7/10

Monty Python - Oeuvres cinématographiques

Critique de l'oeuvre cinématographique des Monty Python, de And now for something completely different au Sens de la vie

Avec :
(Chronologiquement)
And Now for Something Completely Different (1971)

Avec le film d'ampleur internationale :
(Chronologiquement)
Monty Python and the Holy Grail (1975)

Avec en super film d'ampleur galactique :
(A peine chronologiquement)
Life of Brian (1979)

Avec :
Monty Python Live at the Hollywood Bowl (1982)
(en tant que film qui a le droit au gros titre)

Et enfin
Super chronologiquement
Le blockbuster invité spécial
The Meaning of Life (1983)
(dans le rôle de Winston Churchill enfant)

dans

La critique des oeuvres cinématographiques intégrales des Monty Python

(quand ils étaient ensembles, je vais pas parler de leur oeuvres respectives annexes, même si Brazil est pas mal du tout, comme d'autres de leurs films d'ailleurs, mais ce n'est pas le sujet ici)

Bonjour à toutes et à tous. Autant vous prévenir tout de suite, j'aime les Monty Python autant que les lasagnes, ce qui n'est pas une mince affaire. Pourtant, je dois reconnaître que tous leur films, même s'ils sont absolument géniaux, n'ont pas le même intérêt. Dans le but d'aider le néophyte à découvrir leur univers ou pour faire penser aux inconditionnels de se faire une piqûre de rappel de "Monty Python", voilà un avis rapide sur chacune de leurs oeuvres cinématographiques. Ici point de critique des Flying Circus (leurs sketchs télévisés qui les ont hissé au rang de stars), j'ai en effet beaucoup de mal à les retrouver, et mis à part en import ou une improbable rediffusion, j'ai peur de ne jamais remettre la main dessus. Alors embarquons tout de suite vers le premier film :

And Now for Something Completely Different (1971)

Au départ, rappelons que les Monty Python est un groupe de comiques anglais, mis ensemble un peu par hasard par la BBC, qui ont pendant quelques années choqué, provoqué, mais surtout fait rire des milliers, voir des millions (et qui sait, peut être des milliards) d'êtres humains. Leur humour « so british » a en effet rapidement fait mouche dans leur patrie, et leur succès a été fulgurant. Il n'en fallait pas plus pour qu'un film sorte, et ce fut le cas en 1971 avec And Now for Something Completely Different. Malheureusement, à l'inverse de ce que suggère le titre, ce film n'est pas différent de leur émissions télévisés. Il s'agit en fait de reprises de leurs meilleurs sketchs, certes retravaillés, mais rien d'original. L'intérêt du film en pâtit énormément. Cependant, il reste à voir pour ceux qui n'ont jamais vu de Flying Circus, ou pour les fans qui veulent voir toutes les versions possibles et inimaginables de leur pitreries. Pas un classique, et sans doute leur film le moins réputé, contrairement au film suivant, qui est lui LE film des Monty Python que tout le monde connaît.

Monty Python and the Holy Grail (1975)

S'il n'y a qu'un film de ces trublions à voir, c'est bien celui-ci. C'est bien simple, ce film est une mine à citation. Chaque scène est culte, chaque phrase est choc, chaque mot fait mouche, chaque idée est absurde. L'histoire (la quête du Graal par les chevaliers de la table ronde menée par le roi Arthur ) n'est que le prétexte à une avalanche de sketchs plus ou moins bien liés entre eux, mais tellement hilarants qu'on en oublie rapidement cette carence. Citons parmi les meilleurs passages les « Chevaliers qui disent Ni » , le « pont de la mort », et la démonstration par a+b qu'une personne pesant autant qu'un canard est évidemment une sorcière. Mais si Monty Python and the Holy Grail est leur film le plus connu, le suivant est de mon point de vue le plus réussi.

Life of Brian (1979)

Life of Brian, ou comment les 5 trublions voient la vie de Jésus. Hilarant du début à la fin, moins haché que Holy Grail, il s'agît sans doute de mon film préféré. Les phrases cultes abondent moins que dans leur précédent film, mais pas d'inquiétude, Brian n'a pas une vie de tout repos. Allant des complots contre le gouverneur, à la comédie musicale pour un final original, et en faisant un détour en soucoupe volante, on suit le périple plié en deux. Le film qui suit est à nouveau une compilation de sketchs, mais celui-ci est particulier...

Monty Python Live at the Hollywood Bowl (1982)

Moins un film qu'un spectacle filmé, Hollywood Bowl est à voir pour son ambiance. Succession de sketchs télévisés retravaillés pour la scène, la prestation des anglais génère une certaine passion chez les fans venus nombreux à Hollywood pour contempler leur idoles. Comme pour leur premier film, l'intérêt s'estompe si vous avez vu les Flying Circus, mais sa fraîcheur et le sens du mot des anglais sur scène vaut largement le coup d'oeil.

The Meaning of Life (1983)

Leur dernier film est un film ovni, le plus difficile à appréhender. Succession de sketchs originaux sur le thème du sens de la vie, il y a du bon et du moins bon. On retiendra de ce film ses incroyables passages musicaux (« Every sperm is sacred », « Christmas in heaven », « Galaxy Song »), ses idées farfelues (le cours de sexe, le match de rugby entre élèves et profs, et le don d'organe figurent parmi mes préférées), et surtout la prestation de John Cleese en serveur, absolument irrésistible.

Voilà pour la présentation des long métrages Monty Pythonesques. Si vous n'avez jamais vu un de ces films, je ne puis que vous conseiller de les voir. Les diffusions télévisées sont rares mais Arte nous fait quelquefois l'honneur de passer certains de leurs films. Les DVD de leur films Sacré GraalLe sens de la vie et La vie de Brian sont sortis en France et sont quant à eux facilement trouvables.
Voilà pour la présentation des films, sachez que le groupe a poursuivi sa route séparément, les divergences devenant trop importantes sur la fin. Terry Gilliam est devenu le plus reconnu aujourd'hui, grâce à des films comme Brazil, L'armée des douze singes, ou des projets, comme le Don Quichotte malheureusement abandonné pour cause de conditions de tournage désastreuses. Pour les néophytes qui souhaiteraient plonger dans l'univers des Monty Python, je ne saurais que trop conseiller les Flying circus, notamment « le Perroquet », « le ministère de la marche débile » et la célèbre « Lumberjack Song ».

A découvrir

Wild Roomies

Partager cet article
A voir

Collateral

A propos de l'auteur

16 commentaires

  • Choucroot

    29/09/2004 à 00h00

    Répondre

    Mon commentaire ne concerne que "Monty Python and the Holy Grail".
    De manière générale, la seule chose a dire, cest que cest hilarant. Mais vraiment a en chialer. Entre jeux de mots tordus, situations absurdes, raisonnements implacables, desing kitch (génériques, dieu, les scènes danimation...) y a pas a dire, on se fend la poire.

    Petit morceau choisi extrait de "Monty Python and the Holy Grail": "comment identifier une sorcière".
    La scène met en place le bourgmestre (B), la Foule de Gueux (lFdG), la sorcière (pas très bavarde), puis le roi Arthur (RA) en intervenant de dernière minute.

    Bourgmestre: On peut savoir si elle est vraiment une sorcière.

    La foule de Gueux : C'est vrai ? Dites-nous comment.

    B : Que faites-vous des sorcières ?

    lFdG : On les brûle !

    B : En dehors des sorcières, que brûlez-vous ?

    lFdG : D'autres sorcières !

    lFdG : Le bois !

    B : Donc, pourquoi les sorcières brûlent-elles ?



    lFdG : Parce qu'elles sont en bois ?

    B: Très bien. Comment pouvons-nous savoir si elle est en bois ?

    lFdG : En s'en servant pour faire un pont.

    B: Mais n'existe-t-il pas des ponts de pierre ? Est-ce que le bois coule dans l'eau ?

    lFdG : Non, il flotte ! Jetons-la dans la mare !

    B :Qu'est-ce qui flotte également dans l'eau ?

    lFdG : le pain !
    - Les pommes !
    - Les tout petits cailloux ?
    - La porcelaine ?
    - La sauce blanche ?
    - Une église ?
    - Le plomb ?

    Roi Arthur : Un canard ?

    B : Exactement ! Cest irréfutable.
    Si elle pèse...le même poids qu'un canard...

    lFdG : elle est en bois.

    B : Et par voie de conséquence...

    lFdG : C'est une sorcière !

    Voila, moi je trouve ça très drôle, et avec les images, c'est incomparable .
    Pour les chevaliers qui disent Ni, y a qua voir ma signature sur le forum . Je marrête la, parce que je risquerai de tout gâcher, et de toute façon, ça serai interminable et ne rendrai pas honneur à la surpuissance de ce film.

    La vie de Brian est très très très bon aussi, mais je crois que mon préféré reste Sacré Graal ("Monty Python and the Holy Grail" pour ceux du fond qui ont pas compris)

  • Jonheusss

    20/10/2004 à 00h01

    Répondre

    Moi je parle de "The Meaning of Film".
    Quel film! La scène du restaurant médiéval est ma préféré je crois...quand le couple discute de philosophie c'est hilarant...et sur le dvd édition spéciale...il y a un supplément à cette scène qui est trop drôle. vive les monty python

  • Protos

    11/02/2005 à 22h55

    Répondre

    Dans ce cas, je parlerai de La vie de Brian
    Ce film est une pure merveille d'humour, et l'on se tord de rire la première fois qu'on le voit. Le pire, c'est que j'étais dans une bibliothèque publique alors, rayon cinémathèque... trop dure de se retenir d'éclater de rire, les larmes et la tête toute rouge... bref...
    Je pourrais citer un passage, ça se passe en début du film, lors du procés en linchage d'un pauvre bougre qui a blasphémé, le public : des femmes déguisées en barbus.

    L'OFFICIER JUIF : Matthias, fils de Deutéronome de Gath...
    MATTHIAS (à un ASSISTANT DE L'OFFICIER) : Je dois dire "oui"?
    L'ASSISTANT DE L'OFFICIER : Oui.
    MATTHIAS : Oui.
    L'OFFICIER : Vous avez été reconnu coupable par nos anciens d'avoir prononcé le nom de notre Seigneur. Vous allez être lapidé pour ce blasphème.
    MATTHIAS : Ecoutez, après un succulent repas, je n'ai fait que dire à ma femme : "ce filet de flétan était digne de Yahvé".
    L'OFFICIER : Blasphème! Il vient de le répéter.
    LES FEMMES : Oui, c'est vrai.
    L'OFFICIER : Vous l'avez entendu?
    LES FEMMES : Oui, oui, il l'a redit.
    L'OFFICIER : Y aurait-il des femmes ici aujourd'hui?
    Les FEMMES secouent toutes négativement la tête. L'OFFICIER se tourne à nouveau vers Matthias.
    L'OFFICIER : Trés bien. En vertu des pouvoirs qui me sont conférés...
    L'une des FEMMES jette une pierre qui atteint MATTHIAS au genou.
    MATTHIAS : Aïe. Arrêtez! On n'a pas encore commencé.

    La suite de la scène est mémorable...

  • Migou

    12/02/2005 à 00h40

    Répondre

    J'ai aussi bcp aimer l'hilarant Time Bandits (Sorti en France sous le nom de Bandits Bandits)

    ainsi que l'excelent Jabberwocky

  • Daggy

    12/02/2005 à 10h54

    Répondre

    Ooh ! Le joli coffret mensongé que voilà !
    Même si Terry Jones, Michael Palin et John Cleese font parti du casting, Jabberwocky et Time Bandits ne sont pas l'oeuvre des Monty Python mais les deux premiers films solo de Terry Gilliam.

  • Attila

    15/02/2005 à 14h05

    Répondre

    J'ai adoré les films des Monty Pythons mais quelqu'un pourra surement me le confirmer, il parraitrait que leurs sketchs du Flying Circus étaient à se tordre et que les films étaint bien moins marrants.

    Perso, j'ai du mal à imaginer plus hilarant mais les fans anglais auraint été des plus déçus par les films.

  • Keenan

    16/02/2005 à 18h51

    Répondre

    Je ne crois pas avoir vu beaucoup de sketches du flying circus mais il me semble bien que c'etait énorme! J'ai notamment en tete l'histoire du centre de traitement des démarches bizarres, un sketch visuel hillarant où tout le monde marche bizarrement, mais c'est un souvenir tres vague...
    Apres, je n'aime pas dire "c'est mieux" ou "c'est moins bien", donc je dirais simplement qu'à part Les Nuls, rares sont les humoristes qui ont réussi à faire des films plus droles encore que leurs sketches! Alors en tant qu'admirateur de leurs films je dirais qu'il ne faut surement pas manquer Flying Circus.
    Mais dites moi, j'ai révé ou un jour j'ai entendu qu'ils sortaient ces sketches tele en DVD, il y a un petit moment de ça, non parceque depuis je cherche et ne trouve rien!

  • Protos

    16/02/2005 à 18h58

    Répondre

    Il y a un scetch qui n'apparait pas dans les films que j'ai vu, donc doit probablement appartenir aux Flying Circus : celui du match de football de philosophes .
    Sur un terrain de foot, deux équipes de philosophes s'affrontent. L'une est composé de Platon, Socrate et autres, l'autre de Karl Marx, Kant, Nietzsche... coup de sifflet : tout le monde s'interroge.
    C'est l'un de mes sketchs préferés. Si quelqu'un sait exactement dans quel Dvd il se trouve, merci de le préciser, j'aimerai bien remettre la main dessus.

  • Daggy

    16/02/2005 à 19h00

    Répondre

    Tu n'as pas rêvé, Keenan. Les Monty Python's Flying Circus sont sortis en DVD (plusieurs volumes, je crois). A noter aussi la sortie l'année dernière de La Première Folie des Monty Python (une série de leurs meilleurs sketchs poru ceux qui n'ont pas les moyens de se payer la collection Flying).

    Sur amazon.fr (.com), tu devrais avoir plus de détails

  • Keenan

    16/02/2005 à 19h13

    Répondre

    Oui parceque attention il y a une troupe française qui s'appelle, si je ne m'abuse, "monty python flying circus", qui reprend devinez qui.
    Bon c'est pas que je ne les aime pas mais c'est pas leur DVD à eux que je veux.

  • Lag

    16/02/2005 à 21h05

    Répondre

    Alors là ça m'intéresse parce que j'ai jamais vu (en édition française) le Flying Circus original, juste la reprise du nom par un groupe français.

  • Vilkyn

    03/08/2005 à 15h52

    Répondre

    J'ai vu récemment la première folie des Monthy Pythons qui reprend les sketchs les plus connus du Flying circus, et j'ai été assez déçu. Je préfère largement le flying circus dont j'attends aevc impatience la sortie dvd.
    Me concernant, holy graal est un film Culte qui me fait toujours autant rire dont la fameuse scène de la sorcière déjà cité. J'adore notamment la scène où John Cleese déclare pour preuve qu'il s'agit d'une sorcière que cette femme l'a transformé en salamandre. La foule se tourne étonnée vers lui et il répond penaud, "je vais mieux".

  • nazonfly

    19/08/2005 à 10h23

    Répondre

    Ahhhh redécouvrir Holy Grail sur grand écran est un plaisir incomparable. Le nonsense typique de l'humour anglais à son paroxysme. Les scènes sont inaltérables et toujours aussi drôles (ah le lapin avec ses petites dents acérées...). Toutes les idées les plus folles, les plus surprenantes s'enchaînent avec bonheur!!

    Excellent!! Ni!

  • Anonyme

    07/07/2007 à 16h36

    Répondre

    S'il vous plaît, pour apprécier le spectacle regardez les films en vost !!


    Je vous jure c'est 100 fois mieux !!  

  • Anonyme

    26/10/2007 à 14h01

    Répondre

    A voir absolument.!


    A ne manquer sous aucun pretexte!

  • Anonyme

    14/05/2010 à 15h43

    Répondre

    bien et marrant jaime le coter foutage de gueule vis a vis des autres films .lool

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques