2/10

Les Schtroumpfs - Le film ecchymose de l'été

Il y a quelques séries qui, avec beaucoup d'amour, de temps et de travail, arrivent à se hisser au sommet. C'est le cas des Schtroumpfs. Ceci dit, il suffit d'un seul et unique faux-pas pour entacher à jamais la franchise. Et souvent, l'erreur est faite lorsque les ayant-droits, sans doute en manque d'argent, laissent passer des projets qui n'auraient jamais dû voir le jour. Les Schtroumpfs fait partie de cette catégorie. Si l'on devait décrire en une seule phrase ce que représente le film de Raja Gosnell pour la série, ce serait "coup de poignard".


DR.
Il est sans doute inutile de s'attarder sur la série des Schtroumpfs, emblème intemporel de la bande dessinée franco-belge. Tout le monde connaît les aventures extraordinaires de ces êtres miniatures de couleur bleue, et on peut affirmer sans trop prendre de risques que tout le monde a lu au moins une fois dans sa vie un album narrant la lutte perpétuelle de la petite communauté face à Gargamel et son chat Azraël. S'il y a bien une chose qu'il ne fallait pas rater concernant les Schtroumpfs, c'est son adaptation cinématographique. Quelques transpositions en dessins animés ont certes été effectuées dans le passé avec plus ou moins de réussite, mais c'est la première fois que l'univers à la fois si enfantin et pourtant si mature des Schtroumpfs se voit transposé sur grand écran avec des acteurs réels (hormis les petits êtres bleus qui sont, bien évidemment, animés par ordinateur). Des acteurs réels ? Eh bien oui, grâce à une pirouette scénaristique de bas étage, quelques Schtroumpfs (dont le Grand Schtroumpf et la Schtroumpfette) vont atterrir en plein New York. Non, ce n'est pas une blague, des Schtroumpfs dans l'une des villes les plus peuplées des Etats-Unis. Chronique d'un assassinat.


DR.

Mais qu'est-ce qui s'est passé dans la salle de réunion pour que l'idée d'envoyer les Schtroumpfs à New York vienne sur la table ? C'était l'échec assuré. Ils auraient voulu détruire la série qu'ils n'auraient pas trouvé meilleur moyen. A l'origine de ce désastre, l'un des plus mauvais réalisateurs que l'on puisse trouver sur le marché, Raja Gosnell. Quelques uns des pires déchets cinématographiques figurent sur sa filmographie, à commencer par l'horrible Big Mamma. Autres fautifs, et non des moindres, les quatre scénaristes qui ont été nécessaires à l'élaboration du pseudo scénario qui constitue le film. La plupart d'entre eux ont exercé leur profession sur des purges comme George de la Jungle, Ecole paternelle 2 ou encore (dans une moindre mesure cependant) Shrek 2. De vrais génies dans le domaine en somme. Bref, tout était réuni pour assister à une véritable hécatombe et même la présence de l'excellent Neil Patrick Harris n'y change absolument rien : Les Schtroumpfs est un désastre de bout en bout.


DR.
Pour être clair, inutile d'aller voir le film si vous avez moins de sept ans environ pour la simple et bonne raison que l' "humour" (notez bien les guillemets) utilisé ne se destine qu'à eux et uniquement à eux. Mais on ne peut pas trop blâmer ceux qui sont aux commandes pour ça. Après tout, pourquoi aller chercher dans la subtilité quand on sait que les 95% du public qui iront le voir ne seront pas plus haut que trois pommes, étant donné que les adultes n'assumeront pas le fait d'avoir aimé les Schtroumpfs et d'encore les aimer malgré leur âge plus ou moins avancé. Et c'est d'autant plus désolant qu'il est évident que l'univers imaginé par Peyo se destine aussi bien aux petits qu'aux plus grands. D'ailleurs, ce constat est décuplé à cause de la 3D utilisée, complètement ringarde et inutile, qui ne fait clairement pas honneur aux traits de la bande dessinée. S'ajoute à cela l'incrustation laborieuse des créatures bleues dans les images réelles ainsi qu'un Gargamel vraiment ridicule autant dans son interprétation que dans son costume disponible à trois euros au Lafarfouille du coin, et l'on obtient la destruction pure et simple de tout ce que Peyo a mis tant de temps à élaborer de ses mains.


DR.

Mais le pire reste bien entendu le scénario. On n'a pas vu plus manichéen depuis les films de guerre sous l'ère Reagan comme Rambo II. Dégoulinant de bons sentiments américains dont l'odeur rappelle fortement la naphtaline, l'histoire des Schtroumpfs ne bernera que les plus petits et encore, même eux pourront se demander ce qu'est cette aventure dépassée et ultra-classique.  Au final, une heure quarante-cinq (ça paraît pas comme ça, mais c'est extrêmement long quand on s'ennuie à mourir) de bêtise et de déjà-vu. Seul intérêt (discutable, certes), la voix de Lorant Deutsch accolée au Schtroumpf à lunettes qui colle plutôt bien au personnage. Par contre, on ne sait pas trop ce que Cœur de Pirate (oui, oui, la chanteuse) vient faire en prêtant sa voix à la Schtroumpfette… Enfin, la phrase d'accroche de l'affiche résume tout : « Qu'est-ce qu'on Schtroumpfe ici ?! ». Quand on est dans la salle, elle prend malheureusement tout son sens…


A propos de l'auteur

11 commentaires

  • riffhifi

    18/08/2011 à 09h57

    Répondre

    Raja Gosnell a effectivement une filmo en or : Scooby-doo 1 et 2, Le chihuahua de Beverly Hills... Il fallait du courage pour aller voir les Schtroumpfs, la bande-annonce suffisait à me donner des envies de suicide collectif (oui oui, de suicide collectif tout seul).http://cinema.krinein.com/les-schtr ... 16870.html

  • Anonyme

    18/08/2011 à 10h06

    Répondre

    Je m'insurge, George de la Jungle est loin d'être une purge. Faut pas forcément snober les films pour gosses, tout est pas à jeter.

  • OuRs256

    18/08/2011 à 10h56

    Répondre

    (J'adore le titre de l'article )

    Je n'étais déjà pas plus tenté que ça par le film, j'ai donc une bonne raison de passer mon chemin .

  • enihprom

    18/08/2011 à 12h41

    Répondre

    Invité a dit :
    Je m'insurge, George de la Jungle est loin d'être une purge. Faut pas forcément snober les films pour gosses, tout est pas à jeter.


    Mettre 2 aux Schtroumpfs ou dire que George de la Jungle est une purge, ça ne veut pas dire que je snobbe les films pour gosses... C'est comme partout, il y en a des bons et il y en a des (beaucoup) moins bons. Les Schtroumpfs et George de la Jungle font parti de la deuxième catégorie.

  • Anonyme

    04/09/2011 à 18h40

    Répondre

    Je suis aller le voir avec mes 2 petites filles (6 et 3 ans). je ne m'attendez pas a grand choses d'une addaptation holywoodienne des schtroumps. Combien de nos cheres BD's de notre enfance ont etaient (tres) mal retrancrit en live??? J'avoue que je m'attendez plus a une grosse m****! N'ecoutez pas les critiques: le film es plutot bien et nous avons passer -meme si le film es loin d'etre "parfait", il reste bon pour le public a qui il s'adresse (enfants & adultes qui ont garder un bon souvenir des BD's)- 1h45 genial!!!

  • nazonfly

    04/09/2011 à 22h42

    Répondre

    Les enfants de 3 ans arrivent à rester concentrés devant un film de 1h45 ??

  • riffhifi

    04/09/2011 à 22h55

    Répondre

    Qui a dit qu'il fallait être concentré pour regarder les Schtroumpfs ?

  • sven

    05/09/2011 à 00h26

    Répondre

    Invité a dit :
    Je suis aller le voir avec mes 2 petites filles (6 et 3 ans). je ne m'attendez pas a grand choses d'une addaptation holywoodienne des schtroumps. Combien de nos cheres BD's de notre enfance ont etaient (tres) mal retrancrit en live??? J'avoue que je m'attendez plus a une grosse m****! N'ecoutez pas les critiques: le film es plutot bien et nous avons passer -meme si le film es loin d'etre "parfait", il reste bon pour le public a qui il s'adresse (enfants & adultes qui ont garder un bon souvenir des BD's)- 1h45 genial!!!
    Il me semblait que les générations précédentes connaissaient la conjugaison, je me serais donc trompé pendant toutes ces années?

  • hiddenplace

    05/09/2011 à 20h46

    Répondre

    nazonfly a dit :
    Les enfants de 3 ans arrivent à rester concentrés devant un film de 1h45 ??



    Comme on dit : + 1

  • el viking

    06/09/2011 à 15h19

    Répondre

    Ouf, je viens d'esquiver une invitation à voir ce film par une amie. A la place, on va voir le nouvel almodovar... je me demande si j'y gagne au change...

  • Anonyme

    09/09/2011 à 19h52

    Répondre

    pour mes petite soeur il était génial, moi je trouve qu'il est très mignon et je tien a dire que je suis une ado peu être on dira que je n'ai pas grandi mes bon ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche d'un enfant . Surtout n’écouter pas les critiques.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques