3.5/10

King Guillaume

Deuxième réalisation de Pef, des ex-robins des bois, King Guillaume peine à toucher autant que l'avait pu faire Essaye-moi, et n'amuse pas autant qu'il aurait pu malgré son casting.

Guillaume (Pierre-François Martin Laval) et Magalie (Florence Foresti), petit couple modeste de banlieue, sont enfin touchés par le destin : Magalie est enceinte de jumeaux. Une bonne nouvelle ne tombant jamais seule, Guillaume apprend que son père, qu'il n'a jamais connu, est vivant. Malheureusement, plus pour longtemps, mais celui-ci lui lègue tout ses biens : un royaume, celui de Guerreland, rien que ça. Ce que ne sait pas encore le couple, c'est que l'île en question est minuscule, délabrée, et que sa population se compte sur les doigts des deux mains...

Florence rend les armes.
Florence rend les armes.
Croyez-moi, je vous le dis avec amertume et regrets : il n'y a pas grand-chose à sauver de ce King Guillaume, deuxième réalisation de Pierre-François Martin Laval après le mignon Essaye-moi. Une nouvelle fois, Pef parle avec son cœur, fait preuve d'une certaine sensibilité tout en l'habillant d'un sens de l'absurde haut en couleurs et parfois attendrissant. Pourtant, cela ne suffit pas, King Guillaume enchaîne les impasses et délivre une histoire saugrenue et assez faible, dépourvue de la fantaisie que l'on en attendait. Bien sûr, le synopsis de départ laissait entrevoir cette petite touche "à la Robin des Bois", où un monsieur tout le monde se transforme en roi de pacotille sur une île minuscule, peuplée par six pèlerins en guenilles qui élèvent la trahison au rang de religion. Mais celui-ci se révèle tellement vide, tellement maltraité, que l'on est tenté de regarder sa montre dès la première demi-heure. Réalisation et montage se plantent, les comédiens ne suivent pas. Pierre-François Martin Laval s'affranchit de son rôle de doux rêveur illuminé, à notre plus grand dam : sa composition sonne faux. Florence Foresti s'agite avec entrain et bonne humeur, jusqu'à l'extrême : elle insupporte parfois. Omar Sy et Isabelle Nanty lancent leurs quelques répliques du mieux qu'ils peuvent : celles-ci tombent à plat. Il n'y a bien que Pierre Richard pour en sortir indemne.

Un deuxième métrage raté, pas vraiment drôle, une tristesse quand on connaît le potentiel de l'ex-Robin des Bois et sa sensibilité. Même le casting ne semble pas vraiment y croire. Dommage, surtout quand on sait que Terry Jones en personne ouvre et ferme le film.

A découvrir

High School Musical 2

Partager cet article
A voir

Spirit (The)

A propos de l'auteur

11 commentaires

  • Anonyme

    15/11/2008 à 11h33

    Répondre

    Il me tarde trop se film!! Vive Florence foresti enfin un film ou on va la voir souvent

  • Anonyme

    16/11/2008 à 23h03

    Répondre

    je l'attends avec impatience, enfin un film ou Florence tien un role super important.


    sa promet avec Peff!

  • Anonyme

    30/11/2008 à 10h49

    Répondre

    Trop hate de voir ce film en + il a été tourné chez nous. Je les ai vu joué.

  • Anonyme

    04/01/2009 à 21h48

    Répondre

    J'ai également hâte de voir le film =D


    Vive notre Florence ! =)


    Bisous


    Kym =)

  • Anonyme

    15/01/2009 à 20h18

    Répondre

    ou a t il été tourné?

  • Anonyme

    21/01/2009 à 09h01

    Répondre

    Il me tarde trop se film!!


    Il me tarde trop ce film!!


    attention lorsqu'on écrit pour les autres...


     

  • Anonyme

    28/01/2009 à 00h53

    Répondre

    daube daube daube.


    Par raport a essaye moi.....c vraiment a chier, je suis désolé, le "personnage" bebete-amoureu-naif ca marche plus

  • Anonyme

    01/02/2009 à 14h46

    Répondre

    Décevant. Distribution alléchante, jolis décors, beaux costumes mais le scénario est une véritable ineptie. Dommage, vraiment.

  • Anonyme

    08/02/2009 à 15h02

    Répondre

    Comédie qui se laisse regarder, mais n'a rien d'exceptionnel pour autant. Elle relève d'ailleurs plus du téléfilm sympathique du samedi soir que d'un "vrai" film d'auteur tant la mise en scène est conventionnelle et obéit aux lois du genre.

  • Anonyme

    08/03/2009 à 19h30

    Répondre

    tout à fait d'accord, il y a longtemps que je n'ai pas vu un film aussi creux, à peine drôle malgré l'excellente Florence Foresti,


    dialogues pauvres, scénaro bêbête, cucu la prlaine...quoi !


    plein de longueur, on s'enquinne vraiment ! rien à voir avec le formidable "Essaie-moi" 

  • Anonyme

    26/12/2009 à 10h56

    Répondre

    film vraiment pitoyable mais avec l'excellent ensemble brassband Aeolus qui est le meilleur brass band français! avec l'excellent clément saunier au cornet et a la 'pichotte" hervé michelet!


     


    voila dommage que le film soit un navet

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques