Krinein - Le top 10 des noms de personnage foireux au cinéma !

Vous avez déjà ren­con­tré un nombre in­cal­cu­lable de clas­se­ments qui élisent les ré­pliques cultes du ci­né­ma, ou les couples les plus sexys. Dans une vo­lon­té as­su­mée de se dé­mar­quer, Kri­nein vous pro­pose de dé­cou­vrir de nou­veaux clas­se­ments plus PER­TI­NENTS et in­dé­nia­ble­ment NÉ­CES­SAIRES, bien que ré­pon­dant d'une UTI­LI­TÉ somme toute très RE­LA­TIVE. A l'aide d'une équipe de scien­ti­fiques (bour­rés), nous avons dé­fi­ni les vrais su­jets, ceux qui comptent, ceux qui vous aident à com­prendre le sep­tième art et à en dis­sé­quer les ra­cines jusqu'à la fibre, ceux qui vous fe­ront dire "merci", puis peut-être "mais j'ai plus faim."

Pour cette sixième édi­tion, voici venir :
"Le top 10 des noms de personnage foireux au cinéma. »

Contre toute apparence, cette photo contient deux gonzesses.
Contre toute apparence,
cette photo contient deux gonzesses.
Comment décrédibiliser un machiavélique tueur sanguinaire, un ténébreux flic hors pair, ou carrément un grand acteur reconnu de tous ? En lui attribuant un « nom foireux », pardi ! Et il y en a un tas, dans tous les styles, à toutes les époques. Que ce soit en noir et blanc avec les patronymes de Fernandel tous plus ringards les uns que les autres (ou peu s'en faut), en couleurs avec un JCVD qui se prend pour un Guitar Hero, ou même en haute définition dans les films de Tarantino, les exemples sont nombreux et très parlants. Le grand vainqueur de ce top a été cité dans chacune des listes des rédacteurs de la partie cinéma, et pour cause, il est la résultante et le reflet d'une époque révolue, et qui nous fait maintenant bien marrer. Peut-être que dans dix ans, John McClane (Piège de cristal) ou Thomas Anderson (Matrix) nous feront rire à gorge déployée...

10.  Noël Flantier, nom d'emprunt d'OSS 117 dans Rio ne répond plus.
09. John Triton, dans The Marine. Ca sonne bien en anglais, ça devient risible en français.
08. Dans Narco, Poelvoorde s'appelle Lenny Bar...
07. Dans Cyborg, JCVD s'appelle Gibson Rickenbacker, un nom composé de deux marques de guitares (les personnages principaux du film ont tous des noms de guitare).
06. Dans La sagesse des crocodiles, le personnage de Jude Law s'appelle Steven Grlscz. Sans faute de frappe.
05. La filmographie de Fernandel regorge de patronymes pittoresques, mais nous nous contenterons de citer le savoureux Ignace Boitaclou.
04. Jean Reno dans Da Vinci Code : Bézu Fache.
03. Perrier LaPadite, le Français au début d'Inglourious Basterds (pourquoi pas Badoit LaBodire ?).
02. Dans Cobra, Sallone a un pseudo qui claque - Cobra, donc - mais un nom de gonzesse : Marion Cobretti.
01. A la sortie d'Halloween en France, il était bon ton de "franciser" un maximum. C'est ainsi que les spectateurs férus de frissons ont découvert le terrible Michel Meyer, le tueur de la Toussaint.

Le top 10 des animaux qui servent à quelque chose dans le film
Le top 10 des morts les plus stu­pides ou les plus ri­di­cules au ci­né­ma
Le top 10 des caméos les plus drôles au cinéma !
Le top 10 des parents incongrus du cinéma !
Le top 10 des scènes les moins hot du cinéma !

A propos de l'auteur

7 commentaires

  • Anonyme

    28/05/2010 à 18h11

    Répondre

    Michel Meyer ça fait pas du tout alsacien ça ^

  • Anonyme

    29/05/2010 à 13h05

    Répondre

    Leonidas aussi...Ca sonne bien pour un marchand de glaces mais moins pour un roi Sparte !


     

  • Anonyme

    29/05/2010 à 13h09

    Répondre

    Ah oui et en Français Jason se transforme en Jacquie dans vendredi 13 .


    Jacquie le mort-vivant, Jacquie X , Jacquie va en enfer Freddy contre Jacquie ( Ou plutot Frederic contre Jacquie, tant qu'a faire) 


     

  • hiddenplace

    29/05/2010 à 13h59

    Répondre

    Leonidas c'est pas un marchand de glaces, c'est un marchand de chocolats^^

  • Anonyme

    29/05/2010 à 17h04

    Répondre

    Oups 'xact j'ai commis une grosse bavure !


    J'ai été un peu trop coulant au sujet des glaces ^o^

  • el viking

    29/05/2010 à 20h18

    Répondre

    Celà dit, comme ce nom existe vraiment dans l'histoire grecque, on ne peut vraiment imputer la chose au cinéma!

  • Anonyme

    30/06/2010 à 14h58

    Répondre

    Le PIRE nom dans le cinéma c'est Bichette traduction de Buffy dans le film qui a précédé la série ( si vous n'avez pas vu ce film : c'est pas grave surtout si vous aimez le cinéma )

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques