8.5/10

monde de Nemo (Le)

Deux ans après le retentissant succès de Monstres et Cie, voilà que Pixar nous revient enfin avec son tant attendu Monde de Némo.
Et...une fois de plus, Pixar réalise une pure merveille. Un film d'animation féérique qui ravira autant les grands que les petits. Cette fois ci, Pixar a rangé ses jouets et monstres au placard pour nous immerger au fond de l'océan, dans les eaux limides et tropicales de la Grande Barrière de corail.

Bienvenue dans le Grand Bleu

Nemo, un jeune poisson-clown, vit avec son père Marin dans une douce et paisible anémone. Fils unique, il est surprotégé par son père qui craint les dangers de l'océan. Mais voilà, Nemo, comme tout poisson de son âge qui se respecte, rêve d'aventures et d'explorations.
Alors, pour défier son père et frimer devant ses copains, Nemo part alors en terrain inconnu...et, devant les yeux de son père, se fait kidnapper.
Ainsi, malgrè lui, Marin s'improvise nouvel héros et va devoir accomplir maintes et maintes péripéties pour retrouver son précieux fils. Heureusement, Dory, un poisson-chirurgien bleu souffrant d'amnésie chronique, va l'aider dans sa quête.
Les deux poissons vont alors se lancer dans une aventure trépidante qui les emmenera loin, très loin, jusqu'à l'aquarium d'un dentiste de Sydney.

Un film Nemorable

Sous touts les aspects, Le Monde de Nemo se révèle être comme un chef d'oeuvre et comme la nouvelle réference en matière de film d'animation. Pixar nous livre donc cette fois encore un film sompteux. C'est simple, pendant les 1h44 du film on en prend plein les yeux. On assiste en quelque sorte à un feu d'artifices sous-marin. Les décors y sont époustouflants. Techniquement donc, le film se montre irréprochable.
En outre, il faut saluer le professionalisme de Pixar. En effet, on voit dès le début que le studio s'est fortement renseigné et est allé sur le terrain afin que le spectateur se trouve réellement plongé au fond de l'océan. On a l'impression d'être immergé dans un grand aquarium ou alors d'être dans un sous-marin et de regarder par le hublot. On en avalerait presque la tasse. Ainsi, le film regorge de détails sur le monde marin australien. On peut découvrir d'innombrables espèces de poissons de toutes les familles mais aussi de coraux. Cousteau en aurait avalé son béret rouge. Le réalisme est bluffant.

Pourtant, ce qui fait la force des films de Pixar et encore plus de Nemo, ce n'est pas tant que ça la beauté des décors et les couleurs chatoyantes. C'est quelque chose de plus abstrait, de plus personnel. En effet, un film ne peut être bon que par sa simple qualité visuelle (cf:Hulk ou Underworld)
Pixar, heureusement ne s'arrête pas à ça. Car Le Monde de Nemo c'est surtout un brillant et savant mélange de péripéties, d'aventures et de personnages hauts en couleurs.

Enfin, Le Monde de Nemo c'est surtout son humour omniprésent. Le film est vraiment drôle et Pixar nous témoigne une fois de plus son savoir-faire. Humour des personnages, comique de situation (Dory parlant le langage des baleines...), blagues etc... tout y passe. En passant par de fausses caricatures de personnages (Poulpe, poisson-clown, mouette...) et surtout par une galerie de personnages secondaires qui donne sa réelle consistance au film. Ceux-ci sont énormément mis en avant, à tel point que l'on en vient à se demander si la disparition de Nemo et la quête de Marin ne sont en fait pas seulement un prétexte à la découverte de ces personnages d'ores et déjà cultes. Citons pour exemple: les requins militants pour être les amis des poissons, les tortues babas-cools, les pélicans jacquetteurs, les mouettes stupides...

Un film parfait? certes non, mais en tous les cas qui s'en approche grandement. En effet, personnellement je n'ai pas trouvé les musiques géniales mais elles accrochent pourtant bien avec le film. Nuançant entre les moments de joies, d'humour et du silence de la mer. Enfin, je regrette le découpage un peu simpliste du film qui passe d'une scène avec Nemo à une scène avec Marin et Dory.

Mais bon ne vous inquiétez pas, ces détails passent inaperçus. Je ne fais en fait que chipoter car il ne fait nul doute que Le Monde de Nemo va faire un carton en France et va donc encore gonfler le tout jeune record du film d'animation ayant raporté le plus de recettes (devant Le Roi Lion).


Partager cet article
A voir

Identity

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques