Les sorties cinéma du 3 décembre 2008

Riche mercredi de sortie que ce trois décembre. Les plus voyantes sont au nombre de quatre :

  1. La comédie d'Etienne Chatiliez Agathe Cléry, dans laquelle une Valérie Lemercier raciste devient subitement noire. Ça vous rappelle quelque chose ? Peut-être Dans la peau d'une blonde, où un gros macho devenait subitement une femme...
  2. La suite pétaradante de Madagascar (2, donc), où les animaux vedettes font les guignols en Afrique (lire la critique).
  3. Le drame/thriller Pour elle, dans lequel Vincent Lindon cherche à faire évader de prison sa femme Diane Kruger.
  4. Le polar opposant Edward Norton à Colin Farrell sur Le prix de la loyauté ("trois euros j'te dis ! - deux euros, c'est mon dernier prix, ça vaut pas plus !").

Pour elle
Pour elle
Curieusement, on note également la sortie de quatre documentaires. Oui, QUATRE.

  1. L'apprenti, sur un jeune homme en stage dans une ferme.
  2. Lads & jockeys, sur le monde hippique (il s'agit de chevaux, pas de hérissons - même si, je sais, le hérisson hippique).
  3. L'orchestra, sur un projet musical monté récemment à Rome
  4. Le théâtre des opérations, sur l'initiation d'un apprenti (encore) au monde du bloc opératoire.

Ce qui est marrant, c'est qu'il y a également quatre drames qui sortent demain. Vous avez bien lu, QUATRE.

  1. Comme une étoile dans la nuit, avec Salomé Stévenin, la fille de Jean-François.
  2. Sur ta joue ennemie, avec Robinson Stévenin, le fils de Jean-François (ben décidément).
  3. Je veux voir, un film avec Catherine Deneuve sans rapport avec le poker.
  4. Leonera, présenté en sélection officielle au dernier festival de Cannes.

Et après, il ne reste plus que trois films. TROIS SEULEMENT, direz-vous ? Héhé, c'est là qu'est l'astuce : le mystérieux film français The lost door sort jeudi, portant ainsi le nombre de sorties de la semaine à quatre fois quatre. Et jeudi, on est le combien ? Le 4. Say no more.

  1. Délire express, une comédie avec Seth Rogen qui a cartonné aux USA mais fera un grave bide chez nous.
  2. Paris Nord-Sud, un film de Franck Llopis avec Aurélien Recoing.
  3. Laban le petit fantôme, un film pour les petits nenfants
  4. The lost door, un film mystérieux qui permet d'avoir un compte rond.


Les sorties cinéma du 26 novembre 2008
Les sorties cinéma du 19 novembre 2008

A propos de l'auteur

9 commentaires

  • Guillaume

    02/12/2008 à 20h10

    Répondre

    Et pourquoi il sort jeudi ce film ?

  • nazonfly

    02/12/2008 à 22h35

    Répondre

    Pour faire parler les merlans.

  • riffhifi

    03/12/2008 à 11h05

    Répondre

    Il sort jeudi pour sortir le QUATRE décembre. Fallait suivre !

  • Guillaume

    03/12/2008 à 11h15

    Répondre

    Oui, bien sûr. Mais encore !? C'est pour la jouer grosse sortie internationale à la James Bond ?

  • riffhifi

    03/12/2008 à 11h41

    Répondre

    Non, ils ont juste perdu la porte du mercredi


    Très honnêtement en fait, j'en sais rien !


     

  • nazonfly

    03/12/2008 à 11h53

    Répondre

    Et Agathe Cléry il sort quand? Non c'est histoire d'être sûr de ne pas le voir par mégarde.

  • hiddenplace

    03/12/2008 à 14h29

    Répondre

    T'aimes vraiment pas les film de Chatillez, Naz ?


    Remarque, le pitch de celui-ci donne moins envie, c'est vrai^^

  • hiddenplace

    03/12/2008 à 14h32

    Répondre

    (avec un s à film c'est mieux )

  • nazonfly

    03/12/2008 à 16h25

    Répondre

    J'en ai vu aucun. Je n'ai pas d'a priori, mais celui-là franchement... ça donne pas franchement envie

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques