Les sorties de janvier 2011

 


Dans une année cinématographique, janvier est une étape inconsidérée. On commence un peu à parler des Oscars (les nominations sont pour la fin du mois), on s'amuse à regarder les tops de l'an dernier, mais sinon, on trouve rarement de quoi jubiler. Pourtant, en quatre noms prestigieux, janvier 2011 a ce qu'il faut pour se montrer attrayant : Coppola, Miyazaki, Gondry, et Eastwood. Quatre réalisateurs de premier plan, dont un relégué au rang de « simple » scénariste, qui vont faire vivre ce début d'année dans les salles obscures, à côté des reliquats de fin 2010.

Sofia Coppola donne la première danse avec sa comédie dramatique Somewhere, portée par le duo Stephen Dorff / Elle Fanning (la sœur de Dakota). L'affiche a beau ne pas donner soif, le film peut se vanter d'une belle moyenne pour sa semaine de démarrage.

Hayao Miyazaki présentera ensuite sa nouvelle chorégraphie, néanmoins réalisée par un inconnu (Hiromasa Yonebayashi). Arrietty - le petit monde des chapardeurs sera sur les écrans le 12 janvier, et devrait divertir sans peine petits et grands.

Ce sera ensuite à Michel Gondry d'envahir la piste de danse, en proposant son adaptation contemporaine des aventures du frelon vert. The Green Hornet sort le 19 janvier, et rassemble sur l'affiche Seth Rogen, Christoph Waltz (l'immense Nazi de Inglourious Basterds) et Cameron Diaz.

Clint Eastwood fermera le bal le 19 janvier, avec Au-delà. Matt Damon y donnera la réplique à Cécile de France, sous l'œil bienveillant du réalisateur américain qui ne cesse de nous montrer ses talents de conteur et d'acteur.

Le mois prochain, on passe la vitesse supérieure : Dany Boon revient devant et derrière la caméra, Natalie Portman danse rien que pour nos yeux, Tron nous présente son héritage, les frères Coen lâchent leur remake de 100 dollars pour un shérif, et Tomer Sisley reprend son rôle de Largo Winch. Ouf.

En attendant, bonne année à tous !

Partager cet article
A voir

Affamés

A propos de l'auteur

6 commentaires

  • Guillaume

    10/01/2011 à 18h05

    Répondre

    Oh, je n'avais pas fait attention, The Green Hornet c'est Gondry :/ La bande-annonce ne m'a pas du tout emballée...http://cinema.krinein.com/les-sorti ... 13664.html

  • nazonfly

    10/01/2011 à 20h23

    Répondre

    Je veux tout voir Sauf le Eastwood, faut pas déconner.

  • Guillaume

    10/01/2011 à 20h26

    Répondre

    Pourtant il se regarde sans ennui.

  • kou4k

    10/01/2011 à 21h59

    Répondre

    Mmmmmh un Miyazaki réalisé par un autre, ça m'emballe.
    Parce que Ponyo m'avait franchement déçu.
    Le Eastwood me botte bien aussi, même si je suis très loin de partager l'engouement des fans du bonhomme en tant que réalisateur...

    Green Hornet ça sera sans moi, vu la bande annonce, à moins d'avoir des critiques monstrueuses et unanimes... Et encore, avec le traumatisme Public Enemies, j'ai plus aucune confiance en internet.

  • riffhifi

    10/01/2011 à 23h25

    Répondre

    Hey, moi j'en avais dit du mal, de Public Enemies !

  • kou4k

    11/01/2011 à 19h27

    Répondre

    C'est vrai , ça m'a d'ailleurs rassuré sur mes goûts. ^^

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques