8/10

Jurassic Park - Coffret Ultimate Edition 4 DVD

Critique du coffret DVD de 2005

Il y a sept ans, le DVD était un support encore jeune ; il fallait casser sa tirelire pour s'offrir les deux premiers Jurassic Park dans un coffret en carton tout moche. Aujourd'hui, il ne vous faut que 30 euros pour ajouter sur vos étagères le coffret plutôt stylé qui contient les trois films et un DVD entier de bonus supplémentaires. Sortie en septembre 2005, cette édition contient de quoi satisfaire l'amateur de Steven Spielberg et de dinosaures préhistoriques, en attendant un hypothétique quatrième épisode annoncé depuis plusieurs années...

Jurassic Park (1993)

Difficile de nier, quinze ans plus tard, que Jurassic Park reste une date dans l'histoire des effets spéciaux. Pas pour ses Animatronics, pourtant méchamment réussis, mais pour son utilisation pionnière des images de synthèse. D'abord prévu en stop-motion animation, c'est-à-dire en incrustation de modèles réduits animés à la main, le film s'est imposé comme le héraut d'une nouvelle génération de blockbusters assistés par ordinateur. Si le procédé a généré de nombreux abus depuis, Jurassic Park reste un spectacle impressionnant de maîtrise, servi par un scénario malicieux : les personnages sont baladés dans un parc d'attraction créé par un grand enfant irresponsable, de la même façon que Spielberg promène son
public dans un divertissement anodin, au mépris de la révolution technologique qu'il tient dans ses mains. Le roman de Michael Crichton prend ici une saveur toute particulière. Aux côtés des vedettes Sam Neill, Laura Dern et Jeff Goldblum, on retrouve avec plaisir dans un second rôle Samuel L. Jackson, qui n'est pas encore passé par la case Pulp Fiction qui le rendra célèbre...

Le DVD de l'édition 2005 est identique à celui de 2000 : agréablement chargé en bonus pour l'époque (documentaire complet, séances de travail avec Spielberg, explications concernant les effets spéciaux et les bruitages, encyclopédie des dinosaures), on peut lui reprocher une qualité technique un peu approximative : image pas toujours parfaite, piste de dialogue trop faible par rapport à la piste musicale, compression hasardeuse qui risque de planter si votre lecteur est un peu cheap. Rien de catastrophique toutefois.

Le monde perdu : Jurassic Park (1997)

Le monde perdu, c'est avant tout un roman de Sir Arthur Conan Doyle, adapté au cinéma en 1925, en 1960 et en 1992, puis en série télé en 1998 (sans doute un
acte d'opportunisme) et en téléfilm en 2001 (opportunisme à nouveau, pour profiter de la sortie de Jurassic park III). Narrant les tribulations d'une expédition découvrant une partie du monde où certains dinosaures ont survécu, l'histoire sera complétée dans l'adaptation de 1925 par une séquence où l'un des dinos est ramené à Londres et sème la panique en ville. Une idée qui se retrouvera quelques années plus tard dans King Kong. C'est donc tout naturellement que l'on pense à ces multiples références, en voyant le deuxième opus de Jurassic Park, tiré d'un deuxième livre que Michael Crichton a visiblement écrit en hommage à Conan Doyle plus que par véritable envie de prolonger l'histoire d'origine.
Simple prétexte à ressortir les dinosaures d'un chapeau, l'histoire donne la vedette au personnage de Jeff Goldblum, simple élément comique dans le film précédent, et l'oppose à un groupe de chasseurs en plein safari. Le T-Rex revient, la technique aussi, mais on note peu de nouveautés dans cet opus, qui peine par ailleurs à démarrer : le spectateur est privé de dinosaures durant plus de 30 minutes.

Côté DVD, même punition que le premier : on a droit à l'édition 2000, avec son beau making-of et ses scènes coupées (qui permettent de mieux cerner les personnages), ainsi qu'aux soucis techniques évoqués plus haut.

Jurassic Park III (2001)

Décrié à sa sortie comme un épisode "au rabais" (pas de Spielberg à la caméra,
pas de roman de Crichton à la base), JPIII mérite un nouveau coup d'œil. Prenant le parti de la série B rapide et sans prétention - ce que la série n'aurait jamais dû cesser d'être - Joe Johnston, réalisateur notamment de Jumanji, remplace le sempiternel T-Rex par le Spinosaure et introduit les Ptéranodons prévus dans le précédent film mais finalement retirés du scénario. Obliquant plus du côté du film d'horreur (familial) que du film d'aventures, le troisième opus fait un usage efficace des effets sonores (les grognements !) et file quelques vrais frissons lorsqu'il est vu dans de bonnes conditions.

Le DVD, produit en 2002, est de meilleure qualité technique que les précédents, et contient lui aussi son lot de bonus intéressants (Laurent Bouzereau inside). Certaines séquences, notamment, sont présentées dans un montage parallèle qui permet de comparer des images du tournage au résultat final.

Dans les coulisses de Jurassic Park

Le dernier DVD apparaît, toute proportion gardée, comme une sorte de "poubelle" dans laquelle on aurait mis en vrac tous les bonus qui ne tenaient pas sur les trois galettes précédentes. Il y a donc à boire et à manger dans ces séquences concernant les trois films. Parmi les plus intéressantes, on trouve une vidéo d'animation image par image réalisée pour le premier film à titre d'essai, et une interview de Michael Crichton réalisé en 1997 (15 mn). Parmi les moins intéressantes, une pub pour un parc d'attraction d'Universal, glissée trois fois (!) sur les DVD.


Au vu des trois films, malgré le plaisir que leur vision procure, on peut se demander ce qu'un nouvel épisode apporterait. Pour être audacieux, il faudrait imaginer un monde dévasté où les dinosaures auraient repris le dessus, et où une poignée de survivants lutteraient avec les moyens restés à leur disposition. Allez, on essaie : « Cher Steven Spielberg, j'ai une idée pour votre prochain film... »

Partager cet article

A propos de l'auteur

5 commentaires

  • weirdkorn

    18/12/2007 à 19h21

    Répondre

    Alala, le premier Jurassic Park reste pour moi une très grosse référence ! Clairement un de mes films préférés, et ce qui est dingue, c'est que les effets spéciaux tiennent toujours parfaitement la route !

  • Anonyme

    24/12/2007 à 13h52

    Répondre

    8/10 ????


    OK pour le premier, et remi dans le contexte de l'epoque...


    mais, a mon avis, les deux autres sont bien pourris et mortellement ennuyeux....  bon apres jsuis pas non plus hyper branché dino (bizarre cette phrase...)

  • kou4k

    24/12/2007 à 14h50

    Répondre

    J'ai trouvé le 2 génial, moi... il a répondu à tous mes fantasmes de dinomaniack (T-rex dans la ville, safari énorme, pleeiiin de dinosaures, mélange des genres,...)


    Mélange habile entre action pure, émerveillement et survival, faisant intervenir un protagoniste secondaire et le propulsant, avec ses démons et sa vie privée, en guest star, entre quelques apparitions et clins d'oeil au premier... le monde perdu est pour moi le meilleur film de dinosaures, avec son papa, Jurassic park.


     Le 3eme est une daube commerciale sans interet et vraiment pas indispensable... là, je peux pas dire le contraire

  • nazonfly

    24/12/2007 à 15h21

    Répondre

    C'est pas le 1 et le 2 dont tu parles?

  • Anonyme

    02/07/2008 à 19h32

    Répondre

    moi je les trouve tout les 3 genial , c'est normal je suis accro au dino et au film de sience fiction donc vous pouver me comprendre , c'est le meilleur dvd que j'ai eu

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques