Les sorties cinéma du 4 février 2009

Sean, star malgré nous.
Sean, star malgré nous.
Rien ne pourra l'en empêcher, c'est LA grosse sortie de la semaine et peut-être même du mois, nous accueillerons dans nos salles (enfin) L'étrange histoire de Benjamin Button avec son Brad Pitt qui rajeunit et sa Cate Blanchett qui vieillit. Pour eux, le sens de la vie, c'est un sens contraire et vice-versa. Enfin je crois.
Le challengeur sera Sophie Marceau. Sans blague. Et dans un sorte d'ersatz de La Boom, à ceci près qu'elle a maintenant l'âge de jouer les mamans. Le titre fleure bon le djeun's adepte du texto, puisqu'il s'agit d'un acronyme bien connu des internautes : LOL. Je ne vous ferais pas l'affront de vous révéler ce que ça veut dire (au contraire de l'affiche).
Le Disney est à la bourre, il rate les fêtes de fin d'année et arrive pour les vacances de février (ou presque). John Lasseter (de Pixar) y a un peu touché, mais il n'a pour autant réalisé cette histoire de clébard de série télé qui s'aventure dans le wild wild west mondial (Volt, star malgré lui). D'ailleurs, je me permet de remettre un prix nobel dans ces lignes, pour l'accroche de l'affiche qui nous offre, en maxi-caractères, un joli « A la croquette de l'ouest ».
Heroes s'exporte au cinéma au travers d'un erzatz ciblé ado apparemment, du nom de Push, où Chris Evans et Camilla Belle (pub Nespresso et 10.000, belles références) affichent des gros superpouvoirs. Hé bien, peut-être que ça sera moins mauvais que ce que j'en dis (c'est-à-dire pas grand-chose (pour l'instant)) !
Je me permets également de porter plus précisément mon attention sur deux autres films : premièrement, Les Grands Frères (lire la critique), où Sean William Scott et Paul Rudd se heurtent à des adolescents grave pénibles (JDR GN inside, warning !) ; deuxième, un homme-formé-par-la-CIA-traqué-par-le-FBI-qui-ne-peut-compter-que-sur-lui-même victime d'une honteuse Trahison. Dans les deux cas, on rigolera sûrement.
Oulah, mais c'est que cet article devient long ! Alors citons en vrac le fantastique à la française (L'Autre, Lucifer et moi), l'éducation un peu trop laxiste (L'élève libre), le retour des muses littéraires (Des illusions), l'horreur à la suédoise (non, ce n'est pas un dimanche à Ikéa, c'est Morse), des pique-niques introspectifs joyeux (Picnic).
N'oublions la petite salve hebdomadaire de documentaire : Un aller simple pour Maoré, Of Time and The City, et Puisque nous sommes nés.

La semaine prochaine, de la suspicion et des gamins paranormaux.


Les sorties cinéma du 28 janvier 2009
Les sorties cinéma du 21 janvier 2009

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques