4.5/10

larmes du soleil (Les)

Larmes de sommeil

Un titre un peu pompeux pour un film un peu poussif. Somalie, Vietnam, Koweït, et maintenant Nigeria, le film de guerre fait voir du pays, c'est déjà ça de pris. Et nos gentils G.O. se nomment aujourd'hui Bruce « Sauveur du monde » Willis et Monica Belluci, deux brûlantes têtes d'affiche fin prêtes à vous asséner le coup de soleil d'émotion et de valeurs vertueuses comme chacun s'y attend à chaque nouveau film de la veine...

Une opération commando américaine menée par le Lieutenant Waters (Bruce Willis) s'envole pour le Nigeria, avec pour mission d'évacuer le docteur Lena Kendriks (Monica Belluci), compatriote menacée par les guerres civiles. Mais sur place, la doctoresse refuse tout bonnement d'abandonner ses patients. Contre ses ordres, le lieutenant décide d'emmener les réfugiés pouvant se déplacer jusqu'à la zone d'extraction, bien qu'il sache pertinemment qu'il ne pourra pas les faire sortir du pays...

Un bien joli groupe d'Américains armés et compétents se retrouvent au Nigeria pour évacuer une « Américaine par alliance » un peu gonflante sur les bords. Et menés par Monsieur Bruce Willis lui-même, le visage éternellement coincé dans son expression dédaigneuse qui l'a rendu si célèbre. Un bougre finalement pas si mauvaise bête que ça, puisqu'il accepte de prendre le risque de foirer sa mission en escortant un contingent d'estropiés et autres malades. Des heures de marche dans la cambrousse en perspective, et une bonne heure de basse altitude pour nous autres. Car, même si ce n'est pas le but premier du film, tout a été pensé de sorte à provoquer une semi-léthargie chez l'assistance. Même l'opération commando façon Rainbow Six ne présente guère d'intérêt et ne parvient à retenir l'attention qu'au moyen de scènes fortement ensanglantées ; et les premiers instants du dénouement final auront même réussi à nous faire peur tellement le suspense vole bas. L'aspect émotion est presque entièrement confié, lui, à Monica Belluci, qui alterne les séquences de hurlements et les coups de gueule avec un certain savoir-faire, même si sa composition « vautrée dans la boue » est loin d'être bien profonde. L'autre partie étant gérée par un lot de scènes barbares, concentré de cruauté gratuite générée par les batailles ethniques et la stupidité humaine, dénonçant d'une manière indirecte la non-implication des pays dits démocratiques.

Au final, la morale énoncée en post de la dernière image du film résume bien Les Larmes du Soleil : « La seule chose nécessaire au triomphe du mal, c'est que les hommes de bien ne fassent rien » (Edmond Burke). En quelque sorte, une espèce de sentiment pro-interventionniste mis en image dans un film très lent et remarquablement conventionnel, convenu jusque dans le jeu de Bruce Willis.

Partager cet article
A voir

Narc

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • akira-san

    06/08/2003 à 00h00

    Répondre

    Que dire de plus? Le premier critique est dans le vrai, le film est lent et mal géré malgré une morale sympathique. J'ajouterai tout de même qu'en plus du pro-américanisme évident qui en ressort, il y a quelques répliques qui ont retenu mon attention par leur stupidité. Du style: "Dieu a quitté l'Afrique depuis longtemps..." Et puis quoi encore? Il s'est réfugié aux USA, c'est ça? Quand au scénario, sa linéarité fait que l'on devine chaque scène, voire chaque détail plusieurs minutes à l'avance. Pour les amateurs de films de guerre dans le genre, je conseille La Chute du Faucon Noir, pas parfait mais nettement mieux sur tous les points... A bon entendeur, salut !

  • weirdkorn

    07/08/2003 à 00h01

    Répondre

    Voilà un film qui porte bien son titre (sauf pour le soleil), alors sortez vos mouchoirs et préparez vous à chialer. Enfin, en théorie, parce qu'il faut d'abord que le sujet vous touche : le sort de quelques réfugiés nigériens chrétiens (notez le bien, c'est important) dont le sort dépend de quelques soldats américains (la nationalité est aussi importante). Le film est donc parti mais il s'avère d'une lenteur et d'une simplicité navrante. Le réalisateur se contente durant le quart du film de filmer les réfugiés en gros plan, ce qui sous-entend grosses larmes, visages apeurés et gouttes de sueur. Au début çà va, mais à la fin c'est bon on a pigé. D'autant plus que le réalisateur se révèle aussi mauvais directeur d'acteurs. Les personnages ne sont pas attachants, Bruce Willis en soldat repenti n'est pas convaincant et Monica Belluci ne sait pas jouer. Côté scénario, le film se limite à une lutte du bien contre le mal où plutôt de Dieu avec les chrétiens contre les musulmans. On aura compris qui sont les gentils et qui sont les méchants, le tout avec des soldats qui meurent au ralenti sous une musique flonflon à l'américaine. Heureusement les scènes d'action sont plutôt bien faites et relèvent le niveau de cette mélasse patriotique.
    Une phrase du film à retenir venant de Monica « le gentil docteur » Belluci lorsqu'elle cherche à traverser la frontière : « Laissez moi passer, je suis américaine ». Ils sont rigolos ces américains (mais c'est dommage qu'ils ne soient pas comme çà qu'au cinéma).

  • Anonyme

    26/04/2004 à 00h02

    Répondre

    ce film empreint de patriotisme a du mauvais comme du bon. Le mauvais, c'est deja ce patriotisme americain (le pays le plus fort avec les hommes les plus forts au coeur gros comme ca).Puis, c'est l'absence totale de jeu chez Monica Bellucci qui se contente d'avoir les yeux rouges et de dire trois mots pendant le film. De plus Bruce Willis se prend de haut.
    Pour les points forts, ce film a un decor très beau de jungle. Des scenes d'actions assez bien faites (celle du village) et presente de reelles tactiques de guerre (comme le montre le bonus du DVD dans le making Of)!
    Bref un film très moyen bas!!!Si il y avait 4.5 je mettrai cette note mais j'arrondi à 5! Voila!!!!!A voir pour passer le temps et si vous etres très pro-americain!

  • Anonyme

    15/11/2008 à 20h31

    Répondre

    J'ai trouvé ce film très bien, nous l'avons analysé au cours de morale. On en ressort plein de choses, plein de valeurs morale. Je ne suis pas trés d'accord avec certaine critiques sur le site, avant de juger .. Essayer de faire aussi bon, je ne dis pas ça méchamment.


    J'aimerai qu'on m'explique le titre de ce film, "Les larmes du soleil", Pourquoi?


     

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques