7.5/10

Let's Make Money

Erwin Wagenhofer laisse la parole aux financiers. On écoute. On regarde. On soupire. On pleure. On se met en colère.

Que font les banques avec notre argent ? Voilà une question, que nous sommes nombreux à nous poser, surtout en ces temps où la crise financière commence à faire prendre conscience au plus grand nombre que la confiance que l'on pouvait placer en son banquier n'était peut-être pas si légitime. Pourquoi le système financier s'est-il effondré d'un coup ?

Modernité et pauvreté
Modernité et pauvreté
A travers le documentaire Let's Make Money, Erwin Wagenhofer répond à la question. Non pas à la façon télévisée de Capital ou Combien ça coûte, mais plutôt à celle de la libre parole. En effet, il est allé planter sa caméra dans différents lieux, différents pays, et a laissé s'exprimer ceux qui manient l'argent, en contrebalançant ces témoignages par d'autres, qui analysent et mettent en garde.

Malgré cette apparente opposition, le discours est à notre grande surprise globalement le même. Qu'ils soient ou non de la partie, les hommes d'affaire, les chefs d'entreprises, les acteurs des fonds d'investissement semblent dégager les mêmes problématiques, si ce n'est que pour certains c'est une aubaine, tandis que pour les autres c'est un buisson épineux. Le cynisme est de mise...

Ainsi, on se voit confirmer que faire de l'argent c'est toute une philosophie, une de celle qui demande un dévouement aveugle, inimaginable pour la plupart d'entre nous. En effet, comment peut-on affirmer sans broncher qu'il faut exploiter les pays émergeants pour permettre aux pays riches de continuer leur croissance ? Leur économie est mise à mal ? Ce n'est pas un problème tant que la nôtre suit sa route. On aurait même intérêt à ce que l'étranglement soit assez fort pour contrôler tout ce qui se passe et s'assurer que le flot d'argent est à sans unique. Si les conditions de vie dans les pays ainsi exploités sont déplorables, est-ce nôtre problème ? Certainement pas, on ne touche qu'à l'argent. Tant pis si les dommages collatéraux sont lourds...

Je gagne plein de sous, je suis content :)
Je gagne plein de sous, je suis content :)
Des affirmations édifiantes dans ce genre, le documentaire en compte des dizaines, ainsi que des exemples marquants d'exploitation des populations ou des espaces pour amasser toujours davantage d'argent, quitte à faire tout et n'importe quoi. Surtout n'importe quoi ! Difficile de ne pas sentir la colère monter en soi... A tel point qu'on aimerait que le documentaire propose des pistes de solutions, et pas seulement un accumulation de faits et de témoignages. Mais, interrogé après la séance, Erwin Wagenhofer l'admet lui même : il n'a pas de réponse à apporter à cette situation. Il est cependant intimement convaincu qu'une issue sera nécessairement collective.

La démonstration, brillante, est à l'opposée de ce que Michael Moore est capable de faire. Ici, pas d'effets de mise en scène à outrance, pas de starisation du réalisateur. On ne craint pas pour l'authenticité du documentaire, ce qui semble tout de même la moindre des choses. Cependant, c'est assez pénible de n'avoir le droit qu'à des images assez statiques, malgré une volonté de rendre l'ensemble plus dynamique (voyage en voiture, plans changeants pendant qu'un locuteur parle, etc.). Mais si l'enrobage n'est pas des plus sexy, la qualité des interventions est tellement démonstrative qu'on oublie tout le reste.

Bien que Let's Make Money ait été tourné avant le début de la crise financière, il est plus que jamais d'actualité, et mérite le détour, non pas pour sa forme, mais plutôt pour son propos, qui scotche au fond du siège.

On espère pouvoir s'en relever un jour...

A découvrir

Prédictions

Partager cet article

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

1 commentaires

  • Anonyme

    08/06/2009 à 13h29

    Répondre

    On se posait bien des questions sur le pourquoi, et la dégradation du système, politique, écologique, démographique, financier......... Ce film nous éclaire de façon magistrale, preuves et témoignages à l'appui des travers engendrés par la mondialisation.Tous ensembles nous aurions les moyens de faire capoter ce système uniquement basé sur les profits et l'argent, mais sommes-nous encore des humains ?

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques