Nicole Kidman au corps à corps avec des aliens

Il n'y a pas que Tom Pouce qui doit se coltiner de belliqueux E.T. Nicole Kidman aura aussi la visite inopportune d'aliens opportunistes dans le nouveau film du cinéaste allemand Oliver Hirschbiegel (La chute, L'expérience) : L'invasion des profanateurs de sépultures.

Trois longs-métrages tirés de Invasion of the Body Snatchers écrit par Jack Finney ont déjà vu le jour. La plus célèbre version reste celle de 1956 de Don Siegel qui évoquait alors la paranoïa américaine face à la menace communiste. Il y eut aussi celle de Philip Kaufman en 1978 et celle d'Abel Ferrara en 1993 (Body Snatchers).
L'histoire ne varie presque pas : du jour au lendemain, la personnalité de certains habitants d'une petite bourgade change brutalement. Une jeune femme (Nicole Kidman of course) découvre peu à peu qu'ils sont remplacés méthodiquement par des copies extraterrestres.

Tournage en octobre.

A propos de l'auteur

8 commentaires

  • Anonyme

    23/10/2007 à 09h52

    Répondre

    on ne parle pas de The faculty de rodriguez et je suis sur qu'il y a d'autres films que celà, perso, le meilleur est celui avec  donald sutherland et  cette image de fin où on le voit pointer de doigt le visage livide et la bouche grande ouverte indiquant la derniere personne non infestée. Magnifique

  • riffhifi

    23/10/2007 à 10h14

    Répondre

    The faculty n'est pas une adaptation de Body Snatchers, mais je t'accorde que pas mal de films puisent dans cette veine de "l'invasion interne" ; on peut établir un parallèle avec les films de zombie aussi.

  • gyzmo

    23/10/2007 à 12h12

    Répondre

    En terme d'invasion interne à caractère "critique engagée", ma référence reste They Live de Carpenter car sans conscessions, il griffe l'administration Reagan d'époque avec fougue et pertinence. Un régal. Le Body Snatchers de Ferrara, bof bof quand même. Devraient pas avoir de mal à faire mieux avec cette nouvelle adaptation. Je me demande qui sera visé cette fois-ci huhu...

  • Bzhnono

    23/10/2007 à 12h12

    Répondre

    Je pense, concernant la version 2007, que le fait qu'elle ait trainée dans les cartons des studios pendant 2 ans et que certaines scènes aient été retourné par un réalisateur différents a vraiment changé le visage du film.


    Ayant vu l'eXpérience et La Chute de Hierschbiegel (désolé si j'écorche le nom du réalisateur) je me dis que ce film devait être sûrement meilleure dans sa version réalisateur et pas dans cette version...non pas à ch*** mais vraiment mauvaise, et surtout décevante pour toute personne ayant suivit ce talentueux réalisateur.

  • riffhifi

    23/10/2007 à 12h40

    Répondre

    gyzmo, crois-moi, la version Ferrara vaut dix fois le film sorti cette semaine

  • Umbriel

    23/10/2007 à 13h19

    Répondre

    J'ai vu Invasion et clairement, c'est vraiment parce que j'ai un abonnement que je suis allé le voir. Y'a certaines scène qui sont à la limite du ridicule. Ca se laisse regarder, mais parfois, on regarde sa montre pour "voir" combien de temps il reste.. Parce que c'est lent :s  

  • weirdkorn

    30/10/2007 à 23h04

    Répondre

    Pour la version 2007 c'est navet navet navet navet navet navet. Au moins ça m'aura bien fait marrer tellement c'est raté.

  • Cineman

    30/10/2007 à 23h20

    Répondre

    Ouep disons que j'ai trouvé les 20 premières minutes plutôt intéressantes de par l'atmosphère crée et puis ensuite ca devient d'une banalité affolante. On s'attend à tout , pas un brin d'originalité et on s'ennuie ferme. C'est d'autant plus dommage qu'il y a un bon casting et qu'étant donné le réalisateur ca aurait pu etre beaucoup mieux. 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques