A DECOUVRIR
6/10

Pen Pen Tri-icelon - Test

Ce jeu a tout une histoire : avec plusieurs membres de l'équipe Krinein, on voyait passer sur Game one un mix sur ce jeu, c'est à dire un clip fait avec les images du jeu. Ça avait l'air trop tripant : imaginez des animaux (des croisements entre des pingouins et d'autres bestioles) qui font des courses en glissant sur le ventre dans des décors flashy. J'ai mis le temps à le trouver mais finalement, pour votre plus grand plaisir, j'ai pu tester PenPen ! Le jeu se présente comme un mario kart : vous faites des courses seul contre des CPU, contre la montre ou jusqu'à quatre en écran partagé. En solo, chaque victoire vous fera gagner des nouveaux vêtements pour vos penpen. Les courses sont des tricelons c'est à dire des triathlons sur glace : une partie de glisse sur le bide, un peu de nage et un peu de course à pied. Jusqu'à là, vous vous dites "où est le trip ?". Dès que vous voyez la pochette du jeu, vous comprenez beaucoup de choses.
Afin de nous pondre ce fantastique jeu, les développeurs ont du consommer un grand nombre de narcotiques. Je vais essayer de vous décrire les graphismes : lors des courses, on se ballade à travers 4 thèmes différents : sucreries, flipper, horreur et jungle. Outres les couleurs biens tape à l'oeil (rose-bleu vif pour le sucre), on croise des bonhommes de neige vindicatifs, des arbre-sucettes, des pendules géantes... Chaque niveau comporte des passages d'où on sort difficilement (genre des bumpers ou un sol qui tourne), ce qui n'est pas s'en rappeler les moments cultes d'Intervilles. Les PenPens sont d'adorables animaux ressemblant un peu à des pokemons, ils se déhanchent joyeusement lors des courses, arborent de larges sourires ou dansent en cas de victoires. Comme s'ils n'étaient pas assez ridicules, vous allez pouvoir leur rajouter des fringues genre casque de chantier ou talons hauts rouges vifs. Comme le ridicule ne tue pas, les développeurs en ont rajouté une couche avec la musique qui a l'air de sortir tout droit d'un dessin animé débile ou d'un jeu télé. Mais bon, comme le dit le proverbe, plus c'est crétin plus c'est bien. Et c'est vrai que ce jeu est bien fun, surtout quand on est quatre à se bousculer pour sortir des passages pièges. Et puis, si vous trouvez ça vraiment trop débile, filez le à votre petit frère/cousin de 4 ans, Je suis sur qu'il adorera.

Partager cet article

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Rubriques