ

    30/08/2006 à 17h26

    Répondre

    raidenjeff a dit :

    Aujourd'hui, il a grandi et s'est forgé une véritable identité, à l'instar d'un Tarantino qui explose de son génie avec son chef d'oeuvre Kill bill. (...)Du grand art.


    "ok"

    Et si tu voulais nous signaler que tous les films de Tarantino étaient des chefs-d'oeuvres, il est malvenu de dire "son" chef-d'oeuvre en désignant Kill Bill car ça sous-entend qu'il est au-dessus des autres. Bref je voulais le signaler pour que t'ailles apprendre à écrire.

    C'est bon tout le monde est content (enfin toi et moi) on peut arrêter le ping-pong argumentatif ?

  • raidenjeff

    30/08/2006 à 17h46

    Répondre

    il a grandi et s'est forgé une véritable identité, à l'instar d'un Tarantino qui explose de son génie avec son chef d'oeuvre Kill bill


    Je vois pas ou est ce que je marque que Kill bill est LE chef d'oeuvre de Tarantino?

    Kill bill est une vraie déclaration d'amour au cinéma, un brassage habile de différents genre. Tarantino passe du noir et blanc à l'animation, en passant par les refs western ou encore film nippon. Plus que ça il brille de son talent dans la direction d'acteur et le registre dans lequel il a l'habitude de piocher. Le tout est un témoignage magnifique de l'amour d'un Tarantino endurcie et talentueux pour le Cinéma.

    Après c'est "incomparable" avec pulp fiction ou un reservoir dogs, on peut pas dire que c'est mieux ou moins bien. Tout ses films sont cultes à leur manière.

    tu comprends?


    il est malvenu de dire "son" chef-d'oeuvre en désignant Kill Bill


    euh c'est son film donc son chef d'oeuvre.
    Si je parle de pulp fiction, je dirais aussi son chef d'oeuvre.
    J'vais pas mentionner tout sa filmo non plus?

    si moi j'sais pas écrire, toi tu sais pas lire, je préciserais pour toi la prochaine fois

  • KaSuGayZ

    30/08/2006 à 17h54

    Répondre

    Toutes mes plates excuses grand seigneur de la syntaxe. Tu m'as ouvert les yeux.

  • raidenjeff

    30/08/2006 à 17h58

    Répondre

    Le troll te pardonne

  • sven

    30/08/2006 à 18h27

    Répondre

    mais mais mais mais... on s'en fout!!!

  • Anonyme

    31/08/2006 à 16h12

    Répondre

    Mais pas raiden jeff (qui est pas du genre à laisser terminer une discussion sans que les choses soient claire).


    Par contre, cette historie de chef d'oeuvre pas chef d'oeuvre, sérieux faut pas pousser.

    perso, sans vouloir parler de KB spécialement, toutes oeuvres qui une fois sortie se voit copier tout les gimmicks la composant a forcément marqué son monde, je pense que le mot son chef d'oeuvre s'apparentais à "SON BEBE", donc cette dicussion a été vraiment inutile mais bon...

  • KaSuGayZ

    31/08/2006 à 17h08

    Répondre

    Vous êtes bien mignons.

  • raidenjeff

    31/08/2006 à 17h23

    Répondre

    Pour ma défense je m'en fou mais qu'on vienne pas me les casser à propos de Tarantino Là, j'me dois de mettre les choses au clair comme dirait KRISS qui me connait très bien

    Après ce HS, il est temps de revenir au sujet du topic.

  • Nicolas

    01/09/2006 à 10h34

    Répondre

    raidenjeff a dit :
    Après ce HS, il est temps de revenir au sujet du topic.


    J'allais le dire.

  • KaSuGayZ

    01/09/2006 à 16h13

    Répondre

    Tu devrais être content qu'on ait up ce sujet aussi longtemps... Ingrat !

  • Nicolas

    01/09/2006 à 19h11

    Répondre

    KaSuGayZ a dit :
    Tu devrais être content qu'on ait up ce sujet aussi longtemps... Ingrat !


    C'aurait été encore mieux si on était resté sur Shyamalan

  • sven

    02/09/2006 à 00h48

    Répondre

    j'en sors...
    j'ai adoré

    plus ça va, plus je me dis que Shyamalan est mon réalisateur préféré...

    quoi de plus dans ce film par rapport aux précédents:
    - Shyamalan se moque de son cinéma et de lui-même
    le gamin et ses boites de céréales, le twist et le contre-twist, les retournements de situations et les personnages invraisemblables, le destin, immuable, etc...

    - Shyamalan règle ses comptes
    le critique de cinéma, qui démonte tous les rouages des films, qui est totalement insensible aux bluettes pour adolescents, qui a tout compris avant même le début du film et qui critique (normal...), et ben il se plante lamentablement, et il finit bouffé tout cru

    - Shyamalan fait... du Shyamalan, implacablement, avec son cinéma, sa façon de voir le film avec une âme d'enfant, et de le trouver beau pour peu qu'on s'en donne les moyens, etc...

    - Shyamalan sublime ses acteurs, Giamatti est génial et Bryce Dallas Howard est superbe , les seconds rôles sont tous aussi pittoresques les uns que les autres...

    - Shyamalan sait filmer, ça on le sait, et c'est beau

    - Shyamalan a un compositeur attitré merveilleux (James Newton Howard) qui fait des musiques donnant à ses films le petit plus qui, si on y est sensible, le rend fabuleux...


    en résumé, j'ai vraiment beaucoup aimé

  • Anonyme

    03/09/2006 à 20h37

    Répondre

    J'en sort à peine et je ne peux qu'avouer mon étonnement, Shyamalan m'a enfin retrouvé.

    Son film est déja très loin de ces délires religieux (excusez l'expression mais je l'ai ressenti comme tel) et se dirige vers une direction qui finallement me parait très approprié à son style.

    Le conte est un vrai conte ou se croisent émotion et naïveté dans un déluge de dialogues symboliques et de gestes tendres.

    Sa mise en scène diffère un peu de ses précédentes oeuvres mais parais pourtant très familière, j'ai pas eu l'impression qu'il faisait n'importe quoi

    L'absence de twist m'a enfin prouvé que shyamalan n'impressionait pas que pour ce détail finalement inutile et l'imagerie de son contes "moderne" dégage une aura féerique originale est n'hésite pas à mettre en avant tout la pureté de l'oeuvre. Vraiment dommage que Mister Shine en profite pour mettre en avant sa personnalité d'artiste incompris et règle au passage son compte avec les critiques.

    Une petite tache qui ne salit pas un spectacle que j'espérais enfin voir et qui m'a redonné "foi" en son désir d'artiste.

  • sven

    29/10/2006 à 12h41

    Répondre

    suis-je le seul qui, en écoutant la BO du film, ressente la même chose qu'en voyant le film (à savoir des frissons partout, j'adore les films de MNS)
    paske ça me le fait à chaque fois, et c'est très agréable

  • Koub

    11/02/2008 à 22h09

    Répondre

    Ma critique du film:


    La Jeune fille de l’eau est un film prodigieux.
    Il essaie de nous faire croire que des êtres surnaturels nous
    entourent, que notre voisin est un héros, qu’un gamin peut être un
    oracle découvrant la clé d’une légende millénaire sur un paquet de
    céréales. Aussi niais que cela puisse sembler, quelqu’un y croit
    suffisamment pour oser tenter de le raconter. M. Night Shyamalan ne
    doute pas un instant de sa fable à dormir debout et cela se voit à
    chaque plan. D’une sincérité désarmante, Shyamalan nous envoûte et nous
    emporte. On hallucine, on se marre, on se dit que jamais il ne va oser,
    et il le fait. Délaissant enfin sa gonflante manie du film uniquement
    conçu autour du twist-ending,
    Night nous fait rêver et c’est avec un bonheur sans bornes que l’on
    savoure cette histoire magnifique et ces personnages délicieux.
    Shyamalan maîtrise peut-être aussi bien le plan fixe que le maître
    Kitano, il excelle dans le jeu de la transparence et des reflets, ne
    compose jamais un effet inutilement complexe. L’unique thème musical de
    James Newton Howard, fabuleux, doux et euphorisant relève la saveur du
    film, et c’est avec cette puissante simplicité que toute la poésie de
    Shyamalan prend son envol. Comme à son habitude, le grand monsieur joue
    dans son propre film. Il commence par faire croire qu’il s’agit encore
    d’un clin d’œil éclair, d’un personnage insignifiant. C’est en fait un
    rôle majeur. Et il s’y adonne avec une candeur remarquable. La Jeune fille de l’eau ? Un petit film sans
    prétention et d’une grande humanité, plein de grâce et de simplicité. Tout ce pour quoi le Cinéma existe. Tout simplement.

  • Anonyme

    13/06/2009 à 17h54

    Répondre

    Je vais me làcher car j'en peux plus...


    D'abord reprenons certaines critiques de journaux ou de spectateurs:Shyamalan est un réalisateur et scénariste râté, 6ème sens ,signe, incassable sont des coups de bol, la chance du débutant


    Et ba si ça c'est pas des propos à la con, d'abord faites déjà la moité de ce que shyamalan a réalisé et après vous pourrez emettre de tels propos, ensuite la chance du débutant, jtrouve que  ces trois films c déjà pas mal, franchement jaime pas trop cette critique venant de mecs qui n'y connaitssen quel dalle en cinéma et en réalisation d'un film 


    2:Shyalan es prétentieux, car il nous entraine dans une histoire qu'on ne pige pas, il apparait dans ses films, dans la jeune fille de l'eau il s'octroie même un rôle de sauveur du monde, alors que c'est un mauvais acteur


    Encore une fois propos à la con, Shyamalan n'est pas prétentieux, c'est tout simplement un excellent scénariste et réalisateur, ui c'est mon point de vue, mais un mec qui a fait un chef d'oeuvre, pour moi il en a fait plusieurs, ne peut pas être totalement mauvais, de plus, ses histoires sont certes étranges, remplies de coup de théâtre mais pas du tout prétentieuse et imcompréhensible, il suffit juste d'ouvrir un peu plus son imagination voire  même son intelligence, je sais c'est très difficile..."Il joue dans ses films", a ba celle là, voilà comme elle est bonne  celle là! non mais sans dec vous allez pas me dire que c'est la première fois que vous voyez ça, "oui mais là il occupe carrément l'écran dans le rôle de sauveur", et alors, un scénariste fait ce qu'il veut de ses rôles, s'il veut jouer, qu'on le laisse, il y a plein d'autre exemple comme ça, que je ne me fatiguerai pas à citer comme personne ne me lira.


    En bref la jeune fille de l'eau est un film excellent, qui a vraiment fait parler la presse,il faut l'admettre, on lui a même discerner 2 razzie Award alors que des merdes innommables s'en tire à bon compte, dégoûté de la vie, on voit bien la connerie humaine, et surtout le manque d'imagination assez inquiétant qui touche à la fois certains réalisateurs de nos jours et certains spectateurs, (PAN) j'me suis tiré une balle.


     


     


     

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques