7/10

Neverland

Pas de jugements hâtifs, si Dustin Hoffman a bel et bien joué le capitaine Crochet dans (l'inoubliable) Hook, il ne porte ici que le costume d'un second rôle. Neverland est adapté de The Man Who Was Peter Pan, une pièce d'Allan Knee, retranscrit les aventures imaginaires de James M. Barrie avec un petit groupe d'enfants, aventures dont découlera le Peter Pan que tout le monde connaît. Une histoire un brin romancée, certes, qui nous conte comment un homme a-t-il fini par devenir adulte au contact d'enfants. Et c'est joué par Johnny Depp...

Alors qu'il écrivait sur un banc, cherchant à faire oublier le désastre de sa dernière pièce de théâtre, James M. Barrie fait la rencontre de Sylvia Llewelyn Davies et de ses quatre enfants, tous des garçons de bonne famille. A leur contact, James va trouver l'inspiration qui lui manquait pour écrire l'une des oeuvres majeures du théâtre britannique : Peter Pan...

Indubitablement, voici la preuve de l'existence bien réelle d'un phénomène de mode qui s'empare du cinéma hollywoodien, celui qui fit de Troie un honnête péplum un brin complaisant et de Arthur un film d'époque dénué de fantaisie. L'histoire derrière la fiction, voilà ce qui importe maintenant. Il fallait bien cela pour aller surprendre J. M. Barrie en pleine écriture de Peter Pan, à la manière d'un Shakespeare In Love. Malheureusement, pas dans le registre comédie, plutôt dans le mélodramatique, ce qui ne sera finalement pas en soi un mauvais choix. Car il faut l'avouer, s'assurer les services de Johnny Depp c'est s'assurer du même coup une interprétation de qualité. Et pour jouer un écrivain un peu fantaisiste emprisonné dans ses rêves enfants, il fallait bien quelqu'un d'apprécié et de reconnu pour son talent d'acteur. Sélection judicieuse, si l'on peut parler de sélection. Il faut le voir se rouler par terre en indien, brailler comme un pirate (déjà vu, remarquez), et danser avec un ours plus peluche que féroce, images générées à travers quelques jolies petites scènes mélangeant réalité et imaginaire. Pour ne rien gâcher de son travail, Johnny a le privilège d'échanger ses balles avec Freddie Highmore, Peter Davis dans le film, surprenant de maturité et de justesse, un poil au-dessus de ses frères qui n‘en déméritent pas pour autant. L'amitié qu'ils vouent à ce grand adulte pourtant si espiègle en devient touchante, très touchante. Par malheur, tout ceci s'atténue rapidement. Car le retour à la dure vie d'adulte doit s'imposer, et c'est à travers le mélodrame qu'il s'exprime, à tel point que c'est le sentiment de tristesse émanant du film qui demeurera le plus longtemps en nous. Ainsi, la connectivité entre les enfants et Barrie s'estompe au profit de la compassion pour la mère (Kate Winslet, à la fois indispensable et très en retrait), la colère pour la grand-mère, et l'indifférence pour l'épouse. Si bien qu'une fois sorti de la salle, la relation entre le Peter Pan de Barrie et les enfants Davis parait presque floue sur certains points.

Une jolie petite histoire balancée entre le conte et le mélodrame, magnifiquement servie par un adulte interprétant un enfant, et par un enfant interprétant un adulte. Le film réserve son lot de petits moments humoristiques, de scènes légères, bref, de voyages vers le monde de l'enfant, mais repart très souvent vers l'adulte et ses contrariétés au point de privilégier l'émotion à la féerie.

A découvrir

Final Cut

Partager cet article
A voir

Ze Film

A propos de l'auteur

13 commentaires

  • hiddenplace

    03/03/2005 à 00h52

    Répondre

    Bon, je suis allée le voir... comme j'ai bcp apprécié la lecture de [i]Peter Pan (et j'ai vu le film sorti l'année dernière mais je n'ai tjs pas vu la version Disney^^), et que c'est une histoire qui me touche bcp, j'étais assez curieuse de voir de quoi il en retournait avec ce Nerverland.

    Comme apparemment le film est fondé sur les faits réels, à savoir que la source d'inspiration de l'écriture de Peter Pan est bel et bien cette famille de 4 enfants menée par le personnage de Kate Winslet, j'avoue que j'ai été assez touchée de découvrir à quoi ressemblait JM Barrie. Et qui plus est, interprété par un Johnny Depp qui joue à fond la carte de l'infantilisme dans des passages très croustillants. Mention spéciale également aux quatre petits acteurs qui jouent les enfants Davies, ils avaient d'ailleurs l'air de bien s'amuser!

    Je n'ai pas grand chose à ajouter à la critique de Nicolas, je suis très bien entrée dans le film, et j'en suis sortie assez émue (la musique, très jolie au demeurant, ne nous épargne pas dans les moments dramatiques^^), mais c'est certainement aussi parceque l'histoire dePeter Pan est assez chère à mon coeur.
    Le film peut également faire office, au passage, de chronique sur le théatre Londonien du début XXème, et c'est assez intéressant de voir où se donnaient les représentations et quel était le public, jusqu'à Peter Pan[/i].

    J'ai même eu envie d'assister moi aussi à la pièce dans ce théatre de début de siècle, plutôt que d'avoir assisté à l'adaptation de PG Hogan de l'an dernier qui m'avait bien laissée sur ma faim.

    En tout cas je vais certainement relire le livre de JM Barrie dans les jours qui viennent, j'aurai aussi gagné ça!

  • gyzmo

    03/06/2005 à 23h56

    Répondre

    j'ai mis 7/10 pour ce joli film.

    même si jimaginais un Barrie plus fantaisiste et expressif, Johnny Depp dont le jeu dacteur ma semblé posé et calme, arrive parfois à être éclatant (la scène du repas dans lequel il samuse avec la servante est très drôle). mais sur lensemble, le personnage ma paru un peu moue pour un individu qui croit dur comme fer à la puissance de limagination.
    par contre, jai beaucoup aimé les personnages secondaires et principalement ceux qui jouent la pièce.
    et Dustin Hoffman, que japprécie, est impeccable dans son rôle de ronchon sympathique!

    la mise en scène est raffinée. le choix des décors, des couleurs, des accompagnements musicaux, tout nous entraîne dans un univers agréable. et quand le film passe de la réalité au monde de limaginaire, les images deviennent encore plus belles. il ny a pas une débauche deffets spéciaux qui veut en mettre plein les yeux. cela est enfantin et kitch. jai adoré, par exemple, le style graphique saisissant de la mer dans la séquence du bateau pirate
    en fait, toutes ces situations de jeux autour de limaginaire ont réveillé mes souvenirs denfance. cest peut-être lun des buts recherchés par le réalisateur.
    chez moi, il a agréablement atteint son objectif.

    sorti des sentiers de la féerie, et en mettant de côté les moments dramatiques du film, je trouve quil y a quelques passages qui auraient pu être développés : les séquences qui mettent en scène Barrie et sa femme. je trouve quelle manque de substance, quelle nest pas assez définie et quelle ne semble pas être si attachée que cela à son mari (doù la raison de sa fuite vers limaginaire?).
    en fait, je me suis demandé ce quils pouvaient bien faire ensemble ca brouille l'histoire et ne lui rend pas service.

  • Anonyme

    07/06/2005 à 06h33

    Répondre

    une histoire vraie ???? difficile à croire tellement c'est théatralisé

    Une film qui fait rêver ???? Moi je sais pas si j'ai rëvé mais j'ai faillit m'endormir.

    Pretextant la création du bouquin de Peter Pan, Neverland est surtout un film dégoulinant de sentiment et plein d'effets faciles pour faire pleurer les gens sensibles.

    Le casting a été bien choisit car sans la présence de Depp, le personnage serait inintérassant vu qu'on le voit la majeur partie de métrage à taper à la porte et à faire l'indien .

    Un film opportuniste, que quelqu'un me dise qu'il a vraiment vu la création de peter pan (et qu'il a trouvé a dernièer scène dan la théatre crédible ) et je lui offre de la guimauve

  • Danorah

    07/06/2005 à 10h09

    Répondre

    KRISSS a dit :
    et qu'il a trouvé la dernière scène dans le théâtre crédible


    Ah parce que c'était fait pour être crédible ? Dans ce cas je n'ai rien compris au film. Merci Krisss de m'avoir ouvert les yeux.

  • Anonyme

    08/06/2005 à 06h18

    Répondre

    Ben je pensais que le but du film était de décrire la façon dont l'auteur avait imaginé peter pan, et comment il avait présenté cela au public.

    A ce titre, la représentation ou se mêle vieux riches et jeunes pauvres et difficile à croire, c'est tellement sucré que ça conne un peu mal au coeur.

    C'est pas pas qu'un film traite de l'auteur de peter pan, qu'il comporte deux trois scènes un peu surréaliste et jhonny depp au casting que ça ressemble forécement à du burton.

  • Selena

    08/06/2005 à 08h25

    Répondre

    KRISSS a dit :
    A ce titre, la représentation ou se mêle vieux riches et jeunes pauvres et difficile à croire, c'est tellement sucré que ça conne un peu mal au coeur.


    Pourtant il me semble que c'est bien l'idée ingénieuse qu'a eu le vrai JM Barrie pour sa première représentation.

  • hiddenplace

    08/06/2005 à 16h20

    Répondre

    KRISSS a dit :

    C'est pas pas qu'un film traite de l'auteur de peter pan, qu'il comporte deux trois scènes un peu surréaliste et jhonny depp au casting que ça ressemble forécement à du burton.


    Je ne crois pas que c'était le but non plus.

    Le fait que certaines scènes ne paraissent pas totalement réalistes n'est pas un désavantage: la scène de la pièce à la fin joue plutôt sur la symbolique, et je pense que toutes les personalités des personnages ont été accentuées (voire caricaturées) pour que l'on comprenne les circonstances de création de ce personnage si particulier qu'est Peter Pan.

  • Anonyme

    12/06/2005 à 21h15

    Répondre

    Bon admettons que c'est pas fait pour être crédible et que c'était pas non plus fait pour ressembler à du burton (même si je suis pas convaincu).

    Moi, personnellement, ce film m'a laissé de marbre, rien n'est travaillé en profondeur, ni la relation entre depp et l'enfant, ni la relation entre depp et Winslet, ni les visions de folies censé représenté l'imaginaire de l'auteur (enfin je sais pas ce que c'était censé représenté).

    J'y ai surtout vu un produit une fois deep plus formaté pleine de bon sentiment ou malgré la mort de la mère, tout finit presque pour le mieux dans le meilleur des mondes.

    Je sais que c'est tout mimi, que Depp joue bien (encore que je le trouve en dessous de ses rôles habituels), mis c'est bourré de cliché, comme si le bouquin avait été écrit dans un monde imaginaire.

    J'aurai peut etre préféré un bouquin écrit dans un monde misérable ou l'auteur tente en vain de se persuader que tout va bien, ça m'aurait paru plus logique, mais ne connaissant pas suffisament cet auteur je m'incline devant se chef d'oeuvre enrobé dans de la barbe à papa.

  • citizen

    20/06/2005 à 13h07

    Répondre

    j'ai adoré ce film(comme tous les films avec depp et winslet)
    tres emouvant et touchant, sans conteste un des meilleurs films de cette année 2005

  • Anonyme

    24/06/2005 à 19h00

    Répondre

    ce qu'il faut pas lire !!!!

    comme si c'est depp et winslet qui avait fait le film, quoique ça aurait pu être mieux !!!!

  • nirnaetharnoediad

    12/03/2006 à 13h00

    Répondre

    J'ai vu ça y'a pas longtemps, et je sais pas comment j'ai réussi à regarder le film en entier. C'était insupportablement mièvre et attendu du début à la fin, pétri de bons sentiments. Une grosse déception, en somme.

  • Anonyme

    12/03/2006 à 13h59

    Répondre

    nirnaetharnoediad a dit :
    J'ai vu ça y'a pas longtemps, et je sais pas comment j'ai réussi à regarder le film en entier. C'était insupportablement mièvre et attendu du début à la fin, pétri de bons sentiments. Une grosse déception, en somme.


    ça fait du bien de pas se sentir seul !

  • Anonyme

    11/04/2008 à 14h05

    Répondre

    je l'ai vu il est bien ....


    mais  ils esst super génial vu k y a johnnny  depp dedan !!!! 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques