Les sorties cinéma d'août 2011

Du vert et du bleu, du patriotisme et de la barbarie, des singes, des cowboys et des aliens, découvrez ce que nous réserve le mois d'août !

Après un mois de juillet bien pâlichon, où seul se faisait remarquer le sorcier aux lunettes rondes, le mois d'août vient rétablir l'équilibre en déversant des seaux de films alléchants, attendus, tonitruants. Il y en a pour les garçons, pour les filles, pour les jeunes, pour les vieux, pour les gourmands de grosses machines et pour les amateurs de ciné indépendant. Le 3 août, commençons par évacuer le plus laid : Les Schtroumpfs sont précédés de bandes-annonces les images de synthèse hideuses sont mises au service d'un scénario crétin et de blagues pipi-caca ; il y a certainement mieux à trouver pour sortir les bambins (Cars 2, par exemple). Nouvelle réalisation de J.J. Abrams, Super 8 a l'ambition de recréer l'ambiance des productions Spielberg des années 80 : une bande de gamins aventureux, un élément fantastique, pas de CGI à tire-larigot... Pour ceux qui préfèrent l'intimisme, 16726-les-sorties-cinema-aout-2011-1.jpgItinéraire bis est écrit par Pierre Salvadori met en scène... Fred Testot, sans Omar et dans un registre inhabituel, face à Leïla Bekhti.

Le 10 août, c'est le choc des franchises : Green Lantern, tiré d'un célèbre comic book, entend bien se hisser à un niveau comparable à celui de Batman ou Spider-man (honnêtement, c'est mal barré - lire la critique), tandis que La Planète des singes : les origines est supposé relancer une saga moribonde [voir le dossier] que Tim Burton a échoué à revitaliser en 2001 [lire la preview]. Ceux qui ne veulent pas prendre parti dans ce combat de blockbusters se tourneront vers le film de Lars von Trier Melancholia, qui a valu à Kirsten Dunst le prix d'interprétation au dernier festival de Cannes.

C'est le 17 août que le choix sera le plus ardu. Si l'on cherche des gros bras et de l'aventure dépaysante, on ira voir le nouveau Conan (avec Jason Momoa en Cimmérien musculeux) ou Captain America: First Avenger (situé durant la Seconde Guerre Mondiale, il sert néanmoins à faire le lien entre Thor et le futur Avengers) [voir le dossier sur Captain America à l'écran]. Si l'on espère tirer sur les zygomatiques, on optera pour le peu subtil Zookeeper ou pour la comédie chorale Comment tuer son boss, avec Jennifer Aniston et un Colin Farrell méconnaissable. Si c'est le dernier Almodovar qu'on veut voir, pas d'hésitation : ce sera La piel que habito, avec Antonio Banderas. Et si on cherche "autre chose", on tentera le deuxième film de Miranda July, The Future, qui navigue entre intimisme et science-fiction.

16726-les-sorties-cinema-aout-2011-2.jpgLe 24 août, Harrison Ford et Daniel Craig portent le chapeau tandis qu'Olivia Wilde tombe la robe dans Cowboys & envahisseurs, un mélange de genre orchestré par Jon Favreau (Iron Man 1 & 2). Sean Penn, quant à lui, arbore un maquillage type the Cure pour incarner une rock star vieillissante dans This must be the place, présenté au dernier festival de Cannes ; également à Cannes (mais hors compétition), Les bien-aimés de Christophe Honoré débarquent à leur tour sur les écrans. Réalisé par la Danoise Lone Scherfig, Un Jour réunit Anne Hathaway et Jim Sturgess.

Pour finir le mois, deux sorties bien morbides se bouculent le 31 : Cadavres à la pelle de John Landis [voir le dossier sur Burke & Hare] et Destination finale 5, nouvel épisode d'une franchise qui a désormais plus de dix ans. Par ailleurs, les amateurs d'Olivier Marchal se tourneront peut-être vers cet autre policier cinéaste qu'est Franck Mancuso, avec R.I.F., tandis que ceux qui ont apprécié The Station Agent ou The Visitor iront voir le nouveau film de Tom McCarthy, Les Winners.

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • akiren

    29/07/2011 à 11h12

    Répondre

    petite rectification, "Itinéraire Bis" aété écrit par Salvadori, mais adapté et réalisé par JL Perreard. C'est très sympa, je l'ai vu en avant première. Je ne m'attendais pas forcément à grand chose, pas vraiment le genre de film que je vais voir d'habitude, mais j'ai beaucoup aimé! un scénario un peu bateau mais finalement on se laisse prendre : le duo marche bien, ils sont touchant et le film est très drôle sans en faire des tonnes. Bref, un bon film pour contrer le mauvais temps!http://cinema.krinein.com/les-sorti ... 16726.html

  • riffhifi

    29/07/2011 à 11h58

    Répondre

    Corrigé, merci

  • OuRs256

    01/08/2011 à 16h49

    Répondre

    Wouhou, j'irai autant au ciné qu'en juillet (c'est à dire une fois xD). Merci pour mon portefeuille

  • Anonyme

    09/08/2011 à 19h59

    Répondre

    il y a aussi le film d'André Techiné, "Impardonnables" , ave André Dussolier et arole Bouquet.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques