6/10

Munich

Le 5 septembre 1972 à Munich, un groupe de terroristes palestiniens dénommé Septembre noir prend en otage neuf athlètes israéliens durant les jeux olympiques, sans compter les deux autres tués préalablement. Cette opération se finit dans le sang, les forces de l'ordre abattant les agresseurs qui ont eux même massacré les sportifs. Plus qu'un fait divers, cette prise d'otage a fait découvrir au monde le nouveau visage du terrorisme. Steven Spielberg tenait à revenir dans un de ses films sur ces événements qui ont marqué toute une génération. Le résultat se nomme sobrement Munich et raconte en réalité l'après attentat, la réponse d'Israël et plus particulièrement la vie d'un ex-agent du Mossad dont la nouvelle mission est de tuer chaque membre de Septembre noir avec l'aide de son équipe.

Il est clair que le ton de l'histoire est radicalement différent de ce à quoi Spielberg nous avait habitués, loin des divertissements ou autres histoires de science-fiction. Cette fois-ci, il a transporté sa caméra dans le monde réel pour filmer un drame humain et les dessous du conflit israélo-palestinien. On obtient dès lors un résultat qu'on ne lui connaît pas : plus sombre, plus long et plus réfléchi. Munich est sans aucun doute l'un de ses films les plus adultes avec une violence non masquée et des scènes qui en choqueront plus d'un. Il est d'ailleurs étonnant qu'il ne soit pas interdit aux moins de 12 ans.

Le réalisateur a peut-être changé de ton, il n'en reste pas moins toujours aussi doué. La réalisation et la narration sont particulièrement soignées avec une reconstitution historique extrêmement réussie. Le Paris des années 70 vaudrait presque le déplacement à lui seul. Toutefois, à force de s'écarter du chemin habituel du divertissement, le film ne satisfait pas pleinement, la faute à de nombreuses longueurs et à un scénario qui se perd dans des dédales tortueux. L'histoire de Munich a tendance à se répéter, voire à s'enliser lors de sa dernière partie. Alors que le départ est assez classique avec les missions d'élimination des terroristes présumés, la seconde partie prend des chemins divergents pour arriver finalement aux hallucinations paranoïaques et légitimes du chef de bande (Eric Bana, impeccable). Un peu plus de condensé et moins de divagations auraient sûrement permis à Munich d'être autrement plus captivant. En dehors de ça, le traitement du conflit israélo-palestinien et du terrorisme est effectué avec retenue et équité, le film délivrant surtout un message de paix.

Dans Munich, Spielberg a fait un drame, un vrai, avec son lot de violence et de larmes. Décidément l'Allemagne ne lui inspire pas beaucoup de joie de vivre après La liste de Schindler. Toutefois, le film ne peut tenir la comparaison avec son prédécesseur, la faute à une histoire qui s'étire en longueur et qui aurait bien eu besoin d'être recadrée.

Partager cet article

A propos de l'auteur

17 commentaires

  • Zered

    23/01/2006 à 02h00

    Répondre

    Je suis deçu de voir que le film n'a pas une meilleure note, je ne suis plus aussi enthousiaste qu'avant. J'irai voir "Incontrolable" à la place, ça, ça ne peut pas être mauvais.

  • folkenledechu

    23/01/2006 à 21h18

    Répondre

    la seul critique moyenne que je vois de ce film..
    80% des autres étaient élogieuses , les autre 20 % était vraiment trés mauvaises..
    Bref j'irai voir ce film,qu un amis actuellement aux états-unis m a vivement conseiller d'aller voir.
    par ailleurs, la critique ne va pas avec la note, la naration est bonne, le film est bon , maintenant ce sont des faits historiques dont on parle, ça restreint un peu la liberté non.
    Les critiques incendiaires reprochent le manque de polémique de ce film, alors que j'entendais ce matin à la radio que le film avait suscité la polémique..
    je comprend pas trop le 6 donc pour Munich, ou alors faudrait revoir vos notes pour d autres films hein ^^

    je cherche au hasard, je vois que Hulk a eu 6.5 sur ce mm site

  • naweug

    24/01/2006 à 12h57

    Répondre

    folkenledechu a dit :
    je cherche au hasard, je vois que Hulk a eu 6.5 sur ce mm site


    Je dirai même plus, si tu regardes bien, Star Wars 3 est dans le top des films un peu partout sur ce site

  • weirdkorn

    24/01/2006 à 18h12

    Répondre

    folkenledechu a dit :

    je cherche au hasard, je vois que Hulk a eu 6.5 sur ce mm site


    Et ce n'est pas non plus le même auteur.
    Non, le 6 se comprend, j'ai trouvé au final le film pas mal mais sans être plus emballé plus ça.

  • Protos

    24/01/2006 à 18h23

    Répondre

    En gros, c'est moins bien qu'Un ticket pour l'espace...

  • side-effect

    25/01/2006 à 14h36

    Répondre

    en même temps, il ne faut pas comparer un tiquet pour l'espace et Munich...pas du tout le même style !
    j'ai vu Munich en avant première et j'ai beaucoup aimé. biensur ce n'est pas le meilleur film que j'ai vu, mais il vaut la peine d'être vu !
    il y a une certaine morale et profondeur dans ce film. c'est un travail intéressant de Spielberg...qui pour une fois nous parle d'autre chose, que de petits ET... ( j'exagère, je sais ! )
    c'est un film intéressant, pour des gens qui, comme moi, ne connaissaient pas le fin fond du problème qu'il y eu dans les années '70 aux JO de Munich. donc voilà, bonne critique positive de ma part.
    le seul truc peut-être, mais personnel, c'est qu'il faut s'accrocher dès le début..sinon on s'emmêle un peu les pinceaux dans qui est qui , qui fait quoi...
    et niveau sang, horreur...on a vu bien pire...sérieusement !

  • raidenjeff

    30/01/2006 à 09h39

    Répondre

    Mise en scène, bande son, cadre, jeu d'acteurs...Le tout frise la "perfection", je prends mon pied à admirer Spielberg narrer cette histoire bien que le sujet me gonfle d'une force! J'apprécie énormément le coté technique du film et le jeu d'acteur. Les scènes d'actions sont très percutantes mais l'intérêt du film réside dans son sujet, problèmes isralo-palestinien...Politique, complots... Des choses qui ne m'ont jamais assez interessé. Au final, j'suis sans doute passé à coté de beaucoup de choses mais je reste conscient que le film est d'une richesse inouie.
    C'est pour ça que je ne peux pas donner un réél avis bien détaillé...Si ce n'est la façon dont Spielberg traite le sujet? Il n'y a pas de "bon" ni de "mauvais", il maîtrise son art et laisse le spectateur choisir son camps: une réalisation saisissante.

    En conclusion, un excellent film qui sort de l'ordinaire... du Cinéma avec un C majuscule.

  • side-effect

    30/01/2006 à 11h18

    Répondre

    Dommage ke tu ne te sentes pas plus concerné . c'est tout de même un sujet important actuel qui dure depuis pas mal d'années ! soit...
    et je ne pense pas que Spielberg veuille nous laisser prendre parti pour tel ou tel camp ! au contraire, il nous montre clairement qu'aucun des 2 camps n'aboutit réellement à quelque chose, qu'en fin de compte leur petite guerre ne sert à rien, ils s'entretuent, mais rien ne change. il n'y a pas d'évolution. c'est une guerre infinie...comme le remarque le héros du film à la fin. à la base, ils se battaient tous pour quelque chose de respectable, mais en fin de compte, au fil des années ils s'entretuent parce que ça a toujours été comme ça, parce qu'ils entretiennent une haine les uns envers les autres.

  • Zered

    30/01/2006 à 12h06

    Répondre

    Je trouve que Spielberg devient de plus en plus engagé : c'est simple, il suffit de regarder Jurassic Park et Munich. On voit bien qu'il se mouille un peu plus maintenant.

  • Dara

    30/01/2006 à 14h09

    Répondre

    Etant donné les quelques posts que j'ai pu lire de toi, je ne sais pas trop si tu es sérieux ou non. Si tu penses vraiment ce que tu viens d'écrire, je ne suis pas d'accord du tout. Pour mémoire, Jurassic Park est sorti la même année que La Liste de Schindler... A mon sens, la filmographie de Spielberg a toujours été riche et variée (je ne suis pas en train de dire qu'il n'a fait que de bons films...) et je ne peux pas oublier le magnifique film La Couleur pourpre de 1985.

  • raidenjeff

    30/01/2006 à 22h53

    Répondre

    C'est un caméléon...

    Passé de La Guerre des Mondes à Munich (avec 3jours de repos entre les 2tournages)... C'est impressionant a quel point il dévoue sa vie au ciné.

  • schiste

    30/01/2006 à 22h56

    Répondre

    Spielberg a toujours fait quelmques films "engagés" et des films "grand publique"... c'est un réalisateur complet... et réussi

  • Zered

    30/01/2006 à 23h45

    Répondre

    Oui, enfin je soutiens toujours ma théorie. Jurassic Park donne le mauvais role à des êtres qui n'existaient plus lors de la sortie du film, il etait ainsi sur de ne pas avoir de représailles. Dans Munich par contre, il ose montrer du doigt les mefaits des jeux olympiques.

  • Cineman

    03/02/2006 à 23h00

    Répondre

    Attention
    Je viens de voir ce film et autant le dire tout de suite j'ai vraiment beaucoup aimé . Il prend vraiment aux tripes et nous montre des plans souvent très violents , voire même assez gores , mais aussi terriblement émouvants .
    En effet la scène finale ou les otages israeliens sont tués à l'aéroport est vraiment une scène qui m'a beaucoup marqué , et j'ai même failli sortir une petite larme .
    Car comme cela a été dit plus haut spielberg ne prend pas parti et nous met plutot en valeur la stupidité de ce combat dont l'issus est inexistante , et que beaucoup de personnes perdront ainsi leur vie inutilement .
    Spielberg nous montre une fois de plus tout l'étendu de son talent de réalisateur avec ce film que je trouve parfaitement maitrisé , nous avons le droit à des scènes d'actions très percutantes , un suspense parfois difficilement soutenable (la scène ou la petite fille décroche le téléphone piégé à la place de son père garantie de bonnes sueurs froides )et surtout à des personnages travaillés qui ne plongent jamais dans la caricature et qui amènent chacuns à leur manière à une grande réflexion sur le pourquoi du comment de toute cette sombre affaire .
    Quant aux acteurs , ils sont , comme cité plus haut , vraiment excellent et servent leur rôle à la perfection . En particulier Eric Bana qui transcende un rôle qui n'est honnêtement pas facile à jouer , son interprétation d'un homme qui perd petit a petit toute conviction pour ce qui lui semblait juste et qui bascule après de nombreux meurtres commis dans la folie et la paranoia , est d'un naturel et d'une crédibilté impeccable .
    Bref je metterais facilement 8 à ce film car même s'il est vrai qu'il souffre parfois de quelques longueurs , ces dernières ne sont pas assez génante pour nuir à ce film qui réprésente pour moi la deuxième meilleur réalisation du grand spielberg après le chef-d'oeuvre qu'est '' la liste de Schindler ''. Décidement quand le bonhomme laisse de coté ses petits hommes verts pour s'adonner à des sujets plus sérieux , cela donne des résultats vraiment fascinants !

  • Dara

    04/02/2006 à 10h22

    Répondre

    Tout a été dit, mais je vais en rajouter. Je ne me suis pas pressée pour aller voir le film, pensant qu'il ne me plairait pas plus que ça, suite à la lecture de certaines critiques et au fait que je pensais ne rien comprendre à l'arrière-plan politico-historique.
    Je m'étais trompé : je n'ai eu aucun mal à suivre et j'ai même été passionnée par le film, qui m'a donné envie d'en savoir plus (avant j'avais l'impression que le conflit israélo-palestinien était bien trop compliqué pour moi). C'est un film qui fait réfléchir, ou du moins qui ne nous laisse pas "passif" devant l'écran.
    D'autre part, il m'a vraiment bouleversée (petit détour par les toilettes à la fin de la séance afin de pouvoir éclater en sanglots tranquillement...). Bien entendu il y a un message de paix, mais la vision du monde est quand même très pessimiste (réaliste évidemment): quel gâchis ! "Homo homini lupus" (l'homme est un loup pour l'homme)... J'en suis sortie avec un grand sentiment de tristesse.
    Concernant les pseudo longueurs, je ne suis pas d'accord : à mon sens, si certaines scènes devaient être coupées, ça serait plutôt des scènes du début et non de la fin. La deuxième partie du film a toute son importance et nous montre la descente aux enfers d'Eric Bana (que je félicite au passage).
    Bref, un très beau film, intéressant et touchant (joue sur l'émotionnel et l'intellectuel en même temps, c'est génial - je ne dis pas nouveau) ! Rappelons que Monsieur Spielberg aurait facilement pu tomber dans une prise de parti, ce qu'il ne fait pas et qui est louable (car le contraire aurait été humain). Je ne comprends pas ce qu'on reproche à ce film, et même avec quelques défauts, le projet et le produit fini méritent qu'on ne s'y attarde pas.

  • Protos

    05/02/2006 à 17h00

    Répondre

    Un trés bon film, du genre que l'on ne voit que trés rarement, qui dérange et pose les vraies questions. J'ai bien aimé le soin qu'a mis Spielberg pour retranscrir les années 70, avec les vieux téléviseurs cathodiques, les pates d'ef, les grosses tignasses .
    Sinon, l'histoire en elle-même n'a rien de drôle, évidemment. Elle nous apporte des éléments sur le conflit palestino-israelien. Je la trouve tout de même assez engagée du côté israëlien, puisqu'elle retrace le parcours d'un agent secret du Mossad. Pourtant, aucune haine n'apparaît, mais plutôt une sorte d'incompréhension. Le groupe d'agents se questionne, tente de retrouver sa détermination, et finit par perdre ses convictions.
    J'ai bien aimé l'aspect conflit d'agences secrètes multiples, de quoi ne plus savoir qui est qui, qui fait quoi, et qui est contre qui.
    Sans parler des interprétations magistrales de la part des acteurs comme Eric Bana et Mathieu Kassovitz (hormis peut-être le "papa" français, en v.o., son anglais à du mal à passer... ).
    8.5/10

  • Kassad

    13/02/2006 à 08h57

    Répondre

    Un autre message de soutien à Spielberg qui signe ici son plus grand film (n'ayons pas peur d'être grandiloquent).

    Spielberg réussi l'alchimie impossible : nous rappeler un événement historique et en même temps nous parler du présent (la lutte contre le terrorisme et ses dérives cf. le dernier plan du film), il prend parti sans être aveuglé au point d'en oublier "les autres" (dire qu'il renvoie dos à dos terroristes et agents du mossad est la plus grosse erreur qu'on puisse faire en analysant ce film amha), il montre cette mécanique implacable de la montée des conflits et de l'inhumain qui semble échapper à tout le monde alors qu'elle est bien le produit des hommes. Oui il n'y a pas vraiment de solutions mais ce n'est pas pour ça qu'il ne faut rien faire (comme le dit ephraim : "tes ongles poussent tout le temps pourquoi les couper alors ?". C'est toute la tragédie de la condition humaine il faut sans cesse peser le pour et le contre et finalement trancher...

    Vous savez ce que Golda Meir (la vraie) a dit à Saddate à propos de Munich : "nous pouvons vous pardonner d'avoir tué nos enfants mais pas de nous avoir forcé à tuer les votres".

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques