2/10

Mi-temps au mitard

Après un bon pétage de plomb, Paul Crewe (Adam Sandler) se retrouve dans une prison...

Les films d'Adam Sandler seraient-ils de plus en plus mauvais ? Mi-Temps Au Mitard, remake de Plein La Gueule, est un énième exemple de sa faible capacité humoristique et des idées gentillettes qu'il veut faire passer. Dans une prison où les criminels ont presque tous l'air de saints, Crewe est chargé d'entraîner l'équipe de prisonniers qui doit affronter celle des gardes lors d'un match de football américain.
Si le personnage de l'imposant Switowski (Bob Sapp) porte à sourire, tout le reste est d'une convention et d'une vulgarité navrantes. Chris Rock fait du Chris Rock avec les thèmes qui lui sont chers tandis que Sandler fait moins le crétin que d'habitude, préférant se donner le beau rôle du héros au grand coeur. Dans une interminable scène finale de « Grand Match », le film s'engouffre dans l'héroïsme de pacotille. Les méchants sont évidemment caricaturaux et les tensions inutiles. A noter les stars invitées Courteney Cox en femme mécontente et Rob Schneider en supporter exité.

S'il y'avait besoin de le confirmer, Mi-Temps Au Mitard nous rappelle la médiocrité d'Adam Sandler et son incapacité à faire rire. Le beau Burt Reynolds, présent dans le film original, n'avait vraiment pas besoin d'être de la partie.

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques