2/10

Sa mère ou moi !

Charlie Cantilini (Jennifer Lopez) est une trentenaire qui a du mal à trouver l'âme soeur. Au hasard d'une rencontre, elle fait la connaissance du brillant docteur Kevin Fields (Michael Vartan), qui a tout de l'homme idéal. Le soleil lumineux de leur relation naissante va bien vite s'obscurcir avec la mère de Kevin, Viola Fields (Jane Fonda), caractérisée par un tempérament bien trempé...

Commençant par la naissance d'une romance vu dix mille fois au cinéma, Sa Mère ou Moi donne tout de suite le ton de l'ensemble: pas original, plein de clichés, de stéréotypes et de messages bateaux. L'héroïne, pétillante, fraîche et naïve, rencontre un bel homme riche et gentil - on serait dans un Teen Movie Disney avec Lindsay Lohan ou Hilary Duff qu'on ne verrait pas la différence...- . Accompagné de quelques gags visuels - chien qui mord la jambe, complicité avec les ami(e)s de Charlie... - et d'un soupçon de dialogues bien sentis - comme l'inoubliable « j'ai deux paires de fesses » prononcé par J.Lo -, le film assume parfois sa légèreté sans trop irriter le spectateur.
Mais toutes les scènes avec la belle-mère, surjouées et banales, mènent le long métrage vers une caricature énervante de la mère égocentrique, ringarde, ultra protectrice et superficielle. Jane Fonda (68 ans), désormais refaite de la tête aux pieds, y excelle; on aura donc du mal à lui en vouloir. Jennifer Lopez, niaise à souhait, est aussi totalement crédible dans son rôle. Par contre Michael Vartan - surtout connu pour son rôle de Vaughn dans Alias - apparaît totalement absent et creux. On ira donc, pour dénoncer toute cette absence de continu dans l'histoire et les personnages, envoyer des tomates à la scénariste Anya Kochoff qui nous propose une tripotée de scènes resucées de conflits belle-mère/belle-fille: « tiens je t'attaque légèrement avec des piques verbales et une folie simulée », « tiens je me venge doucement avec mon intelligence après avoir mis un temps incroyable à me rendre compte que tu étais méchante »...
Évidemment, après ces inoubliables moments de tensions pseudo comiques, les obstacles au bonheur du couple seront détruits par une morale gnan gnan où tout le monde s'acceptera.

Bref, avec tant de profondeur et d'humour, Sa Mère ou Moi risque de laisser une trace aussi profonde qu'une patte de chat sur du béton.

A découvrir

3... Extrêmes

Partager cet article
A voir

Cursed

A propos de l'auteur

5 commentaires

  • citizen

    03/07/2005 à 22h13

    Répondre

    loin d'etre la comedie du siecle , ce petit film se laisse regarder sans déplaisir...
    une james fonda hilarante!
    5/10

  • Anonyme

    12/07/2005 à 23h28

    Répondre

    J'attendrai qu'il passe en recardé et censuré à TF1 !!!

    Quand je pense qu'il y a longtemps, Jennifer Lopez jouait dans des bons films.

  • kou4k

    12/07/2005 à 23h59

    Répondre

    marre des "pretty woman-likes" sans interret autre que de faire du chiffre d'affaire avec des stars mondiales

    Quand je pense qu'il y a longtemps, Jennifer Lopez jouait dans des bons films.

    parfaitement d'accord, elle est où l'epoque où elle traquait georges clooney dans "hors d'atteinte"??

  • Anonyme

    13/07/2005 à 20h11

    Répondre

    et ou elle tirait sur un serial killer avec un arbalète habillé en sado maso

  • Anonyme

    31/08/2008 à 16h58

    Répondre

    Bon film, pour les filles surtout !


    On s'amuse bien dans cette comédie sans prétention. 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques