8/10

Lost in translation

Bob Harris (Bill Murray) est une ancienne star de film d'action hollywoodien. Il vient à Tokyo pour tourner une pub débile pour du whisky. En fait il ne sait pas trop pourquoi il va là-bas. Il est juste perdu dans son mariage, sa carrière, sa vie...
Charlotte (Scarlett Johansson) est la femme de John, un célèbre photographe. Elle l'accompagne à Tokyo pour une série de clichés. En fait, elle ne sait pas trop non plus pourquoi elle le suit. Elle est juste perdue dans son mariage, sa carrière, sa vie...
Elle va descendre dans le même hôtel que Bob et va évidemment le rencontrer. Perdus tous les deux, vont-ils se retrouver dans l'autre ?

C'est le second film de Sofia Coppola après le bouleversant Virgin Suicides. On commence par découvrir paisiblement ces deux âmes égarées qui débarquent dans un monde nouveau très dépaysant que la réalisatrice filme magnifiquement : villes lumières, foules agitées, temples... le tout accompagné par une excellente bande originale servie par Air, Phoenix ou Death In Vegas. La promenade au Japon est plaisante et on se laisse bercer par le côté zen du film. Assez souvent, les facéties désespérées de Bill Murray nous amusent et s'améliorent au fur et à mesure que sa relation avec Charlotte grandit. Il la fait rire et nous avec. On est touché par cette relation très simple entre deux personnes si proches dans leurs attitudes et leurs pensées. Elle le fait sortir et on découvre les nuits nipponnes filmées comme un hommage au sens de la fête des Japonais. Sans que l'on s'en rende compte, on finit nous-mêmes par se retrouver perdu au milieu de ce couple si attachant et si drôle. Ils jouent de façon naturelle et sincère et nous permettent de faire passer cette heure quarante en douceur et d'en ressortir avec le sourire aux lèvres. Pas de mots inutiles, quelques éclats de rire et une réalisation impeccable, Sofia Coppola confirme son talent avec ce film et ouvre l'année en douceur avec ce petit chef-d'oeuvre

A découvrir

Out of time

Partager cet article
A voir

Gothika

A propos de l'auteur

    4 commentaires

    • nazonfly

      05/04/2005 à 10h50

      Répondre

      Ayé j'ai enfin vu ce film qui a fait beaucoup parlé de lui à sa sortie. Imaginez le deuxième film de Sofia Coppola (débarquée réalisatrice bien sûr grâce à son talent et pas à un favoritisme hollywoodien) après un très bon Virgin Suicides.
      Après 1h40 de film, un seul sentiment domine, non pas le zen mais l'ennui. Un ennui long et profond m'a bercé tout le long de ce film à peu près aussi intéressant qu'une émission Chasse Pêche et Nature.
      Le "monde nouveau très dépaysant" décrit par CBL est pour moi plutôt un assemblage maladroit de clichés, dans tous les sens du terme... Cliché photographique qui font penser à de belles cartes postales du Japon, les américains débarquent au Japon et envoient leurs souvenirs de ce pays. Cliché bien sûr dans le sens le plus péjoratif du terme. Les japonais sont petits, courent partout sans but apparent. La bouffe y est forcément mauvaise et étrange. Seule l'américaine semble digne d'attention.
      Les deux acteurs, Bill Murray et Scarlett Johanson, sont touchants, tout en douceur et en candeur, mais c'est l'une des seules bonnes choses que je retirerais du film avec un petit passage de cinq minutes en plein milieu du film, une soirée complètement déstabilisante dans le milieu de la nuit japonaise...

    • Veterini

      05/04/2005 à 15h57

      Répondre

      Ben je dois avouer que mon avis est tout pareil que Nazgul.

      Déjà que j'étais pas vraiment accroc a la culture japonnaise, et là ça a de quoi les enfoncées encore plus.
      Et Bill Muray je le sentai pas en forme, bon d'accord il est pas censé être en forme dans ce film mais bon.
      Par contre j'ai quand même bien aimé la scène de "James Bond".

    • Castel

      05/04/2005 à 16h04

      Répondre

      Amusant ce n'est pas du tout ce que j'ai ressenti devant ce film, je l'ai trouvé subtil, touchant, drôle parfois par l'aspect décalé de ces deux personnages - c'est d'ailleurs plus sur leur déphasage vis à vis d'une culture étrangère que sur une critique de la société nippone que porte le film à mon sens. Fragile et léger, sans nul doute, mais terriblement proche.

      Autant dire que j'ai aimé ^^

    • pitite lutine

      08/04/2005 à 18h28

      Répondre

      Je crois que ce film est a rangé dans carton film favori pour moi.
      Je me suis laissé porté par l'histoire. Je l'ai trouvé aussi amusant et émouvant. Je ne sais trop pourquoi mais il m'a beaucoup touché.

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

    Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

    Rubriques