7/10

Leçons d'amour à l'italienne

Dès les petits spots animés de ses bandes annonces, Leçons d'amour à l'italienne parvient à susciter un intérêt singulier. Courts, drôles et originaux, ces teasers inspirent à la découverte du film italien de Giovanni Veronesi. Le long métrage raconte cinq étapes de plusieurs histoires d'amour : le coup de foudre, la crise, la trahison, la rupture et le recommencement, qui termine le film sur une belle note d'espoir.

Comme souvent dans ce type de film composé de plusieurs histoires avec des personnages différents, les baisses de cadence et de qualité sont inévitables. Ainsi, si les deux premiers récits sont presque irréprochables, le troisième et le quatrième font retomber les intensités comiques et émotionnelles. Le cinquième se clôture en trouvant un tendre équilibre entre la comédie et les sentiments.

Premier essai concluant du film, l'histoire entre Tommaso (Silvio Muccino) et Giulia (Jasmine Trinca) ne manque pas de talent. La simplicité d'une rencontre, l'humour d'un garçon entreprenant, le charme d'une jeune femme ainsi que l'habileté d'une réalisation laissant place à des réflexions et à des surprises s'unissent à la perfection. Rarement au cinéma des scènes sont parvenues à capter aussi naturellement des sensibilités amoureuses complexes et difficilement exprimables. Deuxième expérience du film, la relation entre Barbara (Margherita Buy) et Marco (Sergio Rubini), un couple qui a déjà pas mal vécu, présente une positivité rigolote tout aussi rafraîchissante que la première histoire. Marco ne manque pas de répartie, de remarques piquantes et exprime un comique expressif à la Roberto Benigni. En plaçant son couple dans des situations amusantes du quotidien, le réalisateur apporte à son oeuvre une dimension d'identification fédératrice.

Logiquement plus nerveuses et moins rythmées, les histoires de trahison et de rupture perdent en puissance. En tendant davantage vers le dramatique et les pleurs, Leçons d'amour à l'italienne perd alors un peu le spectateur. Heureusement, sur sa fin, l'optimisme l'emporte dans la naissance d'une passion mure et délicate. Ces tableaux d'histoires d'amour ne pêchent vraiment que du mélange incontournable de leurs genres et de longueurs dans les deux récits dramatiques. Le dynamisme des gestes et paroles des acteurs italiens sont réjouissants.

A découvrir

Doom - DVD

Partager cet article
A voir

Stay Alive

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques